Langue

Évenements

Rencontre organisée en préparation du Forum Alternatif Mondial de l'Eau (F.A.M.E.) de Marseille du 14 au 17 mars 2012)

Dates et lieu de l'évenement
Lieu: 
Maison de l'Amérique Latine
Date(s) de l'événement: 
Lu, 30/01/2012 - 18:30 - 20:30

Gaz de schiste : Préparer la riposte ! Contre colloque du 17 janvier - Paris de 16h à 20h

Dates et lieu de l'évenement
Lieu: 
57 Rue de Babylone, Paris 07, métros St François-Xavier ou Vaneau
Date(s) de l'événement: 
Ma, 17/01/2012 - 16:00 - 20:00

Gaz et pétrole de schiste : l'empire contre-attaque.  

Il est temps de se réveiller. Alors que l'année 2011 aura été porteuse de victoires avec une loi qui a permis un recul de la menace, l'année 2012 sera celle de la contre-attaque. Les premier assaut a déjà eu lieu en fin d'année dernière, au Conservatoire National des Arts en Métiers. Mais le coup le plus dur nous est porté le 17 janvier prochain : "Comment sortir de l'interdiction française ? ". Ils en rêvent, et ils veulent en faire une réalité. Voici leur programme :

"11h45 TABLE RONDE 3 - La France peut-elle se passer d’une ressource, les hydrocarbures de schiste ? • La situation aux Etats-Unis • Les différents modèles européens •L’interdiction française : comment en sortir ?
Intervenants : • Philippe GEIGER, sous-directeur Sécurité d’approvisionnement et nouveaux produits énergétiques à la DGEC • Bruno COURME, directeur de Total Gas Shale Europe • Mark KATROSH, président de Hess Oil France • Emmanuel MOUSSET, directeur général de Toreador Energy France • Peter SIDER, vice-président des Opérations en Europe de Vermilion REP

12h30 Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET, ministre de l'Ecologie, du Développement durable, des Transports et du Logement "

Alors, Le  17 janvier PARIS s’éveille et  organise un « contre-colloque »

La volonté des industriels et du gouvernement d’exploiter, envers et contre la décision de l'assemblée nationale, les hydrocarbures de schiste apparaît clairement dans le programme de ce colloque de la honte. Contre ce DÉNI DE DÉMOCRATIE manifeste, contre cette opération de lobbying honteuse, les collectifs d’Île de France organisent la contre-offensive et vous invitent à participer  à une VÉRITABLE réunion d’information sur les enjeux et les dangers de l’exploitation des hydrocarbures de schiste, collaborative et citoyenne, avec la participation de scientifiques, de journalistes, d’élus locaux et de citoyens engagés.

Dimanche 8 avril 2012 - La Seyne sur Mer Rassemblement national terrestre et maritime pour dire

Dates et lieu de l'évenement
Lieu: 
La Seyne sur Mer
Date(s) de l'événement: 
Di, 08/01/2012 - 10:00

Dimanche 8 avril 2012 - La Seyne sur Mer    Rassemblement national terrestre et maritime pour dire

NON à l’exploitation d’hydrocarbures au large de nos côtes !

NON à l'exploitation de gaz de schiste par fracturation hydraulique !

 

Dimanche 8 avril 2012 - La Seyne sur Mer -

 

Lire la suite »

Notre Dame des Landes à Paris : Tracto-vélo du 6 au 12 novembre

Dates et lieu de l'évenement
Lieu: 
De Nantes à Paris (voir programme)
Date(s) de l'événement: 
Di, 06/11/2011 - 22:54 - Sa, 12/11/2011 - 22:54

A l’appel de la coordination des opposants à Notre-Dame-des-Landes, (40 organisations), les instances nationales de certaines d’entre elles, les membres du collectif parisien organisateur (liste complète sur : http://tractovelo-ndl-2011.blogspot.com/ ) soutenus par diverses organisations en lutte contre des projets inutiles, ruineux et non démocratiquement décidés : armi les premier

Derniers communiqués

Petition (cyberaction) contre mines or en Creuse

Le 18 novembre 2013, un Permis Exclusif de Recherches (PER) de mines d'or, de cuivre, d'argent, de zinc, d'antimoine, d'étain, de tungstène et substances connexes dit « Permis de Villeranges », portant sur une surface d’environ 47,6 kilomètres carrés (territoires des communes d’Auge, Bord-Saint-Georges, Chambon-sur-Voueize, Lépaud, Lussat, Sannat et Tardes) a été octroyé en catimini à la société COMINOR. Lire la suite »
Information Pétition

La regularización de las piscinas camaroneras está matando a los pescadores y recolectores artesanales

Berdis Anchundia es asesinado en los muros de piscina camaronera

¡Ayúdanos a decir No a la impunidad!

Solicitamos a las organizaciones ambientalistas, de derechos humanos y a la población en general enviar cartas a las siguientes autoridades con este formulario - haz click aqui

Ministerio del Interior Gustavo Jalkh, Ministerio de Seguridad Interna- Miguel, Carvajal,
Ministro de Defensa: Javier Ponce, Ministro de Justicia, Derechos Humanos y Cultos  - José Serrano, Defensoría del Pueblo -  Fernando Gutiérrez, Comisión de Biodiversidad de la Asamblea Nacional- Rosana Alvarado, Alcalde Cantón Sucre- Gustavo Mendoza, Asamblea Permanente de Derechos Humanos, APDH, Comisión Ecuménica de Derechos Humanos, CEDHU

Colombia: firma la solicitud de no desviar el Rio Magdalena

1150 personas y organizaciones han firmado la solicitud de no desviar el Rio Magdalena, necesitamos ser más!

El Movimiento Colombiano Ríos Vivos y ASOQUIMBO agradecen fraternalmente a todas aquellas personas y organizaciones de diversas partes del Mundo que se han solidarizado con nuestra resistencia civil por la defensa de los territorios firmando la acción urgente donde se le solicita al Ministro del Medio ambiente la Suspensión de desvío del Río Magdalena en Colombia.  

Es importante informar que la Asamblea Departamental del Huila se ha unido con ASOQUIMBO para convocar el próximo viernes 03 de febrero de 8 a 4 de la tarde en el auditorio de la Cámara de Comercio de Neiva, al desarrollo de la Mesa Temática 5 de Seguimiento y Control sobre los Impactos económicos, sociales y ambientales del Proyecto Hidroeléctrico el Quimbo, y explotación Petrolera de la Emerald Energy; y a la evaluación de todas las mesas temáticas de control y seguimiento realizadas del 25 al 29 de enero conforme a lo acordado el 17 de enero de 2012 en el Ministerio de Ambiente y Desarrollo Sostenible.

Lettre ouverte de la CONFENIAE (Amazonie équatorienne) à la communauté internationale et aux entreprises pétrolières

Le 26 févirier, les entreprises françaises sont conviées à participer au 11ème appel d'offres pétrolier lancé par l'Equateur. Le rendez-vous est fixé à l'Hôtel Marriott Rive Gauche (17 Boulevard Saint-Jacques, 75014 à partir de 8h00) en présence du ministre des Ressources Naturelles Non Renouvelables équatorien.

Sur la carte des blocs à attribuerseules les "zones intangibles" correspondent aux territoires sacntuarisés par le projet ITT-Yasuni. Le reste de l'Amazonie est sacrifié.

Entre  1990 et 2010 la forêt amazonienne dans son ensemble s’est vue amputée de 240.000 km carrés, soit l’équivalent de la surface du Royaume Uni. 15% de ses sous-sols sont concédés à l’exploitation d’hydrocarbures et 21% aux entreprises minières (ce pourcentage est de 75% pour l’Amazonie péruvienne), 417 centrales hydroélectriques y ont été construites ou planifiées, le tout relié par 96 000 km de routes (voir Atlas Amazonía bajo presión, Red Amazónica de Información Socioambiental Georreferenciada (Raisg), 2012). 

En Equateur, face au 11ème appel d'offres, les peuples indigènes amazoniens dont les territoires ancestraux sont concernés - Kichwa, Shiwiar, Sapara, Shuar, Huito, Waorani, etc. - s'adressent aux Français :