Langue

Atelier "le schiste ce n'est pas fini", à Montreuil les 5 et 6 décembre

Version imprimableVersion imprimableSend by emailSend by email
Dates et lieu de l'évenement
Lieu: 
Lycée Jean-Jaurès, rue Dombasle à Montreuil, salle 427
Date(s) de l'événement: 
Sa, 05/12/2015 - 10:00 - Di, 06/12/2015 - 18:30

Entre 2011 et 2013 vous avez été nombreux à vous sentir concernés par la question des gaz et pétrole de schiste.

Vous avez participé à des manifestations, des réunions, des projections, des discussions.

Et puis la foreuse a quitté la plateforme de Jouarre, en septembre 2013 et la chape de plomb est retombée sur l'ensemble des media (ou presque)

Les informations concernant les gaz et pétrole de schiste étant peu disponibles, vous avez sans doute eu l'impression que tout était rentré dans l'ordre, que le danger s'était éloigné.

Un grand nombre d'entre vous, sensibilisés/mobilisés contre la fracturation hydraulique se sont investis dans d'autres luttes, celle de l'urgence climatique par exemple.

Et pourtant, “le schiste, ce n'est pas fini!”.

Dans le cadre du forum climat qui se déroule à Montreuil les 5 et 6 décembre, en parallèle des réunions officielles de la COP21, les collectifs s'opposant à l'exploration et l'exploitation des hydrocarbures non conventionnels vous propose de compléter votre information.

Nous tiendrons "salle ouverte", pendant les deux jours, au lycée Jean-Jaurès, salle 427, rue Dombasle, à Montreuil, pas très loin de la mairie.

Vous y trouverez un atelier -"le schiste ce n'est pas fini!".

Un atelier, ça veut dire quoi?

C’est d’abord un espace de rencontre, un espace de discussion, d’échange.

C'est un lieu sans tribune, ni tribuns où vous pourrez trouver des réponses aux différentes questions que vous vous posez concernant les gaz et pétrole de schiste.

C’est un espace où il n'y aura pas de prise de parole à heure fixe, pas de discours, mais un lieu avec de quoi s’informer (documentation, audio-visuels) et des personnes ressource (membres de différents collectifs) pour dialoguer et poser, directement, sans contraintes de temps, toutes ces questions concernant les hydrocarbures extrêmes qui vous taraudent :

• Puisqu’une loi interdit la fracturation hydraulique en France, pourquoi s'obstiner à lutter ?

• Pourquoi les industriels croient-ils encore au gaz de schiste en France ?

• Que deviendra cette loi en cas de changement de majorité ?

• Y a-t-il encore des permis d’exploration en cours en France ? De nouveaux permis ont-ils été signés ? Dans quel secteur ?

• Pourquoi le nouveau code minier, en préparation, va-t-il favoriser l’exctractivisme à tout va?

• Comment les lobbies nous promettent une extraction « propre » ? Quels sont les “mensonges” ?

• Quelle différence entre pétrole et gaz de schiste ? Entre gaz de houille et gaz de couche ?

• Pourquoi le gaz de schiste n’est pas le bon carburant pour une diminution du rejet des gaz à effet de serre ?

• Réchauffement global et pétrole et gaz de schiste ?

• Peut-on fracturer sans que cela ne se voie ?

• Que se passe-t-il dans le Nord de la France et en Lorraine, avec le gaz de couche ?

• Que sait-on de la relation avec le monde de la finance? Le schiste, une pyramide de Ponzi ?

• Et la géopolitique dans tout ça?

• Quels sont les impacts environnementaux, sanitaires et sociaux ?

• Que se passe-t-il ailleurs dans le monde : en Grande-Bretagne, en Roumanie, au Maghreb, en Argentine, aux Etats-Unis, au Canada, etc. ?

• Pourquoi des méga-projets de gazoducs à travers l’Europe et entre l’Afrique du Nord et l’Europe ?

• La France est-elle le seul pays où la fracturation hydraulique est interdite ?

• Qu’est qu’un « moratoire » ?

• On a parlé d'une bulle spéculative, pourquoi? Comment ça fonctionne?

• Il est question d'un nouveau code minier, qu'est-ce qu'il y a dedans?

• Quel est l'impact de la baisse actuelle du prix du pétrole ?

• Quels liens avec les autres mouvements sociaux ? Pour l’eau, contre l’accaparement des terres, les grands projets inutiles… ? …

••• Et toutes les questions qui vous plairont ;-)

Un atelier, ça se passe comment?

Une salle, quelques tables disséminées dans la salle, quelques chaises.

Des militants disponibles, des documents à disposition sous forme de panneaux, de classeurs, de vidéos visisbles sur des tablettes,

Des quiz, pour faire fonctionner votre mémoire

Quelques petits gâteaux et des boissons chaudes…

Et du temps pour les uns ou les autres… des questions, des réponses.

Le droit de ne pas savoir, le droit de poser les questions qu’on n’ose pas poser en réunion publique!

Le combat concernant les énergies extrêmes, les hydrocarbures non conventionnels est loin d’être terminé.

Les pétroliers sont encore à l'œuvre, sans faire de bruit…

Nous vous accueillerons à partir de 10 heures du matin, jusqu'à 18 heures 30, le samedi 5 et le dimanche 6 décembre, au lycée Jean-Jaurès, rue Dombasle à Montreuil, salle 427.

le métro le plus proche : Mairie de Montreuil, ensuite un petit peu de marche à pied, et vous y êtes. 

Commentaires

 

Commenter le contenu (Soumis à modération)

Le contenu de ce champ est gardé secret et ne sera pas montré publiquement.

La newsletter de Aldeah.org

S'abonnez au bulletin d'information