Langue

Évenements

Environ 20 000 personnes ont manifesté les 15/16/17 avril : stop aux gaz et pétroles de schiste !

Dates et lieu de l'évenement
Lieu: 
France
Date(s) de l'événement: 
Ve, 15/04/2011 - 12:00 - Di, 17/04/2011 - 00:00

Malgré les vacances scolaires et les discours démobilisateurs du gouvernement, la mobilisation nationale polycentrée contre l'exploration et l'exploitation des gaz et pétroles de schiste en France aura réuni plus de 20 000 personnes, au travers de 11 mobilisations sur trois jours dans toute la France : NO GAZARAN
STOP GAZ ET PETROLE DE SCHISTE MAINTENANT !


Afficher Environ 20 000 personnes ont manifesté les 15/16/17 avril : stop aux gaz et pétroles de schiste ! sur une carte plus grande

Lire la suite »

Projection Gasland à Pontoise (Utopia)

Dates et lieu de l'évenement
Lieu: 
Utopia Pontoise le 9 avril à 20h30
Date(s) de l'événement: 
Ve, 08/04/2011 - 20:30

Film débat Gasland à Utopia Pontoise le 8 avril à 20h30

« Eau et terre » jeudi 7 avril 2011 au Pavillon de l’eau 77 avenue de Versailles, à Paris

Dates et lieu de l'évenement
Lieu: 
Pavillon de l’eau 77 avenue de Versailles, à Paris Métro ligne 10 station Javel, RER C station Javel
Date(s) de l'événement: 
Je, 07/04/2011 - 10:30 - 18:00

A l’occasion de la semaine du développement durable et dans la perspective du Forum alternatif mondial de l'eau (FAME) qui aura lieu en mars 2012 à Marseille, une journée sur « l'eau et la terre » est proposée par la Coordination Eau Île-de-France avec le soutien d’Eau de Paris et de la région Île-de-France.

 

Il s’agit d’aborder l’impact des politiques agricoles sur l’eau, au Nord comme au Sud, et d’évoquer la situation en Île-de-France et en France dans le contexte de la révision de la politique agricole commune (PAC).

FESTIVAL PICO Y PALA // 4-10 AVRIL 2011

Dates et lieu de l'évenement
Lieu: 
Ile de France
Date(s) de l'événement: 
Lu, 04/04/2011 (Toute la journée) - Di, 10/04/2011 (Toute la journée)

La 2e édition du Festival Pico y Pala aura lieu du 4 au 10 avril 2011 !

Il s’agit encore une fois d’un événement d’une grande ampleur, tant dans l’énergie apportée par chaque membre du collectif que dans l’espoir qu’il génère chez nos interlocuteurs en Argentine. Nous allons chercher sur place les copies des films et les sous-titrons, pour transmettre un cinéma différent, débattre de sujets de société, défendre des productions non-commerciales, leurs auteurs, les luttes sociales dans lesquelles ils s’inscrivent.
Colletif Pico y Pala

Totalement autofinancé, le collectif a besoin de votre soutien pour faire exister ce festival. 

Si le projet vous mobilise également, vous pouvez faire parvenir une petite contribution grâce au bulletin2011 au collectif. Pico y Pala sont aussi à la recherche de bénévoles prêts à s’investir, à leur mesure, au moment du festival, du 4 au 11 avril. N’hésitez pas à les contacter : http://picoypala.canalblog.com !

Pour la programation, c'est ici : http://storage.canalblog.com/99/89/688066/62990011.pdf

Derniers communiqués

Petition (cyberaction) contre mines or en Creuse

Le 18 novembre 2013, un Permis Exclusif de Recherches (PER) de mines d'or, de cuivre, d'argent, de zinc, d'antimoine, d'étain, de tungstène et substances connexes dit « Permis de Villeranges », portant sur une surface d’environ 47,6 kilomètres carrés (territoires des communes d’Auge, Bord-Saint-Georges, Chambon-sur-Voueize, Lépaud, Lussat, Sannat et Tardes) a été octroyé en catimini à la société COMINOR. Lire la suite »
Information Pétition

La regularización de las piscinas camaroneras está matando a los pescadores y recolectores artesanales

Berdis Anchundia es asesinado en los muros de piscina camaronera

¡Ayúdanos a decir No a la impunidad!

Solicitamos a las organizaciones ambientalistas, de derechos humanos y a la población en general enviar cartas a las siguientes autoridades con este formulario - haz click aqui

Ministerio del Interior Gustavo Jalkh, Ministerio de Seguridad Interna- Miguel, Carvajal,
Ministro de Defensa: Javier Ponce, Ministro de Justicia, Derechos Humanos y Cultos  - José Serrano, Defensoría del Pueblo -  Fernando Gutiérrez, Comisión de Biodiversidad de la Asamblea Nacional- Rosana Alvarado, Alcalde Cantón Sucre- Gustavo Mendoza, Asamblea Permanente de Derechos Humanos, APDH, Comisión Ecuménica de Derechos Humanos, CEDHU

Voten al Public Eye People’s Award 2012 por Vale, la peor corporación del año!

Hasta el 26 de enero, voten al Public Eye People’s Award 2012! Vale, la peor empresa del año : http://www.publiceye.ch/fr/vote/vale/

Minas y represas en detrimento del pueblo y del ambiente. Vale es la secunda más grande empresa en Brasil, así como el secundo más grande grupo minero y el primer productor mundial de hiero. En 70 años de su historia, la empresa ha sistemáticamente estado violando los derechos humanos, haciendo suportar las condiciones de trabajo inhumanas a los trabajadores y sobre-explotando la naturaleza. Hoy, Vale participa en la construcción de la represa Belo Monte en la Amazonia. La represa obligará a 40 000 personas abandonar sus lugares de vida. Los pueblos afectados ne tienen derecho a la palabra y no reciben ninguna compensación. Voten para declarar a Vale como la más irresponsable empresa del año. Gracias, su voto es importante!

Assigné par Areva le 1er février 2013 à Paris, l'Observatoire du nucléaire est menacé de disparition

Observatoire du nucléaire - http://www.observatoire-du-nucleaire.org. Communiqué du jeudi 20 décembre 2012.

Affaire de l'avion "offert" par Areva au Président du Niger : L'Observatoire du nucléaire assigné par Areva le 1er février 2013 à Paris.

  • Areva assigne l'Observatoire du nucléaire à comparaître en justice pour "diffamation"
  • En demandant 25 000 euros, Areva entend faire disparaître l'Observatoire du nucléaire
  • L'Observatoire attend toujours l'avis du ministre du Développement Pascal Canfin...

Mercredi 19 décembre 2012, en fin de journée, l'Observatoire du nucléaire a reçu de la part d'Areva, par l'intermédiaire d'un grand cabinet d'avocats, une assignation à comparaître (1) devant le Tribunal de grande instance de Paris pour le vendredi 1er février 2013 (13h30). Areva veut de toute évidence obtenir la disparition de l'Observatoire du nucléaire en essayant de le faire condamner à payer environ 25 000 euros (5000 euros au titre de l'article 475-1, trois insertions dans des journaux de 5000 euros hors-taxe chacune, plus les frais d'avocat, de déplacement, etc).