Langue

Évenements

Rencontre organisée en préparation du Forum Alternatif Mondial de l'Eau (F.A.M.E.) de Marseille du 14 au 17 mars 2012)

Dates et lieu de l'évenement
Lieu: 
Maison de l'Amérique Latine
Date(s) de l'événement: 
Lu, 30/01/2012 - 18:30 - 20:30

Gaz de schiste : Préparer la riposte ! Contre colloque du 17 janvier - Paris de 16h à 20h

Dates et lieu de l'évenement
Lieu: 
57 Rue de Babylone, Paris 07, métros St François-Xavier ou Vaneau
Date(s) de l'événement: 
Ma, 17/01/2012 - 16:00 - 20:00

Gaz et pétrole de schiste : l'empire contre-attaque.  

Il est temps de se réveiller. Alors que l'année 2011 aura été porteuse de victoires avec une loi qui a permis un recul de la menace, l'année 2012 sera celle de la contre-attaque. Les premier assaut a déjà eu lieu en fin d'année dernière, au Conservatoire National des Arts en Métiers. Mais le coup le plus dur nous est porté le 17 janvier prochain : "Comment sortir de l'interdiction française ? ". Ils en rêvent, et ils veulent en faire une réalité. Voici leur programme :

"11h45 TABLE RONDE 3 - La France peut-elle se passer d’une ressource, les hydrocarbures de schiste ? • La situation aux Etats-Unis • Les différents modèles européens •L’interdiction française : comment en sortir ?
Intervenants : • Philippe GEIGER, sous-directeur Sécurité d’approvisionnement et nouveaux produits énergétiques à la DGEC • Bruno COURME, directeur de Total Gas Shale Europe • Mark KATROSH, président de Hess Oil France • Emmanuel MOUSSET, directeur général de Toreador Energy France • Peter SIDER, vice-président des Opérations en Europe de Vermilion REP

12h30 Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET, ministre de l'Ecologie, du Développement durable, des Transports et du Logement "

Alors, Le  17 janvier PARIS s’éveille et  organise un « contre-colloque »

La volonté des industriels et du gouvernement d’exploiter, envers et contre la décision de l'assemblée nationale, les hydrocarbures de schiste apparaît clairement dans le programme de ce colloque de la honte. Contre ce DÉNI DE DÉMOCRATIE manifeste, contre cette opération de lobbying honteuse, les collectifs d’Île de France organisent la contre-offensive et vous invitent à participer  à une VÉRITABLE réunion d’information sur les enjeux et les dangers de l’exploitation des hydrocarbures de schiste, collaborative et citoyenne, avec la participation de scientifiques, de journalistes, d’élus locaux et de citoyens engagés.

Dimanche 8 avril 2012 - La Seyne sur Mer Rassemblement national terrestre et maritime pour dire

Dates et lieu de l'évenement
Lieu: 
La Seyne sur Mer
Date(s) de l'événement: 
Di, 08/01/2012 - 10:00

Dimanche 8 avril 2012 - La Seyne sur Mer    Rassemblement national terrestre et maritime pour dire

NON à l’exploitation d’hydrocarbures au large de nos côtes !

NON à l'exploitation de gaz de schiste par fracturation hydraulique !

 

Dimanche 8 avril 2012 - La Seyne sur Mer -

 

Lire la suite »

Notre Dame des Landes à Paris : Tracto-vélo du 6 au 12 novembre

Dates et lieu de l'évenement
Lieu: 
De Nantes à Paris (voir programme)
Date(s) de l'événement: 
Di, 06/11/2011 - 22:54 - Sa, 12/11/2011 - 22:54

A l’appel de la coordination des opposants à Notre-Dame-des-Landes, (40 organisations), les instances nationales de certaines d’entre elles, les membres du collectif parisien organisateur (liste complète sur : http://tractovelo-ndl-2011.blogspot.com/ ) soutenus par diverses organisations en lutte contre des projets inutiles, ruineux et non démocratiquement décidés : armi les premier

Derniers communiqués

ASSASSINAT DE MARIANO ABARCA ROBLERO, MILITANT CONTRE LA MINE CANADIENNE BLACKFIRE AU CHIAPAS

Pour envoyer un courrier de protestation aux autorités mexicaines et canadiennes, remplissez le formulaire ci-dessous. Merci pour votre solidarité !

Le 27 novembre 2009 dernier, à environ 20h30, Mr. Mariano Abarca Roblero a été assassiné lâchement en face de chez lui, dans la municipalité de Chicomusuelo au Chiapas, Mexique. Selon des témoins, une personne en moto a criblé de balles M. Mariano. Son compagnon, Orlando Velazquez, a été blessé gravement et il est actuellement à l´hôpital de Comitan. Mariano Abarca laisse derrière lui sa femme et quatre enfants.

Conflictos mineros en el Perú: ¿Dónde está la "gran transformación"?

Las movilizaciones en defensa de los derechos de las comunidades contra la imposición y los impactos de la minería se multiplican en todo el Perú: en las regiones de Cajamarca, Ancash y Apurímac los conflictos se agudizan. Y solo cuando estos estallan el gobierno llama al diálogo, pero advirtiendo que “los contratos serán respetados”. ¿Y los derechos no se respetarán? ¿Dónde está entonces la “gran transformación” respecto de gobiernos anteriores?

Los problemas con la minería, que constituyen la mayor parte de los conflictos sociales en el Perú, continúan. Las minas se instalan en las cabeceras de cuenca, afectan las actividades de subsistencia de los pueblos indígenas (agricultura, ganadería). Desde la dictadura de Alberto Fujimori (1992-2000), los gobiernos sucesivamente han otorgado todas las facilidades a la inversión minera, lo que se ha traducido en impactos ambientales y sociales, daños a la salud, despojo de territorios, etc.

Communique de presse de soutien aux habitants et paysans de Zurawlow - Grabowiec en lutte contre Chevron

Depuis le 3 Juin, des agriculteurs et des résidents en Pologne sont dans une impasse avec Chevron. Sous la protection d’une agence de sécurité, et dans une atmosphère très tendue, Chevron a pris possession d’un terrain pour installer une clôture et forer un puits.

Selon les habitants, seule la prospection sismique y a été autorisée. L’autorisation pour des essais de forage a été annulée en Juin 2012 et donc Chevron n’a pas le droit de forer.
Les agriculteurs polonais sont opposés aux forages non conventionnels de gaz de schiste, car ils pourraient conduire à la contamination de leur eau et de la terre; lors d’essais sismiques précédents sur place des explosifs ont été utilisés et ont déjà provoqué la pollution de l’eau, rendant celle-ci impropre à la consommation. Chevron refuse d’écouter les paysans et les autorités locales refusant de résoudre le conflit en cours.

Nous dénonçons les pratiques de Chevron Pologne et les incitons à se retirer!

Signez la pétition en solidarité avec les agriculteurs en Pologne! > Signez ici