Langue

Évenements

Conférence-débat : la réponse sociale face au boom minier au Pérou avec José de Echave Cáceres (Pérou)

Dates et lieu de l'évenement
Lieu: 
Maison de l’Amérique latine, 217, Boulevard Saint-Germain 75007 PARIS (Metro Solférino)
Date(s) de l'événement: 
Me, 01/12/2010 - 18:30 - 20:30

Conférence-débat avec José de Echave Cáceres,

Docteur en économie, spécialiste des impacts socio environnementaux de l'industrie minière, co-fondateur de CooperAcción et membre du réseau Muqui (Pérou)

1er décembre, de 18h30 à 20h30

à la Maison de l'Amérique latine, 217, Boulevard Saint-Germain 75007 PARIS (Metro Solférino) Entrée libre

Comme dans d'autres pays d'Amérique latine, au Pérou, l'industrie minière est à  l'origine d'un grand nombre de conflits sociaux. Son avancée sur de nouveaux territoires menace les droits des communautés indigènes, paysannes et urbaines et rentre en compétition avec ces populations pour l'accès aux ressources vitales comme l'eau et la terre. Les habitants de quatre provinces de Piura et de Cajamarca ont dit « non » aux projets miniers et cherchent à faire respecter leur décision. Des deux côtés de l'Atlantique, il est urgent d'engager une discussion sur le modèle de « développement » économique basé sur l'extraction des matières premières au Sud et leur consommation au Nord, inéquitable dans la distribution des bénéfices et causant de graves dommages pour les populations locales.

Conférence organisée par France Amérique latine (FAL) et le collectif ALDEAH. D'autresorganisations, dont AITEC et Survival France, participeront au  débat.

Lire la suite »

Conférence : Industries extractives et communautés autochtones et paysannes

Dates et lieu de l'évenement
Lieu: 
12 de l'avenue de la Couronne à 1050 Bruxelles.
Date(s) de l'événement: 
Ve, 26/11/2010 - 19:30

Ayabaca, PérouAyabaca, PérouMadame, Monsieur,
Chers amis,

L'extension des industries extractives sur les territoires des communautés autochtones et paysannes du Pérou provoque depuis plusieurs années des nombreux conflits sociaux et environnementaux, notamment à cause de la viola tion de la Convention 169 de l'Organisation International du Travail.

Forum des peuples indigènes : Mines, Changements climatique et "Buen vivir"

Dates et lieu de l'évenement
Lieu: 
Lima, Peru
Date(s) de l'événement: 
Je, 18/11/2010 - 08:00 - Sa, 20/11/2010 - 20:00

  • - Adhésions à la convocation : jusqu'au 15 septembre
  • - Journée de préparation des convocées : 16 septembre
  • - Inscription aux activités autogérées : du 01 au 30 octobre
  • - Inscription des délégacions et des participants : du 01 au 30 octobreRéalisation du forum : du 18 au 20 novembre

Lire la suite »

13eme UAC (Union des Assemblées citoyennes)

Dates et lieu de l'évenement
Lieu: 
Santiago del Estero, Argentine
Date(s) de l'événement: 
Je, 12/08/2010 - 06:05 - Lu, 16/08/2010 - 06:05

[email protected]

http://13uac.blogspot.com/

Derniers communiqués

Gaz et pétrole de schiste, la vérité en quelques lignes

nid%3D615%7Ctitle%3D%7Cdesc%3D%7Clink%3Dnode

Gaz et pétrole de schiste : les études anglo-saxonnes à l’appui de la vérité.#

Suite à la lettre aux députés du 11 avril de l’auto désignée amicale des foreurs, voici quelques vérités qui sont bonnes à ne pas oublier :

L’une des spécificités des gaz et pétroles de schiste est d’être emprisonné dans de la roche imperméable, qu’il faut fracturer pour que les gaz et pétroles s’échappent et soient drainés jusqu’en surface. Pour fracturer ces roches, les foreurs descendent leur trépan à grande profondeur (entre 3 et 4 km) et réalisent ensuite un forage horizontal. Ils injectent ensuite de grandes quantités d’eau sous haute pression (plusieurs centaines de bars) avec du sable (pour maintenir ouvertes les fracturations) et des additifs chimiques.

Declaración de Oilwatch : La civilización petrolera sin límite

COP17, Durban, diciembre 2011

1. A pesar de las señales económicas, ambientales, sociales sobre la urgencia -ya impostergable- de abandonar la dependencia a los combustibles fósiles, las empresas y países continúan atándose con nuevos proyectos de carácter petrolero, con la ampliación de las fronteras y de explotación de otras formas no convencionales de petróleo con diferentes mecanismos de control (que incluyen el militar y económico) de reservas que incluyen invasiones, ocupaciones y una serie de negocios oscuros.

2. Con las intervenciones en Libia, la amenaza sobre Siria, la negativa a abandonar el control militar en Afganistán e Iraq, se rebela que continua la estrategia de control militar: “El pueblo americano ha entendido que es mucho más fácil y divertido ir a la guerra del Golfo y sacar a patadas el petróleo de Medio Oriente que hacer sacrificios para limitar el consumo del petróleo importado por los americanos” [1]; “América puede hacer cualquier cosa que se proponga” [2].

Comunicado por represión en Rawson Provincia de Chubut

Buenos Aires, 28 de noviembre del 2012   Ante los terribles hechos ocurridos en Provincia de Chubut el martes 27 de noviembre en horas de la tarde, donde asambleístas no a la mina fueron gravemente heridos por patoteros que actuaron ante la inacción de la policía que permitió la brutal paliza. Hemos recibido la siguiente información por parte de quienes han sufrido esta terrible agresión:   Los hechos ocurridos se desarrollaron cuando militantes de las organizaciones socio-ambientales que conforman la Unión de Asambleas Patagónicas (UAP) se autoconvocaron en la legislatura chubutense de manera pacífica como habitualmente hacen, para defender la ley 5001 que prohíbe la mega minería El Gobierno provincial mediante un marco regulatorio que debe emitir la Legislatura de Chubut quiere anular esta prohibición. En ese momento fueron violentamente reprimidos por un  contingente, contratado en la ocasión, que se desplazó con palos y cadenas, ubicándose detrás de emplazamientos de doble vallado colocados por la policía provincial. Otro grupo represor con carteles pro mineros había ingresado a Rawson desde la localidad de Paso del Sapo. Son muchos los heridos, algunos de suma gravedad y conforme a explicaciones de los compañeros movilizados hacía tiempo que no se veía en la provincia del Chubut semejante represión. Ministros y funcionarios del gobierno de Buzzi habían descartado realizar una consulta popular considerando que una legislatura leal a sus fines haría las reformas del marco regulatorio minero, después de todo –dicen para negar la consulta- “el pueblo gobierna a través de sus representantes”. 

Solidarité avec les opposants au forage d’exploration visant du gaz de schiste à Balcombe, Sussex, Royaume-Uni

Les collectifs non aux pétrole et gaz de schiste et de houille*, groupes et associations de France, Grande-Bretagne, Italie, Allemagne, Pologne, Suisse, Colombie et Californie, communiquent :

Depuis près d’un mois, des citoyens britanniques s’opposent pacifiquement, mais avec détermination, à un forage d’exploration visant des hydrocarbures non-conventionnels (gaz ou huile de schiste) à Balcombe. Suite à une première vague d’interpellations, le 26 juillet dernier, les Collectifs français « non aux pétrole et gaz de schiste et gaz de houille » ont adressé un courrier à tous les eurodéputés (1), pour exprimer leur préoccupation devant une politique de plus en plus répandue en Europe visant à faire passer par la force, voire la violence policière, des projets mettant en péril la qualité de l’environnement, la santé et la sécurité des citoyens et l'économie locale.

Signe encourageant, ce mercredi 14 août, la Magistrate Court de Crawley a annulé l'interdiction faite par la police aux personnes arrêtées de se rendre à nouveau sur la zone jouxtant la plateforme de forage, c'est à dire sur le site de la manifestation et ses environs. Par cette décision de justice, que nous saluons, cette cour a réaffirmé le droit pour chaque citoyen britannique de manifester. Toutefois des charges pèsent encore sur plusieurs personnes arrêtées à Balcombe, notamment celle de contrevenir au Trade Union Labour Relations Act. Leur jugement est prévu le 2 octobre prochain.