Langue

Évenements

Eau et industrie minière en Amérique latine : désastres écologiques, résistances sociales

Dates et lieu de l'évenement
Lieu: 
Marseille (FAME)
Date(s) de l'événement: 
Je, 15/03/2012 - 13:00

15 mars, 13h-18h - Salle 3, Cabaret Rouge (Espace voisin du Dock des Suds), Marseille

Tous au FAME : gaz de schiste, pétrole, mines, barrages et surtout l'eau... et VOUS

Dates et lieu de l'évenement
Lieu: 
Marseille, Dock des Suds, Rue Urbain V
Date(s) de l'événement: 
Me, 14/03/2012 (Toute la journée) - Sa, 17/03/2012 (Toute la journée)

Le FAME - Forum Alternatif Mondial de l'Eau ouvrira ses portes du 14 au 17 mars 2012 à Marseille. Vous y êtes tous invités, pour faire entendre votre parole, découvrir, échanger, apprendre, construire des stratégies ou faire la fête et, en tous cas, pour renforcer nos différents mouvements !

Ci-dessous, ici : http://www.fame2012.org/files/eauext.pdf et en pièce jointe , vous trouverez les détails du programme de l’un des axes thématiques du FAME, « Eau et extractivisme », qui vous propose de participer à 5 ateliers et tables rondes consacrés aux problèmes et aux résistances générés par l’exploitation des hydrocarbures (et en particulier des gaz et pétrole de schiste), l’industrie minière, les grands barrages hydroélectriques, et l’extractivisme en tant que tel. Ces activités se dérouleront le 15 et le 16 mars et réuniront des représentants de communautés paysannes et indigènes, des membres d’assemblées populaires et de collectifs citoyens, des universitaires et des associations de différents pays du monde (France et autres pays d’Europe, différents pays d’Amérique latine et d’Asie, Etats-Unis, …).   

N’hésitez pas à consulter aussi l’ensemble du programme du forum, qui s’étoffe tous les jours : www.fame2012.org/fr/programme/programme-du-fame

Nous espérons vous voir nombreux à Marseille ! Côté pratique, si vous vous y prenez un peu en avance, le voyage ne vous reviendra pas cher, par exemple :

ð  La Coordination de l’Eau Ile-de-France a réservé des billets de train au départ de Paris au tarif de groupe : 20€ le billet, 40€ a/r. Pour en profiter, dépêchez-vous, CONTACT ICI (http://assiseseau-idf.fr/?page_id=11) ou Julie Morineau, Coordination eau Ile-de-France, tel 09. 82.31.73.84

ð  Hébergement à Marseille : inscrivez-vous au plus vite sur le site www.fame2012.org pour être hébergés solidairement chez l’habitant ou pour qu’on vous conseille une option de logement au plus bas prix possible 

ð  IMPORTANT : En général, pensez à vous inscrire sur le site www.fame2012.org (pour permettre notamment aux organisateurs d’estimer la quantité de nourriture et autres besoins logistiques). L'équipe du FAME est constituée essentiellement de bénévoles, qui mettent tout en œuvre pour vous accueillir dans les meilleures conditions

PROGRAMME FAME – AXE THEMATIQUE « EAU ET EXTRACTIVISME »

www.fame2012.org/files/eauext.pdf

 

Lire la suite »

Arrivée à Paris de la marche de doléance

Dates et lieu de l'évenement
Lieu: 
Paris, hôtel de ville
Date(s) de l'événement: 
Lu, 20/02/2012 - 12:00

Marche de Mollégès (13940) à Paris par deux étapes de 10 à 15 kilomètres par jour.

Voir : www.aldeah.org/fr/un-homme-qui-marche-va-toujours-pl...

L'eau oui, l'or non ! projection-réunion-débat sur le Proyecto COnga, le 10 février à la Maison de l'Amérique latine

Dates et lieu de l'évenement
Lieu: 
Paris 07, Maison de l'Amérique latine
Date(s) de l'événement: 
Ve, 10/02/2012 - 21:00

Conga no va!  Agua si, oro no! Projection – reunión - débat

Vendredi 10 février 2012, à 21h,

Maison de l’Amérique latine, 217 bd St-Germain 75007, métro Solferino

Avec l’intervention de : Casa Santa Fé en Paris, Tierra y Libertad, Colectivo de Peruanos en France

Et le soutien de France Amérique Latine

Entrée libre dans la limite des places disponibles. Venez nombreux !!!

Derniers communiqués

Lettre Ouverte à S.Royal en réaction à la signature prochaine d’une douzaine de nouveaux permis de recherche d’hydrocarbures

Information Communiqué
Date de publication: 
Mardi, 30 Septembre, 2014
Par: 
Collectifs français NON AUX PETROLE ET GAZ DE SCHISTE ET DE HOUILLE

LETTRE OUVERTE DES COLLECTIFS FRANÇAIS
NON AUX PETROLE ET GAZ DE SCHISTE ET DE HOUILLE* 

A Madame Ségolène Royal,
Ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie
Hôtel de Roquelaure
246 bd Saint-Germain 75007 PARIS
Le 30 septembre 2014


Madame la Ministre,
Vos services terminent actuellement l’instruction de demandes d’attribution de plus d’une douzaine de nouveaux permis de recherche d’hydrocarbures liquides ou gazeux et examinent des demandes de renouvellement ou de prolongation de permis de recherche existants.
Tous les projets d’attribution de permis proposés aujourd’hui à la consultation publique sur le site de votre Ministère sont des permis ayant pour objectifs des hydrocarbures non conventionnels.
En 2009 et 2010, l’ensemble des documents déposés par les entreprises pétrolières, non seulement faisait état de leur savoir-faire en matière d’exploitation de pétrole ou de gaz de schiste mais de plus, évoquait sans ambiguïté la recherche d’hydrocarbures non conventionnels.
Certes, ces mêmes entreprises ont signé, depuis la loi Jacob de juillet 2011, un document par lequel elles s’engagent à respecter la loi en ne procédant pas à des fracturations hydrauliques.
Mais les objectifs géologiques n’ont pas changé.

Campagne Bang! Ban Cyanide ! Stop ! Interdisons le cyanure !

Information Communiqué
Date de publication: 
Lundi, 29 Septembre, 2014
Par: 
Campagne Bang! Ban Cyanide ! Stop ! Interdisons le cyanure !

Non aux mines polluantes en Europe ! Réclamons à l'équipe de JC Juncker l'interdiction du cyanure à l'occasion des auditions des commissaires européens de 2014 29 Septembre 2014 -

Nous sommes une coalition européenne composée d'ONG, de collectifs et d'associations venant de Belgique, Bulgarie, Finlande, France, Grèce, Allemagne, Roumanie, Slovaquie, Espagne, Royaume Uni, République Tchèque, de Turquie et de Guyane Française. Nous nous sommes rassemblés pour combattre la pollution minière et l'utilisation des technologies à base de cyanure dans l'industrie minière en Europe.

Globalement le nombre de mines d'or à ciel ouvert est en augmentation. Peu de citoyens européens sont sensibilisés à la problématique de l'industrie minière aurifère en Europe, pourtant les métaux utilisés dans les ordinateurs, les composants électroniques et les téléphones portables proviennent bien de quelque part. Les mines défigurent le paysage; engendrent une pollution durable; requièrent l'utilisation massive de produits chimiques hautement toxiques comme le cyanure et souvent obligent les populations locales à quitter leurs terres.

Beaucoup d'entre nous vivent dans des régions menacées par ces mines polluantes.De la même manière que nous mettons en place une réflexion commune sur le sujet, nous nous réunissons pour proposer une solution commune. De nombreux exemples à travers le monde nous démontrent que l'utilisation massive du cyanure par l'industrie minière impacte l'environnement et les populations proches ou éloignées.Pourtant il y a aussi de nombreux exemples à travers le monde qui montrent que la population peut vaincre quand elle est unie. C'est ce qui s'est passé récemment en Slovaquie où le procédé de lixiviation à l'aide de cyanure a été interdit.

En Août 2014, à Rosia Montana/Roumanie, nous avons lancé une campagne commune pour interdire l'utilisation des technologies à base de cyanure dans l'industrie minière en Europe. En 2010 le Parlement européen a adopté une résolution interdisant l'utilisation des technologies à base de cyanure dans l'industrie minière, parce que ces technologies représentent un grave danger pour la santé humaine et pour l'environnement. Nous souhaitons que cette résolution devienne une réalité et c'est pour cela que nous invitons Mr Karmenu Vella, candidat au poste de Commissaire à l'environnement, à soutenir cette résolution et à agir en sa faveur.

Déclaration Internationale - Journée internat ionale contre les monocultures d'arbres

Information Communiqué
Date de publication: 
Dimanche, 21 Septembre, 2014
Par: 
WRM

21 septembre 2014: La Journée internationale de lutte contre la monoculture d’arbres a 10 ans

Démantelons le pouvoir des transnationales de plantation!

La ‘monoculture intelligente’ n’existe pas: appuyons la Mobilisation climatique des peuples!

Il y a dix ans, au Brésil, le 21 septembre fut déclaré Journée nationale contre la monoculture d’arbres, au cours d’une réunion avec 250 membres des communautés touchées par les plantations industrielles d’eucalyptus dans ce pays. L’objectif principal était de rendre plus visibles les nombreux peuples et communautés qui luttent contre la monoculture d’arbres, afin de démolir le mur de silence dont s’entourent les nombreuses violations que subissent les communautés encerclées par ces plantations. La Journée fut créée aussi pour divulguer le mieux possible les constatations, issues de ces combats de résistance, des effets écologiques et sociaux négatifs de ces plantations. Ces effets tendent à être plus graves pour les femmes des communautés concernées. Vu l’importance de la décision des communautés brésiliennes, le WRM (Mouvement mondial pour les forêts) décida en 2006 de faire de cette date une Journée internationale d’action.

Appel à projets alternatifs autour de Lussat contre la relance minière en Creuse

Information Communiqué
Date de publication: 
Samedi, 20 Septembre, 2014
Par: 
Collectif de vigilance sur les projets miniers creusois

Dans la perspective d’occuper le terrain avec des projets alternatifs aux recherches minières autour de Lussat, nous lançons un appel à projet pour toute personne intéressée. Il s’agit de développer un projet sur un territoire rural, autour de Lussat, soutenu par le collectif contre les mines d’or, avec donc la perspective de s’installer –pourquoi pas- sur le territoire ou de léguer le projet.

Nous contacterons aussi des acteurs du territoire tel que le Pays Combraille en Marche qui peuvent aider à la réalisation du projet (dossier, aide matérielle…).

Nous soumettons ici les idées du Collectif contre les mines en Creuse ou celles qui lui ont été proposées : c’est une base de départ pour les projets. Mais bien sûr, c’est aux porteurs de projet de faire ensuite leur propre sauce ! Il s’agit d’idées de départ qui peuvent être des bonnes perspectives pour monter quelque chose.

 

 

1 – Les pâtisseries pépites d’or

On peut peut-être regarder s’il n’y a pas moyen de faire une petite structure (Peut-être le Pays Combrailles en Marche pourrait-il aider à faire un dossier ?) qui ferait des pépites (d’or !) avec des produits locaux (exemple : noisette, farine d’Evaux, raisins, ….produits au choix), initiative qui pourrait être soutenue par le collectif avec –pourquoi pas- de temps en temps des bénévoles (format SCIC ou SCOP par exemple) et avec un message « voici le seul or que nous voulons extraire… » ou un truc du genre.

Si à terme, il y a un dossier un peu pro avec exportation dans plusieurs magasins (et bien sûr à la réserve de l’étang des Landes !) ça peut faire un ou deux emplois. Il y a bien un biscuitier à Faux-la-Montagne (sud-Creuse) !

Il peut y avoir un appel à projet « pâtisseries/gâteaux » pour des gens d’ailleurs qui seraient intéressés par ça.

 

2 -  Le canoë

Ben oui, on a vu qu’on pouvait en faire (un peu) sur la Voueize ! Pourquoi pas un petit pôle visite de la Voueize, basé à Chambon ou ailleurs ou on pourrait faire du canoë et découvrir la Voueize aux petits et grands. Ça peut être sous format associatif (et pourquoi pas, en plus, quelqu’un qui aurait une activité rémunérée la dessus en parallèle), peut-être qu’on peut avoir quelques aides départementales pour le matériel par exemple.

Ça peut être l’occasion de découvrir flore et faune autour de la Voueize.

 

3 – Le recyclage

L’idée de départ était un évènement où on « pèse » nos portables et matériaux technologiques (version compteur pour voir l’équivalent « métaux rares » en poids dans les outils technologiques).

Idée de Recyclerie pour les produits technologiques –réparation, apporter à une usine proche qui les recycle, récupération diverse-

Ou plus complètement de Ressourcerie avec tous type de produits.

NB : il y a deux ressourceries proche à Saint-Maurice-pré-Pionsat et à Felletin qui peuvent aider à monter le dossier. Le Pays Combrailles en Marche est aussi intéressé par l’odée de pôles ressourceries locales.