Langue

Évenements

22 JUILLET 2014 – JOURNÉE MONDIALE CONTRE LA MÉGA-INDUSTRIE MINIÈRE

Dates et lieu de l'évenement
Lieu: 
Différents
Date(s) de l'événement: 
Ma, 22/07/2014 (Toute la journée) - Sa, 26/07/2014 (Toute la journée)

Pour suivre la journée de mobilisation à Lussat, dans la Creuse : http://www.aldeah.org/fr/terre-d-aucune-mine

22 JUILLET 2014 – JOURNÉE MONDIALE CONTRE LA MÉGA-INDUSTRIE MINIÈRE

Cette année de nouveau, en Europe comme dans toutes les Amériques, la journée internationale de lutte contre la méga-industrie minière, pour la défense de la vie et de l’eau aura lieu le 22 juillet. Haut et fort, par nos activités, nos mobilisations, nos rassemblements, nos festivals, nous dirons NON à l’industrie minière polluante, NON à l’utilisation de produits toxiques qui polluent l’eau, l'air et les sols, NON aux méga-mines qui génèrent chaque année des centaines de millions de tonnes de déchets toxiques dont la durée de nuisance se chiffre en siècles, NON aux mines à ciel ouvert qui détruisent les écosystèmes, les zones agricoles, les forêts, les glaciers, provoquent des pathologies incurables et laissent en héritage des paysages lunaires, NON également aux mines souterraines qui font remonter des entrailles de la terre des éléments radioactifs, toxiques et cancérigènes et tuent à petit et à grands feux des milliers de paysans devenus mineurs par obligation, NON à la violence, à la misère et aux inégalités qui accompagnent l’extension à l’infini des « zones de sacrifice », NON à la course au profit et à la fuite en avant dans le productivisme et le consumérisme qui nous font croire que nous n’avons pas d’alternative. NON à la méga-industrie minière, à l’extractivisme et à leur monde.

A l’occasion de cette journée mondiale de lutte, nous appelons à la mobilisation les habitants des territoires menacés par les projets miniers et tou(te)s ceux et celles qui se sentent concernés et solidaires avec les victimes de l’industrie minière, ici, comme ailleurs. Manifestons, informons, organisons la résistance. Rejoignons les mobilisations organisées près de chez nous.

Cet appel ne porte aucune bannière politique. Les mobilisations sont autogérées.
Envoyez vos adhésions et les annonces de vos mobilisations à contact@aldeah.org pour publication dans la liste ci-dessous.

Les mobilisations :
(liste mise à jour)

FRANCE

Dans le cadre de la journée internationale contre la méga-industrie minière, en opposition à tous les permis miniers qui menacent ça et là la santé et la vie des populations, le Collectif de vigilance sur les projets miniers creusois accueille le festival international contre l’exploitation minière << NO MINE'S LAND >> sur le site d’un nouveau permis accordé pour l’exploration de l’or et autres métaux : Permis de Villeranges (Lussat, Creuse). Plus d’information, afiches et tracts ici
Lussat – lieu dit La Nouzière (23) :
15h30-18h Conférences/Débats : Le renouveau de l’exploitation minière  - quelles actions menées? Avec le collectif ALDEAH, FAO, Majouri Nature Guyane, Rouez Environnement (PER de Tennie), Collectif de Vigilance sur les projets miniers creusois (PER de Villeranges), Attac 87/Groupe GPII national (Rosia Montana), Collectif IDF non aux gaz et pétrole de schiste, Amis de la Terre France.
18h : Initiation à la danse trad’ (soyez à l’heure!)
19h : Apéro’ concert (Pierre)
19h30 : Musique à danser / Bal trad’ – Quasi quatuor
21h :Concerts – SANG CONTESTE rock acoustique, NEMESIS rock-métal, KAYA CLUB reggae-dub, ANOTHER FRICTON rock experimental
Dès 14h, marché artisanal, théâtre de rue (Cie Zador), projection Tout l’or de la Montagne noire, Espace enfant (15h30-18h), balades botaniques avec Thierry Thévenin (14h et 18h) –démonstrations de fonte à la cire perdue, restauration sur place (pizzas bio, samousas, burgers, crêpes, la guinguette à roulette…)


Plus d’information, afiches et tracts ici.

 

 Plus de 500 personnes (selon la gendarmerie) ont participé à ce Festival dont l’objectif était de manifester le refus catégorique de la relance  de l’activité minière dans la Creuse, incarnée par le PER de Villeranges, ainsi que l’opposition à tous les projets miniers destructeurs, ici et ailleurs. A cette occasion, les participants - parmi lesquels les acteurs des luttes anti-mines d’autres régions de France (Sarthe/Mayenne et Guyane) et du monde (Mexique, Equateur) - ont exprimé leur solidarité avec tous les combats menés par ceux et celles qui refusent que leurs territoires soient transformés en zones de sacrifice par l’extractivisme. Communiqué et diaporama ici.

  

Site du Collectif : http://minesencreuse.blogspot.fr/

ARGENTINE

Journée mondiale contre la méga-industrie minière
Journée fédérale en Argentine
Evénement sur facebook: https://www.facebook.com/events/263405810529308/
Pour adhérer et coordonner des actions : argentinasinmegamineria@gmail.com et acciones.noalamina@gmail.com

Le 22 juillet, à l’occasion de la Journée internationale de lutte contre la méga-industrie minière, dans différentes pays du monde, nous allons dénoncer les conséquences désastreuses de ce type d’exploitation. Argentine est loin d’être étrangère à ce problème : dans notre Cordillère et autres cordons montagneux, se sont installés les mégaprojets miniers projets qui détruisent notre eau et sols, à travers les entreprises minières comme Barrik Gold, La Alumbrera, entre beaucoup d’autres. Ces méga-mines créent des Etats parallèles dans les régions où elles s’installent et terrorisent les assemblées populaires qui défendent leur économie, leur santé et leur culture. Leurs projets mettent en place des économies d’enclave qui pillent les ressources de notre sous-sol et font voler en éclats nos montagnes. Pour tout cela, depuis l’Espace Ouvert Argentine Sans Méga-industrie minière (Espacio Abierto Argentina Sin Megaminería), nous organisons la journée d’action dans la Ville Autonome de Buenos Aires et dans d’autres points du pays. Nous invitons toutes les organisations à nous rejoindre et être acteurs de cette journée, en manifestant avec force le refus du pillage de notre nature.

Premières adhésions : Acción por la Biodiversidad, Acción Reverdeciente Oeste, Asamblea de Bariloche contra la megaminería, Asamblea Ciudadana Ambiental Concepción del Uruguay (Entre Rios, Argentina), Asociación Argentina de Abogados Ambientalistas, Asociación Civil Árbol de Pie (Bariloche), Asociación Civil PRO ECO grupo ecologista – RENACE, Asociación Lihué (Bariloche), Aymuray/Movimiento Popular La Dignidad (MPLD), Bandera Negra, Colectivo desde el Pie, Colectivo por la Igualdad en el Partido Social, Comisión Interclaustros de Bienes Comunes-FCEyN-UBA, Conciencia Solidaria ONG Interprovincial, Corriente Nuestroamericana de Trabajadores 19 de Diciembre, CTD Aníbal Verón, Equipo de Educación Popular Pañuelos en Rebeldía, Foro Ambientalista Santiago del Estero – Capital, Foro de Salud y Ambiente de Vicente Lopez, Frente de Lucha por la Soberania Alimentaria Argentina (Agrupación Visión Sostenible - CTA - Estudiantes críticos en el Frente Popular Darío Santillán - Fundación Che Pibe - Grupo de Reflexión Rural - Mishkila Alimentos - Red Tacurú - Autoconvocadxs por la libertad de las semillas y la Soberanía Alimentaria - Programa de Extensión "Por una nueva economía, humana y sustentable" de la Carrera de Comunicación Social (UNER) - Centro de Educación Agroecológico ASHPA de Guernica - Proyecto Sur Pcia.de Bs.As. en Corriente Nacional Emancipación Sur - Usina Cultural del Sur Almagro -Pompeya - Sobre Rieles UnLa - Los Pies en La Tierra - Oro del Inca Cooperativa - Reforestala "PROYECTO COMPARTIR" - Tierra Para Vivir en Cob LA Brecha - Bandera Negra UNQ), Frente Nacional Pueblo Unido (M22 de Agosto, MTR 12 de Abril, Movimiento Tupaj Katari (Jujuy), MTD Anibal Verón (Esteban Echeverría), FOI Frente de Organizaciones de Izquierda (Jujuy), Viento Norte (Jujuy), Movimiento Justicia y Libertad (La Plata), Foro por la Tierra y la Vivienda (Río Negro), Colectivo Avanzar, Movimiento Popular La Dignidad (MPLD)), Frente Universitario Luján (FUL), Investigadores Populares sobre la Problemática Minera (IPPM), Movimiento Estudiantil Liberación, Movimiento Liberal Ecosocial (MOLES- Exactas UBA), Movimiento por la Unidad Latinoamericana y el Cambio Social (MULCS), Movimiento Socialista de los Trabajadores (MST), MPR Quebracho, MTR 12 de abril, Organización Popular Fogoneros, Patria Grande (Marea Popular, FPDS CN y Espacio Chico Mendes), RAPAL, Red Ecosocialista, Revista Otro Viento, La Plata, Tierra para Vivir/COB La Brecha, Visión Sostenible, Wirajhkocha grupo de reflexión rural, Asamblea de Vecinos Autoconvocados de Esquel, Foro Ambiental y Social de la Patagonia (Comodoro Rivadavia).

Buenos Aires:

Sur la place du Congrès le 22 juillet, de 7h à 17 h : projections, musique, expositions, théâtre, déclarations. Web de diffusion : www.noalamina.org, www.manuchao.net; facebook  https://www.facebook.com/noala.mina. Contact: acciones.noalamina@gmail.com

https://www.facebook.com/events/263405810529308/
Contacts : argentinasinmegamineria@gmail.com - acciones.noalamina@gmail.com
www.noalamina.org - www.manuchao.net - https://www.facebook.com/noala.mina.

Contacts presse: Federico: 1541624723, Matías: 1530867685, Tato: 1568286011


Patagonie, Chubut, Trelew-Rawson-Esquel-Puerto Madryn et les peuples du plateau.

CHUBUT NO SE REND PAS !!!

A Comodoro
Mardi 22 juillet : projection du documentaire "La Ganga" (Lisandro Costa - Sebastián Arcidiácono). Bibliothèque populaire du quartier San Martín, 17h, Comodoro Rivadavia-Chubut. Organisé par Foro Ambiental y Social de la Patagonia et Biblioteca Popular Hugo Darío Fernandez

A Esquel :
Mardi 22 jullet, à 10h : Diffusion sur Canal 4 T.V. de tous les événements manifiés au niveau mondial 
17h-19h : distribution de tracts de No a la Mina ¨Les voisins informent les voisins". Esquel - Rivadavia y 25 de mayo.
Projection du documentaire  bolivien "Contaminados", réalisé par ACLO Potosí (horaire à confirmer, Canal 4 T.V.)

Organisé par Asamblea de vecinos Auto  convocados de Esquel.

A Catamarca :
A Catamarca, nous organisons une jorunée artistique, avec des musiciens, des acteurs, des danseurs, des artistes plastiques, des étudiants d'art et tous ceux qui désirent participer dans cette action sur la Peatonal Rivadavia. Il faut défendre notre terre!!!! Réveillons le peuple par l'art et par la résistance!

Plus d'information sur www.noalamina.org

BRÉSIL

VI Encontro Regional dos Atingidos pela Mineração

Nous ne pouvons plus nous taire
Vient le temps de vaincre
Vient le jour de lutter sans mourir
L’unique manière de vaincre la mort est de l’affronter
L’unique façon de vaincre est de lutter
L’unique moyen d’obtenir justice est de continuer à lutter
Nous vivrons donc éternellement

(Ademar Bogo)

Les 18 et 19 juillet, dans la ville de Marabá (l’Etat du Pará) se sont tenues deux rencontres : la VIe rencontre régionale des victimes de l’industrie minière et la IVe rencontre de jeunes victimes de l’industrie minière (EJAM). Ces rencontres ont été ponctuées par des temps de mobilisation et de réflexion, de débats, d’échanges, de poésie et de musique. Près de 150 jeunes et adultes des Etats de Maranhão et de Pará ont ainsi partagé leurs réflexions et leur vécu sur les impacts de l’industrie minière. Les participants ont également cherché à imaginer ensemble un avenir sans mines, où les ressources naturelles seraient utilisées de façon soutenable.
Les Etats de Maranhão et de Pará sont parmi les plus touchés par l'extraction, le transport et le stockage des résidus de l'exploitation du minerai de fer. Leurs habitants sont nombreux à subir la destruction de l'environnement, la violation des droits à la circulation et à l'information, la pollution, la violence, l’absence de politiques publiques, entre autres conséquences. Les deux Etats sont notamment concernés par le complexe du Grand Carajás (Vale SA), qui comprend la mine de fer dans la forêt nationale de Carajás (Pará), un chemin de fer et un port. Depuis la municipalité de Paraupebas (PA), le minerai est transporté sur 892 km par voie ferroviaire jusqu'au port de Itaqui à São Luís (MA), d'où il s’en va à l'extérieur. 

Organisé par : Comissão Pastoral da Terra (CPT), Movimento Nacional pela Soberania popular frente à Mineração (MAM), Observatório Ambiental do Sudeste Paraense, Justiça nos Trilhos, MST, Movimento Debate e Ação, Levante Popular da Juventude e o Centrol de Educação, Pesquisa e Assessoria Sindical e Popular (Cepasp).

Récit complet de la rencontre (en portugais): http://www.justicanostrilhos.org/VI-Encontro-Regiona... et ici

Plus d'information: atingidospelavale.wordpress.com

CHILI

Actions d'information sur l'industrie minière aurifère.

Fresque murale réalisée par les enfants de l'Alto del Carmen (valle de Huasco) le 22 juillet 2014 :
 

Centro Cultural Creando Valle


El ciudadano

No a la mina Chile

 

ESPAGNE

Comme l'an passé, à l'occasion de la Journée Internationale de Résistance Pacifique contre le secteur extractif, depuis la Plataforma Salvemos Cabana (Galicia, Espagne), nous participons solidairement à la Journée Mondiale contre la méga-industrie minière 2014.

(1) Participation au débat radiophonique "La lutte contre la méga-industrie minière à quatre bandes" avec les groupes de lutte contre les projets miniers de Chalcidique (Grèce), Basse Californie Sud (Mexique), Famatina (Argentina) et Cabana de Bergantiños (Galicia, Espagne).

2) Lacement de la campagne de solidarité internationale avec les communautés affectées par le projet Eldorado Gold en Skouries en Chalcidique (Grèce) #SalvemosSkouries #SaveSkouries

Plus d'information: 
www.salvemoscabana.blogspot.com
www.ouroimpuro.multired.net

ETATS-UNIS
Colorado 
On July 22 many citizens of various countries around the world will take action to raise awareness of the health threats posed by open pit mines on the Global Day of Action Against Open-Pit Mining.
Members of the *Denver Justice & Peace Committee*, who oppose open-pit gold mines in the Cajamarca region of Peru in solidarity with 75% of the people living there, visited the Cripple Creek & Victor Gold Mine in Colorado on Monday, July 21, 2014, to raise awareness of the threat that sodium cyanide, heap-leach mining poses for groundwater in surrounding areas and downhill or downstream from such mines.
Denver Justice & Peace Committee P.O. Box 12403 Denver, Colorado 80212 USA
www.denjustpeace.org
djpc@denjustpeace.org
tel. 303-623-1463303-623-1463 

Stop Open-Pit MiningStop Open-Pit Mining

EQUATEUR 

Loja – le 19 juillet: parlement plurinational des peuples qui luttent pour la vie et contre l'extractivisme.

Cuenca de Guapondelig, troisième ville d'Equateur : parlement plurinational d'Azuay portant sur l'opposition entre l'eau et l'or, la vie et la mort, la résignation et la mort. ECUARUNARI. Pour plus d'informations :  http://ecuarunari.org.

GUATEMALA 

Asamblea Departamental de los Pueblos de Huehuetenango, Guatemala C.A; En attente de précisions.

MAROC 

Imider n'est pas à vendre29 juillet. Près de trois mille personnes, hommes et femmes, jeunes et vieux, ont afflué vers ALBBAN ( le sit-in) ; le mont de la fierté et de la dignité, afin de rendre la prière de « l'Aïd Al Fitr » pour la quatrième fois depuis le début des protestations pacifiques à Imider en Août 2011. Après la prière, des membres du Comité du Mouvement sur la voie de 96 ont prononcé un discours devant tous les manifestants qui se sont engagés par la suite dans une manifestation (marche) de protestation massive, en participation des milliers de manifestants suivi par plus de 70 voitures le long de la route N° 10 en direction des villages de la commune, levant des slogans de la résistance et de la détermination, dénonçant les diverses politiques pratiquées a leur encontre, ensuite, un cercle de débat a été  organisé, les intervenant(e)s ont appelé a poursuivre la lutte pacifique jusqu'à arracher le respect de

ImiderImider

leurs droits, sans oublier de saluer les détenus politiques du mouvement « sur ​​la voie de 96 », ils  ont également appelé les participants à l'engagement vis-à-vis de leurs responsabilités à l'égard de leur cause juste et légitime, et à résister devant tous les obstacles et les défis qui se dressent au long de leur chemin vers le but souhaité, enfin, ils ont blâmé le Makhzen pour la situation actuelle et future a l’ombre de son approche sécuritaire conduite contre IMIDER. Cette action de protestation menée aujourd'hui, constitue la première de son genre: les habitants de la commune ont accueilli la quatrième fête de « Aid Al Fitr » avec  une marche massive considérée la plus grande marche de protestation jamais connue durant les trois dernières années de protestation pacifique, malgré le blocus sécuritaire imposé sur les populations de IMIDER, et en particulier les menaces subies par les détenteurs des moyens de transport afin de prévenir et de perturber l’afflux des populations éloignées du Sit-in ALBBAN a cette forme de protestation. Pour en savoir plus : 

MEXIQUE

17 juillet - Puebla. Forum contre les mines à ciel ouvert.

Universidad Iberoamericana (Campus Puebla, Lobby del Instituto de Diseño e Innovación Tecnológica Carlos Escandón Domínguez SJ.). 
9:30 – 10:00 > Rite de purification;
10 :00 – 12:00 > Table ronde sur « l'industrie minière à ciel ouvert et ses implications sociales et environnementales ». Participeront : Sergio Serrano (Pro San Luis Ecológico), Guillermo Rodríguez (LAVIDA), Hugo Hernández Carreón (Colectivo CAUSA), Francisco Cravioto (FUNDAR y Aliance Mexicaine contre le Fracking), Jesús Valencia (MIOCUP), modérateur: Eduardo Morales;
12:00-13:00 > Projection des vidéos -Por un Atoyac con vida - Semblanza de Antonio Esteban Cruz. Modera: Mtra María Eugenia Ochoa;
13:00 -15:00 > Paroles de lutte et Resistance. MIOCUP, ANAA, Tlatlauquitepec, Huehuetlán el Grande et tant d'autres;
15:00-16:00 > Repas;
16:00-16:30 > Assemblée Plénière – Propositions;
16:30 - 17:00 > Musique Nahua Tecuani Rap alternatif

22 Juillet – Ville de MÉXICO

Rassemblement devant l'Ange de l'Indépendance dans la ville de Mexico le 22 juillet à 12h00. Conférence de presse et marche jusqu'à la Cour suprême de justice, remise de la lettre de soutien à la procédure de recours (amparo) de la communauté de Mepa'a de l'Etat de Guerrero argumentant de l'anticonstitutionalité de la loi minière qui viole les droits de l'homme et divers traités internationaux ratifiés par le Mexique. Apportez banderoles, bristols, tracts, etc. ¡¡¡¡¡¡¡ POUR UNE NOUVELLE LOI MINIERE QUI DEFENDE LE TERRITOIRE ET LA VIE !!!!

Organisations convocantes: Pro San Luis Ecológico,  Environnement et Société A.C. Communautés Paysannes et Urbaines Solidaires avec Alternatives COMCAUSA, Centre de Recherche du Travail et Syndical CILAS, Aliance pour une nouvelle loi minière, FUNDAR, Mouvement Morelense – Art Pour une nouvelle loi minière, Conseil des Peuples de l'Etat de Morelos, Mouvement des habitants de Morelos contre les permis miniers de métaux lourds, Col Unité de Mira et les peuples voisins de Lázaro Cárdenas Michoacán,  Tetela Vers le futur, Front d'opposition à l'industrie minière (FAO).

http://www.tlachinollan.org/index.php?option=com_content&view=article&id=2364:comunicado--obtiene-comunidad-indigena-mephaa-amparo-inedito-contra-concesion-minera&catid=353:san-miguel-el-progreso-en-defensa-del-territorio&Itemid=542&lang=es
Autres actions dans les différents Etats où on s'oppose à l'industrie minière. 

22 juillet - San Luis Potosí
Marche de protestation contre la Minera San Xavier. Frente Amplio Opositor a la Minera San Xavier (FAO) et Movimiento del Pueblo Libre.


 

Colima :

 

Adhèrent également : 

FRONTERAS COMUNES A.C. México. www.fronterascomunes.org.mx - www.mexicotoxico.org.mx
MADERAS DEL PUEBLO DEL SURESTE, AC (OAXACA-CHIAPAS) - www.maderasdelpueblo.org.mx
Iniciativas para el Desarrollo de la Mujer Oaxaqueña AC (IDEMO) - OAXACA
México y el Día Mundial contra la Megaminería Tóxica: algunas lecciones (La Jornada)

PÉROU

Cette année de nouveau, nous rejoignons cet appel international. Nous refusons tous les mégaprojets qui portent préjudice à l'environnement et violent les droits humains. Nous plaidons pour la défense de l'eau et de la vie. Cette année, dans le département de San Martin, provincce d'El Dorado, les Rondas campesinas (rondes paysannes) se réunissent pour s'informer et se former à la défense de la vie, pour jouer un rôle essentiel dans cette résistance pacifique en allant de maison en maison, de terre paysanne en terre paysanne, promouvant la défense de la nature, de la souveraineté alimentaire, la défense de l'eau, expliquer l'extractivisme et les dégâts causés à la terre-mère par les monocultures, l'industrie minière, l'extraction pétrolière et les OGM. Oui à la vie! Oui à l'eau! Non au modèle primo-exportateur! Depuis la Haute Amazonie - Celendin.

AMÉRIQUE CENTRALE

Movimiento Mesoamericano contra el Modelo extractivo Minero -M4

URUGUAY

En attente de précisions

 

Les mobilisations qui ont eu lieu à l'occasion de cette journée mondiale en 2013 : ici.

 

Lire la suite »

Manifestation d'opposition au permis d'exploration d'or et autres métaux de Villeranges (Creuse)

Dates et lieu de l'évenement
Lieu: 
Guéret, place Bonnyaud
Date(s) de l'événement: 
Sa, 28/06/2014 - 10:00

Manifestation d'opposition au permis d'exploration d'or et autres métaux de Villeranges (Creuse)

à Guéret le 28 juin à 10h00 place Bonnyaud.

 

LE MARCHÉ DE L'OR ENTRE FINANCE, DIPLOMATIE ET “DÉVELOPPMENT”

Dates et lieu de l'évenement
Lieu: 
Transfo, 57, av. de la République Bagnolet Métro Gallieni ou Robespierre
Date(s) de l'événement: 
Je, 26/06/2014 - 19:00

 

LA TIERRA NO SE VENDE - LA TIERRA SE DEFIENDE-Soirée de diffusion et de soutien aux prisonniers de la grève amazonienne du Pérou de 2009

Dates et lieu de l'évenement
Lieu: 
Transfo, 57. av. de République (Bagnolet) Métro Robespierre ou Gallieni
Date(s) de l'événement: 
Je, 05/06/2014 - 19:00

Lire la suite »

Derniers communiqués

Total récupère le permis de Montélimar

Information Communiqué
Date de publication: 
Lundi, 1 Février, 2016
Par: 
Collectifs

Nous prenons acte de la décision du Tribunal administratif de Cergy-Pontoise de ce jeudi 28 janvier d’accepter le recours de Total, annulant ainsi l’abrogation du permis de Montélimar.

Cette décision n’est pas une surprise pour nous.

Elle est la conséquence du manque de courage politique des gouvernements qui se sontsuccédé depuis 5 ans.

Aujourd’hui, pour que ce scénario ne se reproduise plus, nous demandons au gouvernement de légiférer pour interdire définitivement toute exploration et exploitation de gaz et pétrole de roche mère et autres hydrocarbures non conventionnels.

Nous lui demandons :

- de rejeter les 133 demandes de permis de recherche actuellement à l'étude.

- de refuser la trentaine de demandes de renouvellement de permis de recherche.

- d’abroger les permis en cours.

L’état d’urgence, bienvenue en démocrature !

Information Communiqué
Date de publication: 
Lundi, 30 Novembre, 2015
Par: 
Collectifs

LA GUERRE C’EST LA PAIX
LA LIBERTÉ C’EST L’ESCLAVAGE
L’IGNORANCE C’EST LA FORCE
(Slogans du parti unique dans 1984 de George Orwell)

La COP 21 s’est ouverte aujourd’hui. Depuis plusieurs mois, une grande marche internationale et populaire était en préparation à Paris, ville qui l’accueille. Elle n’a pas eu lieu, comme n’auront pas lieu d’autres initiatives citoyennes prévues à cette occasion, et surtout celles dont on pouvait espérer qu’elles fassent vaciller le rapport des forces. Seuls, les « grands » de ce monde, enfermés dans leur bunker et jalousement gardés par l’armée et la police [1], disserteront, au chevet de la planète, de la nature et des coûts des palliatifs à lui administrer. On aurait difficilement pu imaginer un scénario plus cynique, qui placerait aussi indiscutablement les acteurs autorisés – les représentants des États et les entreprises – en position de dicter LEURS « solutions ».

L’État français a instrumentalisé le contexte tragique des attentats du 13 novembre. La France a notifié au Conseil de l’Europe qu’elle allait déroger à la convention européenne des droits de l’homme [2]. Ces derniers jours, au moins 24 assignations à résidence ont visé non pas des terroristes agissant pour le compte de Daesh, mais des  militant(e)s des mouvements sociaux catalogués par les médias et le pouvoir comme étant de « l’ultragauche », « proches des milieux zadistes », des « mouvances écologistes radicales » et anarchistes [3]. L’état d’urgence, dont la prolongation a été votée par la quasi-totalité des députés (« de gauche » et « écologistes » compris) permet aux forces de l’ordre de perquisitionner sans passer par l’autorité judiciaire [4], de défoncer les portes, de violer l’intimité, d’agresser et de traumatiser des personnes (même des enfants), qui n’ont strictement aucun lien avec les attentats perpétrés à Paris (maraîchers bio, squatteurs, membres de la Coalition Climat 21, etc.)[5]. Après le choc des attentats, la plupart des gens préfèrent regarder ailleurs, excusant - quand ils ne les cautionnent pas - les abus des autorités au nom de la sécurité et de la peur. La machine infernale est en marche. Rapidement, l’état d’urgence - l’état d’exception - se normalise, l’exception devient la norme. Les sondages affichent un large soutien à la politique guerrière du gouvernement, pendant que celle-ci favorise, en réalité, la montée d’un nationalisme excluant, xénophobe, liberticide (les régions PACA et Nord-Pas-de-Calais-Picardie bientôt aux mains du FN ?). Ce processus, si ordinaire – matchs de foot maintenus, marchés de Noël ouverts, « le spectacle doit continuer » et « on n’arrête pas les affaires » [6] – n’est pas sans rappeler d’autres moments de l’histoire où des pays entiers ont glissé dans le totalitarisme en silence.

Estado de emergencia en Francia, bienvenidos en democradura !

Information Communiqué
Date de publication: 
Lundi, 30 Novembre, 2015
Par: 
Collectifs

LA GUERRA ES LA PAZ

LA LIBERTAD ES LA ESCLAVITUD

LA IGNORANCIA ES LA FUERZA

(eslóganes del partido único en 1984 de George Orwell)

 La COP 21 empezó hoy. Hace varios meses que se viene preparando una gran marcha internacional y popular en Paris, cuidad donde tiene lugar  dicho evento. Esa marcha no tendrá lugar, como muchas otras iniciativas ciudadanas previstas en esta ocasión y sobre todo, aquéllas que podían hacer vacilar las relaciones de fuerzas. Solos, los grandes de ese mundo, encerrados en su bunker y bien protegidos por el ejército y la policía [1], disertarán, en el lecho de muerte del planeta, sobre la naturaleza y los costos de los paliativos que quieren administrarle. Difícilmente hubiéramos podido imaginar un escenario más cínico que colocaría tan indiscutiblemente a los actores autorizados – es decir a los representantes de los Estados y las empresas- en posición de dictar SUS “soluciones”.

El Estado francés ha instrumentalizado el contexto trágico de los atentados del 13 de noviembre. Francia notificó al Consejo de Europa que  iba a derogar a la convención europea de los derechos humanos [2]. En los últimos días, fueron declarados por lo menos 24 arrestos domiciliarios, no en contra de los terroristas que actúan por el Daesh, sino en contra de los militantes de los movimientos sociales  que los medios  de prensa y el poder califican de “ultra izquierdistas”, “Zadistas”, “ecologistas radicales” o anarquistas [3]. El estado de emergencia, cuya prolongación fue votada por la casi-totalidad de los diputados (izquierdistas y ecologistas incluidos...), permite a las fuerzas del orden registrar los domicilios sin pasar por una autoridad judicial [4], romper las puertas, violar la intimidad, agredir y traumatizar a las personas (hasta los niños), que no tienen nada que ver con los atentados de Paris (horticultores, ocupantes de edificios abandonados, miembros de la Coalición Clima 21, etc.) [5].

COMUNICADO INTI CHUTEH : EL GOBIERNO Y BARRICK OCULTAN ALGO MAS GRAVE

Information Communiqué
Date de publication: 
Mercredi, 23 Septembre, 2015
Par: 
Inti Chuteh

El pasado 16 de Septiembre Barrick comunico de un “Incidente Ambiental” ocurrido en su mina Veladero que añade más incertidumbre a la situación desesperante que vive la población de Jáchal y San Juan.

Barrick informa: “que el pasado 13 de Septiembre del 2015 siendo las 11,15hrs que en la zona del sector denominado “420”, cerca de la bomba 1 de bombeo al valle, hay una fuga de solución cianurada”, “que se había identificado el deslizamiento de un Talud fuera del valle, hacia el canal norte, como consecuencia de la fuga de solución cianurada” agrega en el párrafo II del mismo comunicado “el dato inicial de la solución cianurada en virtud del incidente ocurrido, alcanza a 224m3” “ desde las 10hrs del día 13 de septiembre hasta las 11,45 del mismo día”  y agrega que no es posible identificar con precisión el inicio del incidente ya que el ultimo control se realizó el día 12 de Septiembre a las 18hrs.

De lo informado por Barrick se desprenden los siguientes interrogantes y dudas:

  1. No informa si la fuga es debido a la rotura de una o varias válvulas o caños y que tamaño tiene.
  2. Evita decir que la solución fue volcada al Río y que ríos fueron afectados.
  3. Según el Secretario de Gestión Ambiental y Control Minero Marcelo Ghiglione existió el derrame del cianuro en el rio Potrerillos.
  4. La Empresa no explica cómo viajo la solución cianurada del sector 420 al Rio Potrerillos alrededor de 2Km pasando por el paredón de más de 100 metros y 2 piletas de contención de gran capacidad antes de llegar al Rio (fig. 1). Lo cual hace presumir que la solución cianurada superaría lo dicho por la empresa en un muy amplio margen.                                                                                          
  5. Según el comunicado deja entrever que hay una CONEXIÓN DIRECTA del valle de lixiviación con el CAUCE DEL RÍO. El valle se encuentra lleno de sustancias toxicas y venenos, esto viola toda ley ambiental, penal y el mismo IIA.
  6. Se informó que se había producido un Deslizamiento de Talud (Pila de Lixiviación) fuera del valle. Esto indicaría que el valle de lixiviación está saturado (fig.2, 3, 4) y se están elevando las pilas a alturas que superan los límites se seguridad. El 21 de mayo del 2015 Barrick anuncio una ampliación que duplicara su capacidad. En su inicio el valle tenía una dimensión de 52 ha. Con 500 millones de toneladas. Se realizaron diferentes pruebas sísmicas para que pueda soportar sin colapsar terremotos de hasta 8.5 de magnitud, con la capacidad de albergar 1 millón 300 mil M3 de líquido cianurado. Después de 2 ampliaciones se elevó a 700 millones de toneladas.  Al llevar su capacidad a 1400 millones de toneladas y en caso de un sismo de mediana intensidad la licuefacción del material duplicara la presión sobre el paredón y cederá ya que no fue diseñado para soportar tanta carga.