Langue

Évenements

Produit intérieur doux : reconsidérer l’idée même de richesse

Dates et lieu de l'évenement
Date(s) de l'événement: 
Me, 19/03/2008 - 09:30 - Sa, 29/03/2008 - 09:00
Europe - France - Paris (St Ouen), du 19 au 29 mars 2008

 

« A partir du printemps 2008 et tout au long de l'année, des
conférences/débats, des projections de films, des spectacles vivants,
des expositions, des ateliers pédagogiques, sont proposés comme autant
de rencontres publiques sur un thème commun : la Richesse ».

Voir le site - voir le programme

Lire la suite »

Produit intérieur doux : reconsidérer l’idée même de richesse

Dates et lieu de l'évenement
Date(s) de l'événement: 
Me, 19/03/2008 (Toute la journée) - Sa, 29/03/2008 (Toute la journée)

« A partir du printemps 2008 et tout au long de l'année, des conférences/débats, des projections de films, des spectacles vivants, des expositions, des ateliers pédagogiques, sont proposés comme autant de rencontres publiques sur un thème commun : la Richesse ».
Voir le site - voir le programme

Derniers communiqués

Gaz et pétrole de schiste : le 22 mars, invitez-vous à la rencontre privée du groupe pétrolier HESS !

Depuis quelques semaines le pétrolier Hess a commencé les travaux sur la plateforme de Jouarre, (lieu dit "La Petite Brosse").

Le collectif du Pays Fertois a commencé, dès le 22 février, quelques opérations de harcèlement pour faire savoir à Hess que nous n'étions pas dupe de son nouveau discours. Le permis de Chateau-Thierry a été délivré en 2009 pour y effectuer une exploration non conventionnelle. Après le vote de la loi de 2011 le discours de Hess a changé, pas le sous-sol. 

Hess avait prévu de tenir une réunion publique pour informer/rassurer la population locale. La date du 22 mars a été évoquée à de nombreuses reprises, sans jamais être confirmée publiquement.  Nous venons d'apprendre que cette réunion publique est devenue privée: il faut une invitation pour pouvoir y participer. 

Nous vous proposons de vous invitez à cette rencontre.  Pour cela, rien de plus simple : remplissez le formulaire ci-dessous et cliquer sur le bouton "Envoyer" pour faire parvenir à Hess votre demande !

Conga No va! manifeste de la marche pour l'eau (Pérou)

NON AU PROJET MINIER CONGA!

L'industrie minière étant un secteur économique clé du pays, son développement et expansion devraient faire l'objet de limitations lorsque ces derniers représentent un danger pour la santé publique, menacent le droit de nombreuses populations d'accéder à l'eau et violent les droits de l'homme en général.

Le droit dont disposent les entreprises minières à investir, prospecter et travailler ne peut cependant passer au-dessus du droit des peuples à être consultés lorsqu'un projet minier, aussi important soit-il, est sur le point d'affecter considérablement nos vies, notre sécurité et tranquillité, notre droit à l'eau tout comme à un environnement sain et respectueux de notre santé. L'entreprise minière Yanacocha a déjà un lourd passif dans la région de Cajamarca et le projet Conga ne fait que menacer une fois de plus les populations de Cajamarca. C'est pour cela que nous disons qu'aucune lagune, aucun fleuve ne sera davantage détruit dans notre pays! Nous garantissons la défense des ordonnances provinciale et régionale qui ont déclaré non viables les Mines Conga, tout comme le processus de zonification écologique et économique régional. Nous dénonçons la répression et la criminalisation de la protestation sociale qui prétend taire les justes réclamations de nos peuples et nie la persécution dont font l'objet les dirigeants et défenseurs de l'environnement qui, en risquant leurs vies, défendent nos eaux.

Lettre ouverte à la rédaction de France 2 en réaction à un reportage sur les énérgies renouvelables

Le 12 février 2013

Lettre ouverte à la rédaction de France 2 Des collectifs citoyens anti-gaz et pétrole de schiste réagissent à l’émission « Envoyé spécial - la suite » du 09 février 2013 intitulé « Energies vertes, l'envers du décor, trois ans après »

Madame, Monsieur,

Les Collectifs contre les gaz et pétrole de schiste tiennent à manifester leur indignation concernant l'émission "Envoyé Spécial" du 9 février 2013 consacré aux énergies vertes.

Nous dénonçons :

  • l'orientation grossière et stéréotypée de ce reportage à charge contre les énergies renouvelables (EnR), sans aucune nuance, aucune explication, aucune mise en perspective ; 
  • l'absence de point de vue contradictoire à celui d'Anne Lauvergeon, pro-nucléaire venant faire la promotion (entre autres) de l'exploration des gaz de schiste en France.

¡Apoyemos a comunidades movilizadas de ECUADOR, frente a ingreso militarizado de Codelco en su territorio!

Estimados y estimadas:
Codelco está ingresando con militares a la zona de Intag, Ecuador, para imponer la megaminería en territorios donde hace dos décadas las comunidades campesinas e indígenas han luchado para preservar la categoría de cantón ecológico que tanto les costó lograr.
Nuestros amigos de allá nos han informado que llegaron por la fuerza, lo que salió incluso publicado en la prensa local
http://www.eluniverso.com/noticias/2013/09/15/nota/1440071/militarizan-zona-tratar-iniciar-explotacion-minera,  y que además se han mantenido amenazantes en el territorio, de hecho nos mandaron un correo donde se lee:

"Pues les comento que el día de ayer miércoles 25 de septiembre nuevamente más de 40 militares ingresaron a la zona de Intag. Hoy jueves, mientras manteníamos una reunión ordinaria de la asociación de caficultores, en nuestra oficina ubicada en la calle principal de Apuela, pasaron por delante de la puerta a lo largo de todo el día y cada vez miraban de una manera descarada hacia adentro. Pudimos contra más de 30 militares distintos haciendo este paseo amistoso. Finalmente a las 5 de la tarde pusimos una cámara filmadora en la puerta, dejaron de pasar. La militarización de Intag es una realidad y me apena que la gente esté a la espera de las fotos para reaccionar. Están aquí y es la realidad. Esperemos que esto no termine mal. Mis respetuosos saludos a todos y todas.
José Cueva
Asociación Río Intag"