Langue

Évenements

5ème Assemblée Nationale des Victimes Environnementales (Mexique)

Dates et lieu de l'évenement
Lieu: 
Valle de Perote, Mexique
Date(s) de l'événement: 
Sa, 07/11/2009 (Toute la journée) - Di, 08/11/2009 (Toute la journée)

CINQUIEME ASSEMBLEE NATIONALE DES VICTIMES ENVIRONNEMENTALES aura lieu le 7 et le 8 novembre dans la communauté de Chichicuautla, Puebla, qui se trouve dans la Vallée de de Perote, et fait partie de plus de 26 communautés affectées par et en lutte contre l'entreprise transnationale d'élevage porcin Granjas Carroll de México.

A L'OCCASION DES 25 ANS DU MOUVEMENT DES SANS TERRE DU BRESIL...

Dates et lieu de l'évenement
Lieu: 
Paris, France
Date(s) de l'événement: 
Ma, 29/09/2009 - 09:00 - Di, 04/10/2009 - 09:00

A L'OCCASION DES 25 ANS DU MOUVEMENT DES SANS TERRE DU BRESIL...

Le Mouvement des Sans Terre du Brésil (MST) célèbre cette année 25 ans de luttes pour l'accès à la terre et la production d'une nourriture de qualité. Par l'occupation non violente de terres inexploitées, le MST a permis à plus de 350 000 familles de paysans de disposer de terres à cultiver. 100 000 familles attendent encore de voir leur situation résolue.

... VENEZ PARTAGER L'EXPERIENCE DE CE MOUVEMENT,
du 29 septembre au 4 octobre 2009 :

Combat des communautés indigènes de l'Amazonie péruvienne : Conférence de presse de DAYSI ZAPATA (AIDESEP)

Dates et lieu de l'évenement
Lieu: 
Mairie du 2ème arrondissement de Paris - Salle de Mariages (1er étage), 8 rue de la Banque 75002 Paris
Date(s) de l'événement: 
Lu, 17/08/2009 - 11:00

PérouPérouConférence de presse de DAYSI ZAPATA, Présidente par intérim de AIDESEP, Asociación inter-étnica de desarrollo de la selva peruana, le lundi 17 août de 11h à 13h à la Mairie du 2ème arrondissement de Paris Salle de Mariages (1er étage), 8 rue de la Banque, 75002 Paris. Métros: Bourse, Strasbourg- Saint Denis

Journée mondiale contre les mines à ciel ouvert

Dates et lieu de l'évenement
Lieu: 
Ambasse du Canada
Date(s) de l'événement: 
Me, 22/07/2009 (Toute la journée)
Toutes les mines à ciel ouvert ont recours à des procédés industriels qui entraînent la destruction et l'épuisement des écosystèmes de la planète. La destruction des forêts, l'épuisement des sols, la contamination des cours d'eau et des puits, la division des communautés, les pots-de-vin pour les fonctionnaires du gouvernement, les menaces, le chantage et la violation et droits de la personne font partie des activités routines de l'industrie minière à travers le monde.

L'histoire de l'inustrie minière au Mexique est longue. La richesse en ressources naturelles fut l'une des principales raisons derrière la conquête du XVIe siècle. Comme était le cas avec les autres terres autochtones du monde, l'extraction minière était très importante pour les colons mais pour les communautés affectées elle représentait le travail forcé, la mort, la destruction environnementale et l'appauvrissement.

Derniers communiqués

Total récupère le permis de Montélimar

Information Communiqué
Date de publication: 
Lundi, 1 Février, 2016
Par: 
Collectifs

Nous prenons acte de la décision du Tribunal administratif de Cergy-Pontoise de ce jeudi 28 janvier d’accepter le recours de Total, annulant ainsi l’abrogation du permis de Montélimar.

Cette décision n’est pas une surprise pour nous.

Elle est la conséquence du manque de courage politique des gouvernements qui se sontsuccédé depuis 5 ans.

Aujourd’hui, pour que ce scénario ne se reproduise plus, nous demandons au gouvernement de légiférer pour interdire définitivement toute exploration et exploitation de gaz et pétrole de roche mère et autres hydrocarbures non conventionnels.

Nous lui demandons :

- de rejeter les 133 demandes de permis de recherche actuellement à l'étude.

- de refuser la trentaine de demandes de renouvellement de permis de recherche.

- d’abroger les permis en cours.

Estado de emergencia en Francia, bienvenidos en democradura !

Information Communiqué
Date de publication: 
Lundi, 30 Novembre, 2015
Par: 
Collectifs

LA GUERRA ES LA PAZ

LA LIBERTAD ES LA ESCLAVITUD

LA IGNORANCIA ES LA FUERZA

(eslóganes del partido único en 1984 de George Orwell)

 La COP 21 empezó hoy. Hace varios meses que se viene preparando una gran marcha internacional y popular en Paris, cuidad donde tiene lugar  dicho evento. Esa marcha no tendrá lugar, como muchas otras iniciativas ciudadanas previstas en esta ocasión y sobre todo, aquéllas que podían hacer vacilar las relaciones de fuerzas. Solos, los grandes de ese mundo, encerrados en su bunker y bien protegidos por el ejército y la policía [1], disertarán, en el lecho de muerte del planeta, sobre la naturaleza y los costos de los paliativos que quieren administrarle. Difícilmente hubiéramos podido imaginar un escenario más cínico que colocaría tan indiscutiblemente a los actores autorizados – es decir a los representantes de los Estados y las empresas- en posición de dictar SUS “soluciones”.

El Estado francés ha instrumentalizado el contexto trágico de los atentados del 13 de noviembre. Francia notificó al Consejo de Europa que  iba a derogar a la convención europea de los derechos humanos [2]. En los últimos días, fueron declarados por lo menos 24 arrestos domiciliarios, no en contra de los terroristas que actúan por el Daesh, sino en contra de los militantes de los movimientos sociales  que los medios  de prensa y el poder califican de “ultra izquierdistas”, “Zadistas”, “ecologistas radicales” o anarquistas [3]. El estado de emergencia, cuya prolongación fue votada por la casi-totalidad de los diputados (izquierdistas y ecologistas incluidos...), permite a las fuerzas del orden registrar los domicilios sin pasar por una autoridad judicial [4], romper las puertas, violar la intimidad, agredir y traumatizar a las personas (hasta los niños), que no tienen nada que ver con los atentados de Paris (horticultores, ocupantes de edificios abandonados, miembros de la Coalición Clima 21, etc.) [5].

L’état d’urgence, bienvenue en démocrature !

Information Communiqué
Date de publication: 
Lundi, 30 Novembre, 2015
Par: 
Collectifs

LA GUERRE C’EST LA PAIX
LA LIBERTÉ C’EST L’ESCLAVAGE
L’IGNORANCE C’EST LA FORCE
(Slogans du parti unique dans 1984 de George Orwell)

La COP 21 s’est ouverte aujourd’hui. Depuis plusieurs mois, une grande marche internationale et populaire était en préparation à Paris, ville qui l’accueille. Elle n’a pas eu lieu, comme n’auront pas lieu d’autres initiatives citoyennes prévues à cette occasion, et surtout celles dont on pouvait espérer qu’elles fassent vaciller le rapport des forces. Seuls, les « grands » de ce monde, enfermés dans leur bunker et jalousement gardés par l’armée et la police [1], disserteront, au chevet de la planète, de la nature et des coûts des palliatifs à lui administrer. On aurait difficilement pu imaginer un scénario plus cynique, qui placerait aussi indiscutablement les acteurs autorisés – les représentants des États et les entreprises – en position de dicter LEURS « solutions ».

L’État français a instrumentalisé le contexte tragique des attentats du 13 novembre. La France a notifié au Conseil de l’Europe qu’elle allait déroger à la convention européenne des droits de l’homme [2]. Ces derniers jours, au moins 24 assignations à résidence ont visé non pas des terroristes agissant pour le compte de Daesh, mais des  militant(e)s des mouvements sociaux catalogués par les médias et le pouvoir comme étant de « l’ultragauche », « proches des milieux zadistes », des « mouvances écologistes radicales » et anarchistes [3]. L’état d’urgence, dont la prolongation a été votée par la quasi-totalité des députés (« de gauche » et « écologistes » compris) permet aux forces de l’ordre de perquisitionner sans passer par l’autorité judiciaire [4], de défoncer les portes, de violer l’intimité, d’agresser et de traumatiser des personnes (même des enfants), qui n’ont strictement aucun lien avec les attentats perpétrés à Paris (maraîchers bio, squatteurs, membres de la Coalition Climat 21, etc.)[5]. Après le choc des attentats, la plupart des gens préfèrent regarder ailleurs, excusant - quand ils ne les cautionnent pas - les abus des autorités au nom de la sécurité et de la peur. La machine infernale est en marche. Rapidement, l’état d’urgence - l’état d’exception - se normalise, l’exception devient la norme. Les sondages affichent un large soutien à la politique guerrière du gouvernement, pendant que celle-ci favorise, en réalité, la montée d’un nationalisme excluant, xénophobe, liberticide (les régions PACA et Nord-Pas-de-Calais-Picardie bientôt aux mains du FN ?). Ce processus, si ordinaire – matchs de foot maintenus, marchés de Noël ouverts, « le spectacle doit continuer » et « on n’arrête pas les affaires » [6] – n’est pas sans rappeler d’autres moments de l’histoire où des pays entiers ont glissé dans le totalitarisme en silence.

COMUNICADO INTI CHUTEH : EL GOBIERNO Y BARRICK OCULTAN ALGO MAS GRAVE

Information Communiqué
Date de publication: 
Mercredi, 23 Septembre, 2015
Par: 
Inti Chuteh

El pasado 16 de Septiembre Barrick comunico de un “Incidente Ambiental” ocurrido en su mina Veladero que añade más incertidumbre a la situación desesperante que vive la población de Jáchal y San Juan.

Barrick informa: “que el pasado 13 de Septiembre del 2015 siendo las 11,15hrs que en la zona del sector denominado “420”, cerca de la bomba 1 de bombeo al valle, hay una fuga de solución cianurada”, “que se había identificado el deslizamiento de un Talud fuera del valle, hacia el canal norte, como consecuencia de la fuga de solución cianurada” agrega en el párrafo II del mismo comunicado “el dato inicial de la solución cianurada en virtud del incidente ocurrido, alcanza a 224m3” “ desde las 10hrs del día 13 de septiembre hasta las 11,45 del mismo día”  y agrega que no es posible identificar con precisión el inicio del incidente ya que el ultimo control se realizó el día 12 de Septiembre a las 18hrs.

De lo informado por Barrick se desprenden los siguientes interrogantes y dudas:

  1. No informa si la fuga es debido a la rotura de una o varias válvulas o caños y que tamaño tiene.
  2. Evita decir que la solución fue volcada al Río y que ríos fueron afectados.
  3. Según el Secretario de Gestión Ambiental y Control Minero Marcelo Ghiglione existió el derrame del cianuro en el rio Potrerillos.
  4. La Empresa no explica cómo viajo la solución cianurada del sector 420 al Rio Potrerillos alrededor de 2Km pasando por el paredón de más de 100 metros y 2 piletas de contención de gran capacidad antes de llegar al Rio (fig. 1). Lo cual hace presumir que la solución cianurada superaría lo dicho por la empresa en un muy amplio margen.                                                                                          
  5. Según el comunicado deja entrever que hay una CONEXIÓN DIRECTA del valle de lixiviación con el CAUCE DEL RÍO. El valle se encuentra lleno de sustancias toxicas y venenos, esto viola toda ley ambiental, penal y el mismo IIA.
  6. Se informó que se había producido un Deslizamiento de Talud (Pila de Lixiviación) fuera del valle. Esto indicaría que el valle de lixiviación está saturado (fig.2, 3, 4) y se están elevando las pilas a alturas que superan los límites se seguridad. El 21 de mayo del 2015 Barrick anuncio una ampliación que duplicara su capacidad. En su inicio el valle tenía una dimensión de 52 ha. Con 500 millones de toneladas. Se realizaron diferentes pruebas sísmicas para que pueda soportar sin colapsar terremotos de hasta 8.5 de magnitud, con la capacidad de albergar 1 millón 300 mil M3 de líquido cianurado. Después de 2 ampliaciones se elevó a 700 millones de toneladas.  Al llevar su capacidad a 1400 millones de toneladas y en caso de un sismo de mediana intensidad la licuefacción del material duplicara la presión sobre el paredón y cederá ya que no fue diseñado para soportar tanta carga.