Langue

Évenements

Extractivisme au 38ième festival de Douarnenez

Dates et lieu de l'évenement
Lieu: 
Douarnenez
Date(s) de l'événement: 
Ve, 21/08/2015 (Toute la journée) - Sa, 29/08/2015 (Toute la journée)
MARMATO

22 JUILLET 2015 – JOURNÉE MONDIALE CONTRE LA MÉGA-INDUSTRIE MINIÈRE

Dates et lieu de l'évenement
Lieu: 
Différents
Date(s) de l'événement: 
Me, 22/07/2015 (Toute la journée) - Ve, 31/07/2015 (Toute la journée)

22 JUILLET 2015 – No a la mina, si a la vida - Non à la mine, oui à la vieNo a la mina, si a la vida - Non à la mine, oui à la vieJOURNÉE MONDIALE CONTRE LA MÉGA-INDUSTRIE MINIÈRE [Flyer en english]

Voir aussi une liste des événements en anglais : yestolifenotomining.org/achievements-of-the-global-day-against-mega-mining.(liste complémentaire)

Au Sud comme au Nord, les entreprises minières saccagent les terres agricoles et les forêts, polluent et accaparent l'eau, déplacent et exproprient des populations qui vivent là parfois depuis des milliers d’années. Au Nord comme au Sud, la raréfaction des métaux accélère leur extraction. Pour quelques grammes de métaux, nos gouvernements sacrifient nos territoires sur l’autel du productivisme et de ses avatars. Pour quelques promesses d’emplois, quelques rentrées fiscales et quelques dixièmes de points de croissance, on nous somme d’accepter cette folie et de croire les promesses de « mines propres » et «responsables », alors que, là où elles s’installent, ce n’est que misère et désolation. Partout sur Terre, nous sommes de plus en plus nombreux à avoir décidé de défendre nos lieux de vie et refuser cette fatalité.

Dans le cadre de la journée autogérée de lutte contre la méga-industrie minière, pour la défense de la vie et de l'eau (22 juillet), cette année, comme les années passées, nous nous autoconvoquons, pour dire, haut et fort :

NON à l’industrie minière qui utilise les produits toxiques tels que le cyanure ou l’acide sulfurique, qui pollue l’eau potable et agricole, l'air et les sols, qui ravagent la santé des riverains,

NON aux méga-mines qui génèrent chaque année des centaines de millions de tonnes de déchets toxiques dont la durée de nuisance se chiffre en siècles,

NON aux mines à ciel ouvert qui détruisent les écosystèmes, les zones agricoles, les forêts, les glaciers, provoquent des pathologies incurables, laissent en héritage des paysages lunaires et menacent la souveraineté alimentaire,

NON, également, aux minFestival "terre d'aucune mine" 2014Festival "terre d'aucune mine" 2014es souterraines qui font remonter des entrailles de la terre des éléments radioactifs, toxiques et cancérigènes,

NON à cette industrie qui tue, à petit et grands feux, des milliers de paysans, chassés de leurs terres, privés d’eau ou devenus mineurs par obligation,

NON à la violence, à la misère et aux inégalités qui accompagnent l’extension à l’infini des « Zones de sacrifice»,

NON à la criminalisation et à la répression qui s’abattent presque systématiquement sur ceux qui osent dire NON,

NON aux mensonges des magiciens de « l’acceptabilité sociale » qui s’évertuent à démontrer que les projets destructeurs peuvent être « propres », « verts » et « responsables »,

NON à la course au profit et à la fuite en avant dans le productivisme et le consumérisme qui nous font croire qu’il n’y a pas d’alternative,

NON à la méga-industrie minière, à l’extractivisme et à leur monde.

OUI à la vie !

Lire la suite »

RENCONTRES « INTER-ZAD » autour de l’utilisation de l’occupation comme moyen de lutte contre l’aménagement du territoire et son monde

Dates et lieu de l'évenement
Lieu: 
Zad de NDDL
Date(s) de l'événement: 
Lu, 13/07/2015 (Toute la journée) - Ma, 14/07/2015 (Toute la journée)
les 13 et 14 juilletsur la ZAD de NDDL Lire la suite »

Frackanpada - festival

Dates et lieu de l'évenement
Lieu: 
En Subijana de Álava, municipio de Vitoria-Gasteiz
Date(s) de l'événement: 
Lu, 13/07/2015 (Toute la journée) - Di, 19/07/2015 (Toute la journée)

Qu’est-ce que c’est ?

Lire la suite »

Derniers communiqués

Déclaration d'Imider (eng + fr )

Information Communiqué
Date de publication: 
Mardi, 22 Novembre, 2016
Par: 
sit-in/mont ALBBAN Mouvement sur la voix 96 – Imider

Voir pièce jointe.

Surexploitation de l’eau dans le sud-ouest vosgien par Nestlé Waters et la fromagerie Ermitage

Information Communiqué
Date de publication: 
Dimanche, 31 Juillet, 2016
Par: 
Collectif eau 88

Une catastrophe écologique annoncée, des conflits d’intérêts patents impliquant Nestlé

Les deux entreprises agro-alimentaires, qui consomment 50% de la ressource en eau, sont à l’origine d’un déficit chronique de la nappe d’eau dite des « grès vosgiens » de l’ordre de 1,3 million de m3 par an depuis au moins 30 ans.

Les trois associations environnementales siégeant à la Commission Locale de l’Eau dénoncent les solutions préconisées par cette commission : économies d’eau par les ménages, aucune pour les industriels et transfert massif d’eau sur une distance de 30 à 50 km (le groupe Suez est chargé de cette étude). Aucune mesure d’impact environnemental n’a été réalisée, dans cette période de réchauffement climatique, alors que le Conseil département des Vosges a provisionné en mars 2016 le financement pour une première tranche de travaux.

Nestlé Waters a façonné à Vittel son image verte internationale mais se comporte ici aussi en entreprise extractiviste : stratégie de greenwashing d’une part, et mainmise sur la politique de l’eau du département des Vosges d’autre part. En effet, sa filiale Agrivair, accapare les terres agricoles et y installe des agriculteurs « bio » pour protéger ses zones de captage. Les conflits d’intérêts sont nombreux : la conseillère départementale qui préside la Commission Locale de l’Eau est adjointe au maire de Vittel mais surtout l’épouse d’un directeur environnement chez Nestlé Waters International qui préside aussi la Vigie de l’Eau. Cette association, fondée à son initiative et installée par Nestlé, est chargée de façon dérogatoire par le conseil départemental et la préfecture de porter le schéma d’aménagement de gestion de l’eau du sud-ouest vosgien. La Vigie de l’Eau compte dans son conseil d’administration 6 membres sur 11 qui travaillent ou ont travaillé chez Nestlé.

Festival No mines’land 2016 –Des rencontres en or à Lussat

Information Communiqué
Date de publication: 
Vendredi, 22 Juillet, 2016
Par: 
Collectis STOP MINES FRANCE


alternatives-projetsminiers.org/festival-no-minesland-2016-debats-conferences-et-convivialite-dans-la-creuse

Les 22-23 juillet 2016

Alors que nous apprenons hier que COMINOR souhaite prolonger son permis de recherches d’or, d’argent, de tungstène, d’antimoine.. (Permis Exclusif de Recherches de Villeranges), pour la troisième édition du festival Stop Mines, la mobilisation bat son plein à Bord-Saint-Georges . Elle s’inscrit dans le cadre de la journée mondiale contre la méga-industrie minière. Comme l’année dernière elle réunit les différents collectifs anti-mines de France.
Notre mouvement prend de l’ampleur, les collectifs locaux se multiplient et se renforcent sur la plupart des territoires concernés par les permis de recherches de métaux.

Nous sommes en lien sans cesse renforcés et déterminés à user de tous les moyens pour stopper les projets contestés. Personne n’est dupe des promesses jamais tenues et des discours rassurants des industriels, des parodies de la démocratie et de la mystification de l’expertise scientifique.

Nous sommes solidaires de toutes les luttes contre les projets miniers destructeurs partout sur terre. Nous nous situons dans une démarche de convergence avec les combats contre l’extractivisme et toute autre forme de destruction des territoires.

Nous invitons les creusois à interpeller leurs élus sur les dangers sanitaires et environnementaux de l’ouverture d’une mine, située en bord de rivière, au dessus de la nappe phréatique et en bordure d’un réserve naturelle nationale classée NATURA 2000.

Sans exploration, pas d’exploitation !

Non à l’extractivisme, ni ici, ni ailleurs !

ALDEAH, Douar Didoull, DéterresMinées35, StopMines87, Conflens Salau Demain, Comité Ecologique Ariégeois, Maiouri Nature, Association de défense des Riverains de Saldigne, Attention Mines, StopMines23.

Communiqué de presse STOPMINES : "NOS TERRITOIRES NE SONT PAS «MINABLES» !"

Information Communiqué
Date de publication: 
Vendredi, 15 Avril, 2016
Par: 
Collectifs STOPMINES, Collectifs Anti Gaz et pétrole de schiste et de couche, inter collectifs

Communiqué de presse STOPMINES
stopmines@lists.riseup.net

 

 
NOS TERRITOIRES NE SONT PAS «MINABLES» !

Alors que les projets d'extraction minière pullulent, la contestation s'amplifie et s'organise :  en Bretagne, en Ariège, dans le Morvan, au Pays Basque, dans la Sarthe, dans la Creuse ou encore en Haute-Vienne et en Guyane, les permis de recherches sont imposés par l'État, mais aussitôt dénoncés par les citoyens et les collectivités, attaqués en justice par les associations et rejetés en masse par les agriculteurs et les propriétaires des terrains concernés. 

De la désinformation des populations :

Le ministère de l'Industrie et les sociétés de l'industrie minière ont mis en place une stratégie visant à convaincre l'opinion publique que les projets miniers sont  aujourd'hui  «responsables». Ils s'apprêtent à dévoiler ce printemps, le contenu d'un «livre blanc» des bonnes pratiques minières ainsi qu'une convention «d'engagement volontaire» de l'industrie minière. Des associations de protection de l'environnement (France Nature Environnement, Les Amis de la Terre) et l'association Ingénieurs sans Frontières ont refusé de servir de caution à cette mascarade.