Langue

Brèves

Ecuador: Informe pericial contra Texaco pide pagos por más de 16 000 millones de dólares

A principios de abril (2008), Richard Cabrera, perito designado por la Corte Superior de Nueva Loja en el marco del juicio llevado por los indígenas amazónicos contra la multinacional Chevron Texaco, presentó al juez el dictamen de evaluación de los daños ambientales y del monto de indemnización que la compañía estadounidense, deberá, si es condenada, compensar al Ecuador y a las víctimas de las contaminaciones. El informe del perito calcula los daños ambientales en cerca de 8000 millones de dólares. Además, siempre según el informe, las "ganancias ilícitas" de Texaco alcanzarían unos 8000 millones de dólares más. Este último monto debería, si la Corte lo decide, ser compensado a favor de los afectados por las contaminaciones.

Para mayores informes: Proceso contra Chevron Texaco en Ecuador

Prensa : El Comercio El Universal

Equateur : le rapport d’expert de la Cour demande à Texaco plus de 16 000 millions de dollars de compensation.

Début avril (2008), Richard Cabrera, expert désigné par la Cour supérieure de Nueva Loja dans le cadre du procès mené par les indigènes d’Amazonie contre la multinationale Chevron Texaco, a remis au juge le rapport d’évaluation des dégâts environnementaux et du montant de l’indemnisation que la compagnie états-unienne, devra, si elle est condamnée, verser à l’Equateur et aux victimes des pollutions. Le rapport d’expert évalue les dégâts environnementaux à près de 8000 millions de dollars. De plus, toujours selon le rapport, les «gains illicites» de Texaco s’élèvent à 8000 millions de dollars supplémentaires qui devraient, si la Cour le décide, être reversés aux victimes des pollutions.

En savoir plus : Procès contre Chevron Texaco en Equateur

Presse : El Commercio El Universal

Un monde sous perfusion métallique

Une série de 4 épisodes de l'émission Cultures Monde sur France Culture

L’industrie chinoise produit 83 % des terres rares du monde, ces métaux devenus indispensables à la fabrication de produits de hautes technologies (58 min)
Un monde sous perfusion métallique (1/4) : Terres rares : le nouvel instrument de domination de la Chine

Attribution d’un permis exclusif de recherches de mines dit « Permis Vendrennes »

Sur mineralinfo.fr :

Par arrêté ministériel en date du 6 mars 2017, publié au Journal Officiel le 12 avril 2017, le secrétaire d’état à l’industrie, au numérique et à l’innovation a accordé un permis exclusif de recherches de mines d’antimoine, d’or, d’argent et de substances connexes dit « Permis Vendrennes » à la société SGZ France SAS. Ce permis, d’une superficie d’environ 303 km², porte sur 22 communes du département de la Vendée. La société s'est engagée à investir 8,5 millions d’euros sur le « Permis Vendrennes » sur une durée de cinq ans pour réaliser des travaux de prospection.

Lancement de consultation publique sur la demande de Permis Kanbo

Une consultation du public est ouverte, du 30 janvier au 17 février 2017, sur la demande de permis exclusif de recherches de mines dit « Permis Kanbo », déposée par la société Sudmine SAS. Le permis d’exploration sollicité a pour objet les substances de mines suivantes : or et substances connexes. Le périmètre sollicité couvre environ 126 km² sur tout ou partie des communes d’Ainhoa, Cambo-Les-Bains, Espelette, Halsou, Itxassou, Jatxou, Larressore, Saint-Pée-Sur-Nivelle, Sare, Souraïde et Ustaritz, dans le département des Pyrénées-Atlantiques. L’engagement financier annoncé par le demandeur s’élève à 210 000 euros sur trois ans.

L'Assemblée vote l'interdiction d'exploiter les hydrocarbures non conventionnels... un simple effet d'annonce?

Paris - L'Assemblée nationale a entériné mercredi l'interdiction des gaz de schiste, en achevant l'examen en première lecture du projet de réforme du code minier, mais des députés y ont vu un simple "effet d'annonce" en raison du calendrier parlementaire. Avant d'adopter l'ensemble de la proposition de loi socialiste, les députés ont voté l'article qui interdit d'explorer et d'exploiter les hydrocarbures non conventionnels, c'est à dire les huiles et gaz de schiste.

Attribution du PER-M de Couflens (Salau)

Un permis exclusif de recherches de mines de tungstène a été accordé à la société Variscan Mines sur  la  commune  de  Couflens  en  Ariège  pour  une  durée  de  5  ans.

Lire le communiqué du ministère annonçant l'attribution de ce permis  : http://proxy-pubminefi.diffusion.finances.gouv.fr/pub/document/18/21593.pdf

Etrangement, l'annonce n'a été mise sur le site www.mineralinfo.fr que 4 mois plus tard (nous l'avons signalé) : http://www.mineralinfo.fr/actualites/attribution-dun-permis-exclusif-rec...

 

Le « Permis Bonneval » est attribué (Haute-Vienne et Dordogne)

Attribution d’un permis exclusif de recherches de mines dit « Permis Bonneval » à la société Cordier Mines, dans les départements de la Haute-Vienne et de la Dordogne

Consultation publique sur la demande de permis exclusif de recherches de mines dit « Permis Lopérec 2 »

Une consultation du public est ouverte, du 5 au 23 décembre 2016, sur la demande de permis exclusif de recherches de mines dit « Permis Lopérec 2», déposée par la société Sudmine. Le permis d’exploration sollicité a pour objet les substances de mines suivantes : or et substances connexes. Le périmètre sollicité couvre 3,5 km² sur partie des communes de Lopérec et Pleyben, dans le département du Finistère. L’engagement financier annoncé par le demandeur s’élève à 358 000 euros sur 3 ans.

Le dossier de demande est mis à disposition du public et la consultation est ouverte par voie électronique, sur le site internet du ministère de l'économie, de l'industrie et du numérique à l’adresse suivante : http://www.economie.gouv.fr/consultations-publiques

Consultation publique sur la demande de permis exclusif de recherches de mines dit « Permis Penlan »

Une consultation du public est ouverte, du 5 au 23 décembre 2016, sur la demande de permis exclusif de recherches de mines dit « Permis Penlan », déposée par la société SGZ France SAS. Le permis d’exploration sollicité a pour objet les substances de mines suivantes : or, argent et substances connexes. Le périmètre sollicité couvre 66 km² sur tout ou partie des communes de Braspart, Lopérec, Pont-de-Buis-Les-Quimerch, Pleyben et Saint Segal, dans le département du Finistère. L’engagement financier annoncé par le demandeur s’élève à 7 millions d’euros sur 5 ans.