Langue

Évenements

Rencontre organisée en préparation du Forum Alternatif Mondial de l'Eau (F.A.M.E.) de Marseille du 14 au 17 mars 2012)

Dates et lieu de l'évenement
Lieu: 
Maison de l'Amérique Latine
Date(s) de l'événement: 
Lu, 30/01/2012 - 18:30 - 20:30

Gaz de schiste : Préparer la riposte ! Contre colloque du 17 janvier - Paris de 16h à 20h

Dates et lieu de l'évenement
Lieu: 
57 Rue de Babylone, Paris 07, métros St François-Xavier ou Vaneau
Date(s) de l'événement: 
Ma, 17/01/2012 - 16:00 - 20:00

Gaz et pétrole de schiste : l'empire contre-attaque.  

Il est temps de se réveiller. Alors que l'année 2011 aura été porteuse de victoires avec une loi qui a permis un recul de la menace, l'année 2012 sera celle de la contre-attaque. Les premier assaut a déjà eu lieu en fin d'année dernière, au Conservatoire National des Arts en Métiers. Mais le coup le plus dur nous est porté le 17 janvier prochain : "Comment sortir de l'interdiction française ? ". Ils en rêvent, et ils veulent en faire une réalité. Voici leur programme :

"11h45 TABLE RONDE 3 - La France peut-elle se passer d’une ressource, les hydrocarbures de schiste ? • La situation aux Etats-Unis • Les différents modèles européens •L’interdiction française : comment en sortir ?
Intervenants : • Philippe GEIGER, sous-directeur Sécurité d’approvisionnement et nouveaux produits énergétiques à la DGEC • Bruno COURME, directeur de Total Gas Shale Europe • Mark KATROSH, président de Hess Oil France • Emmanuel MOUSSET, directeur général de Toreador Energy France • Peter SIDER, vice-président des Opérations en Europe de Vermilion REP

12h30 Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET, ministre de l'Ecologie, du Développement durable, des Transports et du Logement "

Alors, Le  17 janvier PARIS s’éveille et  organise un « contre-colloque »

La volonté des industriels et du gouvernement d’exploiter, envers et contre la décision de l'assemblée nationale, les hydrocarbures de schiste apparaît clairement dans le programme de ce colloque de la honte. Contre ce DÉNI DE DÉMOCRATIE manifeste, contre cette opération de lobbying honteuse, les collectifs d’Île de France organisent la contre-offensive et vous invitent à participer  à une VÉRITABLE réunion d’information sur les enjeux et les dangers de l’exploitation des hydrocarbures de schiste, collaborative et citoyenne, avec la participation de scientifiques, de journalistes, d’élus locaux et de citoyens engagés.

Dimanche 8 avril 2012 - La Seyne sur Mer Rassemblement national terrestre et maritime pour dire

Dates et lieu de l'évenement
Lieu: 
La Seyne sur Mer
Date(s) de l'événement: 
Di, 08/01/2012 - 10:00

Dimanche 8 avril 2012 - La Seyne sur Mer    Rassemblement national terrestre et maritime pour dire

NON à l’exploitation d’hydrocarbures au large de nos côtes !

NON à l'exploitation de gaz de schiste par fracturation hydraulique !

 

Dimanche 8 avril 2012 - La Seyne sur Mer -

 

Lire la suite »

Notre Dame des Landes à Paris : Tracto-vélo du 6 au 12 novembre

Dates et lieu de l'évenement
Lieu: 
De Nantes à Paris (voir programme)
Date(s) de l'événement: 
Di, 06/11/2011 - 22:54 - Sa, 12/11/2011 - 22:54

A l’appel de la coordination des opposants à Notre-Dame-des-Landes, (40 organisations), les instances nationales de certaines d’entre elles, les membres du collectif parisien organisateur (liste complète sur : http://tractovelo-ndl-2011.blogspot.com/ ) soutenus par diverses organisations en lutte contre des projets inutiles, ruineux et non démocratiquement décidés : armi les premier

Derniers communiqués

ALERTE : Occupation de la plateforme pétrolière de Hess Oil à Jouarre

Occupation de la plateforme pétrolière de Hess Oil à Jouarre

Des dindons prennent le beffroi

Mises en jour de la situation en continu (photos à venir) :  http://www.aldeah.org/fr/stop-forages-schiste

22/09/2013. Depuis 06h53 ce matin, 30 personnes du collectif des Dindons de la farce occupent la plateforme pétrolière de la Petite Brosse à Jouarre (Seine-et-Marne). Nous avons escaladé la tour de forage, nous y sommes enchaînés, avons déployé des banderoles et entendons y rester. Par cette action résolue, nous souhaitons attirer l’attention du public et des médias sur la farce qui se déroule sous nos yeux et dont nous refusons d’être les dindons.

La plateforme occupée est celle de la compagnie états-unienne HESS Oil, l’entreprise qui cette dernière année a réalisé plusieurs forages préparatoires sur des permis de recherche d’hydrocarbures officiellement déclarés comme portant sur l’huile de schiste[1]. Il est de notoriété publique que l’huile de schiste est impossible à extraire sans recourir à une fracturation et qu’aujourd’hui seule la technique de fracturation hydraulique présente les conditions de rentabilité jugées satisfaisantes par les pétroliers.

Pourquoi  HESS Oil avance dans ses travaux alors qu’une loi (Loi n° 2011-835 du 13 juillet 2011 ) lui interdit de passer à l’acte ? Pourquoi cherche-t-elle des hydrocarbures qu’elle ne pourrait pas exploiter ? Difficile d’imaginer qu’un industriel entreprenne ces opérations coûteuses (12 millions d’euros par forage, soit plusieurs dizaines de millions d’euros par permis) sans attendre un possible retour sur investissement. Alors, pourquoi ? Spéculation?  Ou bien les dirigeants d’HESS Oil sont-ils si sûrs que l’interdiction sera levée comme le laisse craindre la Question Prioritaire de Constitutionnalité déposée par la compagnie texane Schuepbach qui cherche à invalider la loi du 13 juillet (la décision du Conseil Constitutionnel sera rendue début octobre) ? Espèrent-ils, aussi, qu’à force de lobbying, un miracle ne rende les dangers de la fracturation hydraulique « socialement acceptables » jusqu’à ce que les dégâts, irréversibles, ne commencent à apparaître?