Langue

Évenements

Rassemblement contre le projet de méga-centrale à biomasse à Gardanne

Dates et lieu de l'évenement
Lieu: 
Place de la Mairie à Gardanne
Date(s) de l'événement: 
Di, 05/10/2014 - 10:30

Un projet controversé de production d’électricité à partir de biomasse est sur le point de se concrétiser à Gardanne (Bouches-de-Rhône), avec entre autres conséquences un risque à terme pour les espaces boisés de nos régions. Les collectifs SOS Forêt appellent les citoyens et les élus à exprimer leur préoccupation en se rassemblant à Gardanne le dimanche 5 Octobre.

Théâtre : LOLO LA PETITE GOUTTE D' EAU

Dates et lieu de l'évenement
Lieu: 
Théâtre de la Reine Blanche 2 bis passage ruelle 75018 Paris
Date(s) de l'événement: 
Je, 25/09/2014 - 15:00 - Sa, 18/10/2014 - 15:00

Si vous avez des enfants, des petits enfants, des neveux, des nièces, des filleuls, des voisins des voisines qui ont  entre 3 et 8 ans, Venez avec eux voir Lolo la petite goutte d'eau. Si vous n'avez pas ça dans vos besaces, pensez à vos amis, tous vos amis sans chercher qui peut être concerné, et demander à vos amis de faire passer à leurs amis qui eux feront passer aux amis de vos amis etc.....

 

 

MANIFESTATION CONTRE LES MINES EN CREUSE suivie d'une conférence de presse

Dates et lieu de l'évenement
Lieu: 
Place de Lussat (Creuse)
Date(s) de l'événement: 
Me, 27/08/2014 - 11:00

Manifestation le 27 aout à Lussat (23) - 11h - sur la place

Festival international contre l’exploitation minière - NO MINES LAND Le samedi 26 juillet 2014 à Lussat (Creuse)

Dates et lieu de l'évenement
Lieu: 
Lieu-dit la nouzière, Commune de Lussat, Département Creuse
Date(s) de l'événement: 
Sa, 26/07/2014 - 12:00 - 23:59

Lussat, Centre de la FranceLussat, Centre de la FranceFestival international contre l’exploitation minière
<< NO MINES LAND >>
Le samedi 26 juillet 2014 à Lussat (Creuse)

Faire la fête pour en finir avec l’exploitation minière !

Dans le cadre de la journée mondiale contre la méga-industrie minière, en opposition à tous les permis miniers qui menacent ça et là la santé et la vie locale des populations, le Collectif de vigilance sur les projets miniers creusois accueille le festival sur le site d’un nouveau permis accordé pour l’exploration de l’or et autres métaux : Permis de Villeranges (Lussat, Creuse).

Nous nous opposons aux grands groupes industriels, colons foreurs, et leur monde.

 

Voir également : Journée mondiale contre la méga-industrie minière

Derniers communiqués

Gaz et pétrole de schiste : Ni dans mon jardin, ni dans celui du voisin !


Paris, 21 décembre 2012. Contrairement à leurs vibrantes prises de position sur ce dossier avant les dernières élections présidentielles, une fois au pouvoir, les socialistes et leurs alliés montrent leur vrai visage. Alors que François Hollande s'est publiquement engagé en septembre dernier à ne pas permettre l’exploitation des gaz et pétrole de schiste au nom de la défense de l'environnement, son ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius, cité par le Point, déclarait hier qu’un accord était en cours de signature avec l’Algérie. Ce dernier ferait de l’Algérie un laboratoire que la mobilisation citoyenne sans précédent a rendu plus difficile à mettre en place en France : celui des expérimentations d'alternatives à la fracturation hydraulique. Seule technologie actuellement rentable pour exploiter les hydrocarbures de schiste, la fracturation hydraulique est interdite sur le territoire français depuis le 13 juillet 2011.

Au moment où commence le débat sur la transition énergétique convoqué par François Hollande, l’annonce de Laurent Fabius révèle le cynisme de ce pouvoir qui n’a aucun scrupule à contredire par les actes ses discours plaidant en faveur des énergies renouvelables et de la préservation de l’environnement. En effet, quelle que soit la technique utilisée pour libérer les minuscules concentrations de gaz ou de pétrole, la roche-mère doit être fracturée et les fissures gardées ouvertes, à l’aide de particules injectées par un liquide porteur. Les risques de remontée à la surface des contaminants naturellement présents dans la roche (métaux lourds, arsenic, éléments radioactifs, etc.) restent donc inchangés. De même, ni la fracturation au méthane, ni la fracturation pneumatique, ni la facturation par arc électrique, ni la fracturation au CO2, techniques extrêmement complexes en soi, ne permettront d’éviter les fuites de méthane et n’inverseront la tendance à l’aggravation de l’effet de serre. Loin de renoncer à la dépendance vis-à-vis des énergies fossiles, le gouvernement persiste dans le modèle productiviste et extractiviste, obsolète et mortifère pour la planète.

ALERTE : Occupation de la plateforme pétrolière de Hess Oil à Jouarre

Occupation de la plateforme pétrolière de Hess Oil à Jouarre

Des dindons prennent le beffroi

Mises en jour de la situation en continu (photos à venir) :  http://www.aldeah.org/fr/stop-forages-schiste

22/09/2013. Depuis 06h53 ce matin, 30 personnes du collectif des Dindons de la farce occupent la plateforme pétrolière de la Petite Brosse à Jouarre (Seine-et-Marne). Nous avons escaladé la tour de forage, nous y sommes enchaînés, avons déployé des banderoles et entendons y rester. Par cette action résolue, nous souhaitons attirer l’attention du public et des médias sur la farce qui se déroule sous nos yeux et dont nous refusons d’être les dindons.

La plateforme occupée est celle de la compagnie états-unienne HESS Oil, l’entreprise qui cette dernière année a réalisé plusieurs forages préparatoires sur des permis de recherche d’hydrocarbures officiellement déclarés comme portant sur l’huile de schiste[1]. Il est de notoriété publique que l’huile de schiste est impossible à extraire sans recourir à une fracturation et qu’aujourd’hui seule la technique de fracturation hydraulique présente les conditions de rentabilité jugées satisfaisantes par les pétroliers.

Pourquoi  HESS Oil avance dans ses travaux alors qu’une loi (Loi n° 2011-835 du 13 juillet 2011 ) lui interdit de passer à l’acte ? Pourquoi cherche-t-elle des hydrocarbures qu’elle ne pourrait pas exploiter ? Difficile d’imaginer qu’un industriel entreprenne ces opérations coûteuses (12 millions d’euros par forage, soit plusieurs dizaines de millions d’euros par permis) sans attendre un possible retour sur investissement. Alors, pourquoi ? Spéculation?  Ou bien les dirigeants d’HESS Oil sont-ils si sûrs que l’interdiction sera levée comme le laisse craindre la Question Prioritaire de Constitutionnalité déposée par la compagnie texane Schuepbach qui cherche à invalider la loi du 13 juillet (la décision du Conseil Constitutionnel sera rendue début octobre) ? Espèrent-ils, aussi, qu’à force de lobbying, un miracle ne rende les dangers de la fracturation hydraulique « socialement acceptables » jusqu’à ce que les dégâts, irréversibles, ne commencent à apparaître?

ACCIÓN URGENTE: REPRESIÓN AL MOVIMIENTO DE RESISTENCIA CONTRA MINERAS EN OCOTLÁN, OAXACA

ACCIÓN URGENTE

El día de miércoles 6 de mayo del 2009, alrededor de las 8:30 de la mañana, con lujo de violencia; utilizando gases lacrimógenos, con disparos de diversas armas de fuego, perros policías, golpeando salvajemente a los compañeros y canteando sus domicilios, a quienes pacíficamente estaban resguardando el acceso de la mina, entraron más de 2500 efectivos de la policía FEDERAL, AFI, JUDICIAL, DEL CUERPO DE BOMBEROS; también fueron golpeados los medios de comunicación que se encontraban presentes y se les bloqueo el acceso, desde temprano estaba sobrevolando un helicóptero, como a 15 o 20 metros de altura, atemorizando a la población.

Information Pétition