Langue

Alternatives

Ecotourisme solidaire dans Intag (Equateur) : des vacances utiles

Junin cabanaPlusieurs initiatives d’écotourisme communautaire permettent aux voyageurs de découvrir les trésors de la cordillère du Toisan et de constater par eux-mêmes que l’exploitation des ressources naturelles n’est pas l’unique option pour l’avenir de cette région. Parmi celles-ci, le projet éco-touristique de Junin est probablement le plus emblématique : situé dans la plus grande réserve communautaire d’Intag, tout près des concessions appartenant aujourd’hui à l’entreprise canadienne Ascendant Copper Corporation, il représente, pour les deux communautés qui en ont la charge, une alternative directe au développement minier de la zone.

Séjourner à Junin c’est donc aussi soutenir ses habitants dans leur lutte contre le projet de construction d’une mine de cuivre à ciel ouvert qui forcerait le déplacement d’entre 100 et 200 familles et détruirait le village.

Le projet touristique, géré par 40 familles des communautés de Junin et de Chalguayacu Alto, fournit aujourd’hui un travail à une vingtaine de personnes. Aux côtés des autres alternatives à la mine mises en place dans Intag, l’écotourisme communautaire fait partie intégrante du modèle de développement socialement plus juste et respectueux de la Nature qui se construit aujourd’hui à l’échelle du canton Cotacachi.

"No a la mina" à Esquel, Argentine

Date de publication: 
Lundi, 1 Décembre, 2008
Par: 
Aldeah

Esquel (Chubut) est une ville de la Patagonie argentine menacée par la construction d’une mine d’or à sa proximité immédiate (6 km). En mars 2003, la population de Esquel se pronnonce à 81% contre le projet minier, porté par l’entreprise transnationale Meridian Gold.


Ce plébiscite n’empêche cependant pas aux gouvernements national, provincial et municipal de donner le feu vert au projet minier. Les "Voisins Autoconvoqués d'Esquel" (Vecinos Autoconvocados de Esquel) ont alors crée un site Internet www.noalamina.org, pour le coup une vraie « mine » d’information sur les dégâts des industries extractives et les mouvements de résistance qui défient l’industrie et les gouvernements pour sauvegarder l’environnement et défendre leurs droits.