Langue

Évenements

22 JUILLET 2014 – JOURNÉE MONDIALE CONTRE LA MÉGA-INDUSTRIE MINIÈRE

Dates et lieu de l'évenement
Lieu: 
Différents
Date(s) de l'événement: 
Ma, 22/07/2014 (Toute la journée) - Sa, 26/07/2014 (Toute la journée)

Pour suivre la journée de mobilisation à Lussat, dans la Creuse : http://www.aldeah.org/fr/terre-d-aucune-mine

22 JUILLET 2014 – JOURNÉE MONDIALE CONTRE LA MÉGA-INDUSTRIE MINIÈRE

Cette année de nouveau, en Europe comme dans toutes les Amériques, la journée internationale de lutte contre la méga-industrie minière, pour la défense de la vie et de l’eau aura lieu le 22 juillet. Haut et fort, par nos activités, nos mobilisations, nos rassemblements, nos festivals, nous dirons NON à l’industrie minière polluante, NON à l’utilisation de produits toxiques qui polluent l’eau, l'air et les sols, NON aux méga-mines qui génèrent chaque année des centaines de millions de tonnes de déchets toxiques dont la durée de nuisance se chiffre en siècles, NON aux mines à ciel ouvert qui détruisent les écosystèmes, les zones agricoles, les forêts, les glaciers, provoquent des pathologies incurables et laissent en héritage des paysages lunaires, NON également aux mines souterraines qui font remonter des entrailles de la terre des éléments radioactifs, toxiques et cancérigènes et tuent à petit et à grands feux des milliers de paysans devenus mineurs par obligation, NON à la violence, à la misère et aux inégalités qui accompagnent l’extension à l’infini des « zones de sacrifice », NON à la course au profit et à la fuite en avant dans le productivisme et le consumérisme qui nous font croire que nous n’avons pas d’alternative. NON à la méga-industrie minière, à l’extractivisme et à leur monde.

A l’occasion de cette journée mondiale de lutte, nous appelons à la mobilisation les habitants des territoires menacés par les projets miniers et tou(te)s ceux et celles qui se sentent concernés et solidaires avec les victimes de l’industrie minière, ici, comme ailleurs. Manifestons, informons, organisons la résistance. Rejoignons les mobilisations organisées près de chez nous.

Cet appel ne porte aucune bannière politique. Les mobilisations sont autogérées.
Envoyez vos adhésions et les annonces de vos mobilisations à contact@aldeah.org pour publication dans la liste ci-dessous.

Les mobilisations :
(liste mise à jour)

FRANCE

Dans le cadre de la journée internationale contre la méga-industrie minière, en opposition à tous les permis miniers qui menacent ça et là la santé et la vie des populations, le Collectif de vigilance sur les projets miniers creusois accueille le festival international contre l’exploitation minière << NO MINE'S LAND >> sur le site d’un nouveau permis accordé pour l’exploration de l’or et autres métaux : Permis de Villeranges (Lussat, Creuse). Plus d’information, afiches et tracts ici
Lussat – lieu dit La Nouzière (23) :
15h30-18h Conférences/Débats : Le renouveau de l’exploitation minière  - quelles actions menées? Avec le collectif ALDEAH, FAO, Majouri Nature Guyane, Rouez Environnement (PER de Tennie), Collectif de Vigilance sur les projets miniers creusois (PER de Villeranges), Attac 87/Groupe GPII national (Rosia Montana), Collectif IDF non aux gaz et pétrole de schiste, Amis de la Terre France.
18h : Initiation à la danse trad’ (soyez à l’heure!)
19h : Apéro’ concert (Pierre)
19h30 : Musique à danser / Bal trad’ – Quasi quatuor
21h :Concerts – SANG CONTESTE rock acoustique, NEMESIS rock-métal, KAYA CLUB reggae-dub, ANOTHER FRICTON rock experimental
Dès 14h, marché artisanal, théâtre de rue (Cie Zador), projection Tout l’or de la Montagne noire, Espace enfant (15h30-18h), balades botaniques avec Thierry Thévenin (14h et 18h) –démonstrations de fonte à la cire perdue, restauration sur place (pizzas bio, samousas, burgers, crêpes, la guinguette à roulette…)


Plus d’information, afiches et tracts ici.

 

 Plus de 500 personnes (selon la gendarmerie) ont participé à ce Festival dont l’objectif était de manifester le refus catégorique de la relance  de l’activité minière dans la Creuse, incarnée par le PER de Villeranges, ainsi que l’opposition à tous les projets miniers destructeurs, ici et ailleurs. A cette occasion, les participants - parmi lesquels les acteurs des luttes anti-mines d’autres régions de France (Sarthe/Mayenne et Guyane) et du monde (Mexique, Equateur) - ont exprimé leur solidarité avec tous les combats menés par ceux et celles qui refusent que leurs territoires soient transformés en zones de sacrifice par l’extractivisme. Communiqué et diaporama ici.

  

Site du Collectif : http://minesencreuse.blogspot.fr/

ARGENTINE

Journée mondiale contre la méga-industrie minière
Journée fédérale en Argentine
Evénement sur facebook: https://www.facebook.com/events/263405810529308/
Pour adhérer et coordonner des actions : argentinasinmegamineria@gmail.com et acciones.noalamina@gmail.com

Le 22 juillet, à l’occasion de la Journée internationale de lutte contre la méga-industrie minière, dans différentes pays du monde, nous allons dénoncer les conséquences désastreuses de ce type d’exploitation. Argentine est loin d’être étrangère à ce problème : dans notre Cordillère et autres cordons montagneux, se sont installés les mégaprojets miniers projets qui détruisent notre eau et sols, à travers les entreprises minières comme Barrik Gold, La Alumbrera, entre beaucoup d’autres. Ces méga-mines créent des Etats parallèles dans les régions où elles s’installent et terrorisent les assemblées populaires qui défendent leur économie, leur santé et leur culture. Leurs projets mettent en place des économies d’enclave qui pillent les ressources de notre sous-sol et font voler en éclats nos montagnes. Pour tout cela, depuis l’Espace Ouvert Argentine Sans Méga-industrie minière (Espacio Abierto Argentina Sin Megaminería), nous organisons la journée d’action dans la Ville Autonome de Buenos Aires et dans d’autres points du pays. Nous invitons toutes les organisations à nous rejoindre et être acteurs de cette journée, en manifestant avec force le refus du pillage de notre nature.

Premières adhésions : Acción por la Biodiversidad, Acción Reverdeciente Oeste, Asamblea de Bariloche contra la megaminería, Asamblea Ciudadana Ambiental Concepción del Uruguay (Entre Rios, Argentina), Asociación Argentina de Abogados Ambientalistas, Asociación Civil Árbol de Pie (Bariloche), Asociación Civil PRO ECO grupo ecologista – RENACE, Asociación Lihué (Bariloche), Aymuray/Movimiento Popular La Dignidad (MPLD), Bandera Negra, Colectivo desde el Pie, Colectivo por la Igualdad en el Partido Social, Comisión Interclaustros de Bienes Comunes-FCEyN-UBA, Conciencia Solidaria ONG Interprovincial, Corriente Nuestroamericana de Trabajadores 19 de Diciembre, CTD Aníbal Verón, Equipo de Educación Popular Pañuelos en Rebeldía, Foro Ambientalista Santiago del Estero – Capital, Foro de Salud y Ambiente de Vicente Lopez, Frente de Lucha por la Soberania Alimentaria Argentina (Agrupación Visión Sostenible - CTA - Estudiantes críticos en el Frente Popular Darío Santillán - Fundación Che Pibe - Grupo de Reflexión Rural - Mishkila Alimentos - Red Tacurú - Autoconvocadxs por la libertad de las semillas y la Soberanía Alimentaria - Programa de Extensión "Por una nueva economía, humana y sustentable" de la Carrera de Comunicación Social (UNER) - Centro de Educación Agroecológico ASHPA de Guernica - Proyecto Sur Pcia.de Bs.As. en Corriente Nacional Emancipación Sur - Usina Cultural del Sur Almagro -Pompeya - Sobre Rieles UnLa - Los Pies en La Tierra - Oro del Inca Cooperativa - Reforestala "PROYECTO COMPARTIR" - Tierra Para Vivir en Cob LA Brecha - Bandera Negra UNQ), Frente Nacional Pueblo Unido (M22 de Agosto, MTR 12 de Abril, Movimiento Tupaj Katari (Jujuy), MTD Anibal Verón (Esteban Echeverría), FOI Frente de Organizaciones de Izquierda (Jujuy), Viento Norte (Jujuy), Movimiento Justicia y Libertad (La Plata), Foro por la Tierra y la Vivienda (Río Negro), Colectivo Avanzar, Movimiento Popular La Dignidad (MPLD)), Frente Universitario Luján (FUL), Investigadores Populares sobre la Problemática Minera (IPPM), Movimiento Estudiantil Liberación, Movimiento Liberal Ecosocial (MOLES- Exactas UBA), Movimiento por la Unidad Latinoamericana y el Cambio Social (MULCS), Movimiento Socialista de los Trabajadores (MST), MPR Quebracho, MTR 12 de abril, Organización Popular Fogoneros, Patria Grande (Marea Popular, FPDS CN y Espacio Chico Mendes), RAPAL, Red Ecosocialista, Revista Otro Viento, La Plata, Tierra para Vivir/COB La Brecha, Visión Sostenible, Wirajhkocha grupo de reflexión rural, Asamblea de Vecinos Autoconvocados de Esquel, Foro Ambiental y Social de la Patagonia (Comodoro Rivadavia).

Buenos Aires:

Sur la place du Congrès le 22 juillet, de 7h à 17 h : projections, musique, expositions, théâtre, déclarations. Web de diffusion : www.noalamina.org, www.manuchao.net; facebook  https://www.facebook.com/noala.mina. Contact: acciones.noalamina@gmail.com

https://www.facebook.com/events/263405810529308/
Contacts : argentinasinmegamineria@gmail.com - acciones.noalamina@gmail.com
www.noalamina.org - www.manuchao.net - https://www.facebook.com/noala.mina.

Contacts presse: Federico: 1541624723, Matías: 1530867685, Tato: 1568286011


Patagonie, Chubut, Trelew-Rawson-Esquel-Puerto Madryn et les peuples du plateau.

CHUBUT NO SE REND PAS !!!

A Comodoro
Mardi 22 juillet : projection du documentaire "La Ganga" (Lisandro Costa - Sebastián Arcidiácono). Bibliothèque populaire du quartier San Martín, 17h, Comodoro Rivadavia-Chubut. Organisé par Foro Ambiental y Social de la Patagonia et Biblioteca Popular Hugo Darío Fernandez

A Esquel :
Mardi 22 jullet, à 10h : Diffusion sur Canal 4 T.V. de tous les événements manifiés au niveau mondial 
17h-19h : distribution de tracts de No a la Mina ¨Les voisins informent les voisins". Esquel - Rivadavia y 25 de mayo.
Projection du documentaire  bolivien "Contaminados", réalisé par ACLO Potosí (horaire à confirmer, Canal 4 T.V.)

Organisé par Asamblea de vecinos Auto  convocados de Esquel.

A Catamarca :
A Catamarca, nous organisons une jorunée artistique, avec des musiciens, des acteurs, des danseurs, des artistes plastiques, des étudiants d'art et tous ceux qui désirent participer dans cette action sur la Peatonal Rivadavia. Il faut défendre notre terre!!!! Réveillons le peuple par l'art et par la résistance!

Plus d'information sur www.noalamina.org

BRÉSIL

VI Encontro Regional dos Atingidos pela Mineração

Nous ne pouvons plus nous taire
Vient le temps de vaincre
Vient le jour de lutter sans mourir
L’unique manière de vaincre la mort est de l’affronter
L’unique façon de vaincre est de lutter
L’unique moyen d’obtenir justice est de continuer à lutter
Nous vivrons donc éternellement

(Ademar Bogo)

Les 18 et 19 juillet, dans la ville de Marabá (l’Etat du Pará) se sont tenues deux rencontres : la VIe rencontre régionale des victimes de l’industrie minière et la IVe rencontre de jeunes victimes de l’industrie minière (EJAM). Ces rencontres ont été ponctuées par des temps de mobilisation et de réflexion, de débats, d’échanges, de poésie et de musique. Près de 150 jeunes et adultes des Etats de Maranhão et de Pará ont ainsi partagé leurs réflexions et leur vécu sur les impacts de l’industrie minière. Les participants ont également cherché à imaginer ensemble un avenir sans mines, où les ressources naturelles seraient utilisées de façon soutenable.
Les Etats de Maranhão et de Pará sont parmi les plus touchés par l'extraction, le transport et le stockage des résidus de l'exploitation du minerai de fer. Leurs habitants sont nombreux à subir la destruction de l'environnement, la violation des droits à la circulation et à l'information, la pollution, la violence, l’absence de politiques publiques, entre autres conséquences. Les deux Etats sont notamment concernés par le complexe du Grand Carajás (Vale SA), qui comprend la mine de fer dans la forêt nationale de Carajás (Pará), un chemin de fer et un port. Depuis la municipalité de Paraupebas (PA), le minerai est transporté sur 892 km par voie ferroviaire jusqu'au port de Itaqui à São Luís (MA), d'où il s’en va à l'extérieur. 

Organisé par : Comissão Pastoral da Terra (CPT), Movimento Nacional pela Soberania popular frente à Mineração (MAM), Observatório Ambiental do Sudeste Paraense, Justiça nos Trilhos, MST, Movimento Debate e Ação, Levante Popular da Juventude e o Centrol de Educação, Pesquisa e Assessoria Sindical e Popular (Cepasp).

Récit complet de la rencontre (en portugais): http://www.justicanostrilhos.org/VI-Encontro-Regiona... et ici

Plus d'information: atingidospelavale.wordpress.com

CHILI

Actions d'information sur l'industrie minière aurifère.

Fresque murale réalisée par les enfants de l'Alto del Carmen (valle de Huasco) le 22 juillet 2014 :
 

Centro Cultural Creando Valle


El ciudadano

No a la mina Chile

 

ESPAGNE

Comme l'an passé, à l'occasion de la Journée Internationale de Résistance Pacifique contre le secteur extractif, depuis la Plataforma Salvemos Cabana (Galicia, Espagne), nous participons solidairement à la Journée Mondiale contre la méga-industrie minière 2014.

(1) Participation au débat radiophonique "La lutte contre la méga-industrie minière à quatre bandes" avec les groupes de lutte contre les projets miniers de Chalcidique (Grèce), Basse Californie Sud (Mexique), Famatina (Argentina) et Cabana de Bergantiños (Galicia, Espagne).

2) Lacement de la campagne de solidarité internationale avec les communautés affectées par le projet Eldorado Gold en Skouries en Chalcidique (Grèce) #SalvemosSkouries #SaveSkouries

Plus d'information: 
www.salvemoscabana.blogspot.com
www.ouroimpuro.multired.net

ETATS-UNIS
Colorado 
On July 22 many citizens of various countries around the world will take action to raise awareness of the health threats posed by open pit mines on the Global Day of Action Against Open-Pit Mining.
Members of the *Denver Justice & Peace Committee*, who oppose open-pit gold mines in the Cajamarca region of Peru in solidarity with 75% of the people living there, visited the Cripple Creek & Victor Gold Mine in Colorado on Monday, July 21, 2014, to raise awareness of the threat that sodium cyanide, heap-leach mining poses for groundwater in surrounding areas and downhill or downstream from such mines.
Denver Justice & Peace Committee P.O. Box 12403 Denver, Colorado 80212 USA
www.denjustpeace.org
djpc@denjustpeace.org
tel. 303-623-1463303-623-1463 

Stop Open-Pit MiningStop Open-Pit Mining

EQUATEUR 

Loja – le 19 juillet: parlement plurinational des peuples qui luttent pour la vie et contre l'extractivisme.

Cuenca de Guapondelig, troisième ville d'Equateur : parlement plurinational d'Azuay portant sur l'opposition entre l'eau et l'or, la vie et la mort, la résignation et la mort. ECUARUNARI. Pour plus d'informations :  http://ecuarunari.org.

GUATEMALA 

Asamblea Departamental de los Pueblos de Huehuetenango, Guatemala C.A; En attente de précisions.

MAROC 

Imider n'est pas à vendre29 juillet. Près de trois mille personnes, hommes et femmes, jeunes et vieux, ont afflué vers ALBBAN ( le sit-in) ; le mont de la fierté et de la dignité, afin de rendre la prière de « l'Aïd Al Fitr » pour la quatrième fois depuis le début des protestations pacifiques à Imider en Août 2011. Après la prière, des membres du Comité du Mouvement sur la voie de 96 ont prononcé un discours devant tous les manifestants qui se sont engagés par la suite dans une manifestation (marche) de protestation massive, en participation des milliers de manifestants suivi par plus de 70 voitures le long de la route N° 10 en direction des villages de la commune, levant des slogans de la résistance et de la détermination, dénonçant les diverses politiques pratiquées a leur encontre, ensuite, un cercle de débat a été  organisé, les intervenant(e)s ont appelé a poursuivre la lutte pacifique jusqu'à arracher le respect de

ImiderImider

leurs droits, sans oublier de saluer les détenus politiques du mouvement « sur ​​la voie de 96 », ils  ont également appelé les participants à l'engagement vis-à-vis de leurs responsabilités à l'égard de leur cause juste et légitime, et à résister devant tous les obstacles et les défis qui se dressent au long de leur chemin vers le but souhaité, enfin, ils ont blâmé le Makhzen pour la situation actuelle et future a l’ombre de son approche sécuritaire conduite contre IMIDER. Cette action de protestation menée aujourd'hui, constitue la première de son genre: les habitants de la commune ont accueilli la quatrième fête de « Aid Al Fitr » avec  une marche massive considérée la plus grande marche de protestation jamais connue durant les trois dernières années de protestation pacifique, malgré le blocus sécuritaire imposé sur les populations de IMIDER, et en particulier les menaces subies par les détenteurs des moyens de transport afin de prévenir et de perturber l’afflux des populations éloignées du Sit-in ALBBAN a cette forme de protestation. Pour en savoir plus : 

MEXIQUE

17 juillet - Puebla. Forum contre les mines à ciel ouvert.

Universidad Iberoamericana (Campus Puebla, Lobby del Instituto de Diseño e Innovación Tecnológica Carlos Escandón Domínguez SJ.). 
9:30 – 10:00 > Rite de purification;
10 :00 – 12:00 > Table ronde sur « l'industrie minière à ciel ouvert et ses implications sociales et environnementales ». Participeront : Sergio Serrano (Pro San Luis Ecológico), Guillermo Rodríguez (LAVIDA), Hugo Hernández Carreón (Colectivo CAUSA), Francisco Cravioto (FUNDAR y Aliance Mexicaine contre le Fracking), Jesús Valencia (MIOCUP), modérateur: Eduardo Morales;
12:00-13:00 > Projection des vidéos -Por un Atoyac con vida - Semblanza de Antonio Esteban Cruz. Modera: Mtra María Eugenia Ochoa;
13:00 -15:00 > Paroles de lutte et Resistance. MIOCUP, ANAA, Tlatlauquitepec, Huehuetlán el Grande et tant d'autres;
15:00-16:00 > Repas;
16:00-16:30 > Assemblée Plénière – Propositions;
16:30 - 17:00 > Musique Nahua Tecuani Rap alternatif

22 Juillet – Ville de MÉXICO

Rassemblement devant l'Ange de l'Indépendance dans la ville de Mexico le 22 juillet à 12h00. Conférence de presse et marche jusqu'à la Cour suprême de justice, remise de la lettre de soutien à la procédure de recours (amparo) de la communauté de Mepa'a de l'Etat de Guerrero argumentant de l'anticonstitutionalité de la loi minière qui viole les droits de l'homme et divers traités internationaux ratifiés par le Mexique. Apportez banderoles, bristols, tracts, etc. ¡¡¡¡¡¡¡ POUR UNE NOUVELLE LOI MINIERE QUI DEFENDE LE TERRITOIRE ET LA VIE !!!!

Organisations convocantes: Pro San Luis Ecológico,  Environnement et Société A.C. Communautés Paysannes et Urbaines Solidaires avec Alternatives COMCAUSA, Centre de Recherche du Travail et Syndical CILAS, Aliance pour une nouvelle loi minière, FUNDAR, Mouvement Morelense – Art Pour une nouvelle loi minière, Conseil des Peuples de l'Etat de Morelos, Mouvement des habitants de Morelos contre les permis miniers de métaux lourds, Col Unité de Mira et les peuples voisins de Lázaro Cárdenas Michoacán,  Tetela Vers le futur, Front d'opposition à l'industrie minière (FAO).

http://www.tlachinollan.org/index.php?option=com_content&view=article&id=2364:comunicado--obtiene-comunidad-indigena-mephaa-amparo-inedito-contra-concesion-minera&catid=353:san-miguel-el-progreso-en-defensa-del-territorio&Itemid=542&lang=es
Autres actions dans les différents Etats où on s'oppose à l'industrie minière. 

22 juillet - San Luis Potosí
Marche de protestation contre la Minera San Xavier. Frente Amplio Opositor a la Minera San Xavier (FAO) et Movimiento del Pueblo Libre.


 

Colima :

 

Adhèrent également : 

FRONTERAS COMUNES A.C. México. www.fronterascomunes.org.mx - www.mexicotoxico.org.mx
MADERAS DEL PUEBLO DEL SURESTE, AC (OAXACA-CHIAPAS) - www.maderasdelpueblo.org.mx
Iniciativas para el Desarrollo de la Mujer Oaxaqueña AC (IDEMO) - OAXACA
México y el Día Mundial contra la Megaminería Tóxica: algunas lecciones (La Jornada)

PÉROU

Cette année de nouveau, nous rejoignons cet appel international. Nous refusons tous les mégaprojets qui portent préjudice à l'environnement et violent les droits humains. Nous plaidons pour la défense de l'eau et de la vie. Cette année, dans le département de San Martin, provincce d'El Dorado, les Rondas campesinas (rondes paysannes) se réunissent pour s'informer et se former à la défense de la vie, pour jouer un rôle essentiel dans cette résistance pacifique en allant de maison en maison, de terre paysanne en terre paysanne, promouvant la défense de la nature, de la souveraineté alimentaire, la défense de l'eau, expliquer l'extractivisme et les dégâts causés à la terre-mère par les monocultures, l'industrie minière, l'extraction pétrolière et les OGM. Oui à la vie! Oui à l'eau! Non au modèle primo-exportateur! Depuis la Haute Amazonie - Celendin.

AMÉRIQUE CENTRALE

Movimiento Mesoamericano contra el Modelo extractivo Minero -M4

URUGUAY

En attente de précisions

 

Les mobilisations qui ont eu lieu à l'occasion de cette journée mondiale en 2013 : ici.

 

Lire la suite »

Manifestation d'opposition au permis d'exploration d'or et autres métaux de Villeranges (Creuse)

Dates et lieu de l'évenement
Lieu: 
Guéret, place Bonnyaud
Date(s) de l'événement: 
Sa, 28/06/2014 - 10:00

Manifestation d'opposition au permis d'exploration d'or et autres métaux de Villeranges (Creuse)

à Guéret le 28 juin à 10h00 place Bonnyaud.

 

LE MARCHÉ DE L'OR ENTRE FINANCE, DIPLOMATIE ET “DÉVELOPPMENT”

Dates et lieu de l'évenement
Lieu: 
Transfo, 57, av. de la République Bagnolet Métro Gallieni ou Robespierre
Date(s) de l'événement: 
Je, 26/06/2014 - 19:00

 

LA TIERRA NO SE VENDE - LA TIERRA SE DEFIENDE-Soirée de diffusion et de soutien aux prisonniers de la grève amazonienne du Pérou de 2009

Dates et lieu de l'évenement
Lieu: 
Transfo, 57. av. de République (Bagnolet) Métro Robespierre ou Gallieni
Date(s) de l'événement: 
Je, 05/06/2014 - 19:00

Lire la suite »

Derniers communiqués

De nuevo el fantasma del carbón en venezuela

Information Communiqué
Date de publication: 
Mardi, 10 Février, 2015
Par: 
Sociedad Homo et Natura

Sabino RomeroSabino RomeroEl Decreto 1.606 del 10/02/15 de Gaceta Oficial Nº 40.599 anuncia la muerte de la Guajira venezolana, así como en Colombia la Mina de Cerrejón. Ambos hermanos espacios binacionales poseen el carbón de una misma formación geológica que llega hasta Lobatera, Táchira, pero defendidos en la superficie por dos pueblos fraternos wayuu y alijunas abrazados en una misma bandera tricolor por el amor verdadero a su tierra, al agua de sus ríos y a su gente originaria y mestiza.

El Decreto 1.606. Dejará sin agua a la Guajira, Maracaibo, Mara, La Concepción San Francisco.

LA GUAJIRA, ENCLAVE CHINO: ZONA DE SACRIFICIO

1. Los embalses El Brillante, Manuelot y Tulé serán afectados si se sigue deforestando aguas arribas de los embalses y abriendo más huecos para sacar carbón desde Monte de Oca, Sierra de la Majayura límites con Colombia hasta el norte del río Socuy. Más si se sigue abriendo más minas (como aspira los empresarios privados chinos) en las cuencas de los ríos Socuy, Maché y Cachirí. 

2. Para sacar este carbón se construirá una vía ferroviaria desde estas minas hasta el poblado Pararú en el municipio Guajira, atravesando zonas de libre pastoreo, poblados y cementerios familiares wayuu.

Carta pública al señor Presidente Rafael Correa

Information Communiqué
Date de publication: 
Dimanche, 21 Décembre, 2014
Par: 
Salvador Quishpe Lozano

Carta pública al señor Presidente Rafael Correa Señor Presidente: Los periódicos digitales como Ecuadorinmediato publican en su edición del 20 de diciembre de este año 2014 frases dichas por usted como las siguientes: “se ha utilizado para actividades políticas” refiriéndose al uso que da la CONAIE a la casa recibida del Estado ecuatoriano en comodato y que concluirá en el año 2021. También ha dicho “no permitiremos que esos malos dirigentes que han politizado a la CONAIE, que van contra la corriente histórica, le han hecho tanto daño a uno de los gobiernos, el que más ha hecho por el sector indígena”. Al respecto señor presidente le manifiesto lo siguiente: La CONAIE es la presencia de una voz milenaria, que retumba y destapa las entrañas de la historia, ocultas por más de 500 años de humillación, segregación, descalificaciones; de despojo de nuestros conocimientos, de nuestras lenguas maternas, de nuestros territorios, etc. Frases como la suya, que dicen que no podemos hacer política, se parecen a las de la colonia que ponían en duda si éramos personas o no, cuando decían que si tenemos alma o no?. Sus palabras en pleno siglo XXI solo reviven más que tristeza, la indignación y el coraje para seguir luchando por nuestra dignidad y nuestros derechos. Como son nuestros derechos políticos.

Asesinato de José Tendetza, opositor a la mega-minería en Ecuador

Information Communiqué
Date de publication: 
Mercredi, 10 Décembre, 2014
Par: 
Collectif ALDEAH

El miércoles 3 de diciembre del 2014, José Tendetza, dirigente de la comunidad Shuar de Yanua (Cantón el Pangui, Provincia de Zamora-Chinchipe, Ecuador), y fiero oponente a la industria minera a gran escala, fue encontrado muerto en un afluente del río Zamora. José permanecío desaparecido cinco días, pero una vez encontrado, la policía se apresuró a enterrar su cuerpo, el cual habría sido entregado por unos empleados de la mina Mirador (proyecto en proceso de explotación por la empresa china ECSA). Un entierro sin una autopsia previa. Para reconocer el cuerpo, un miembro de su familia solo tuvo derecho a una fotografía del difunto, en la cual aparecía amarrado con una cuerda color azul.

La empresa ECSA (Ecuacorriente, filial de las sociedades chinas Tongling y China Railways), inició una acción judicial contra José Tendetza, en noviembre del 2013, después que el líder indígena rechazara ser expropiado de su territorio. Así mismo, José fue objeto de varias amenazas. En el momento de su desaparición, se dirigía a una reunión de la Asociación Shuar de Bomboiza, para tratar problemas relacionados a las actividades de la empresa minera en la región.

Los autores físicos y morales del crimen hasta el momento son desconocidos, sin embargo, y tomando en cuenta la cantidad de asesinatos a líderes, militantes, sindicalistas y campesinos en América Latina, es probable que la muerte de José Tendetza tenga relación con sus actividades militantes. Querían impedirle que llegara a la reunión en Bomboiza, y luego que viajara a Perú (Lima), para denunciar ante el Tribunal Internacional de los Derechos de la Naturaleza los perjuicios de la explotación minera?, -la cual era su intención-. Está relacionado este asesinato con la expansión de la frontera extractiva en la Cordillera del Cóndor (Amazonía ecuatoriana)?

Assassinat de José Tendetza, opposant à l'industrie minière à grande échelle en Équateur

Information Communiqué
Date de publication: 
Mercredi, 10 Décembre, 2014
Par: 
Collectif ALDEAH

Le mercredi 3 décembrJosé TendetzaJosé Tendetzae 2014, José Tendetza, dirigeant de la communauté Shuar de Yanua (Canton du Pangui, Province de Zamora, Equateur) et farouche opposant à l’industrie minière à grande échelle, a été retrouvé mort sur le bord du fleuve Zamora. Alors que José avait été porté disparu depuis cinq jours, la police s'est empressée d'enterrer le corps qui leur aurait été remis par les employés de la mine de Mirador (en cours d’exploration par l’entreprise ECSA), et cela sans aucune autopsie. Pour reconnaître le corps, les membres de la famille n’ont eu droit qu’à une photographie du défunt sur laquelle il semblait être ligoté par des liens de couleur bleue.

Le leader indigène, qui refusait de se faire exproprier de ses terres, avait été attaqué en justice en novembre 2013 par l'entreprise minière ECSA (Ecuacorriente SA), détenue par les sociétés chinoises Tongling et China Railways, et avait fait l'objet de nombreuses menaces. Au moment de sa disparition, il se rendait à une réunion de l'Association des Shuars de Bomboiza pour traiter des problèmes liés aux activités de l'entreprise minière dans la région.

Si les auteurs et les commanditaires du crime restent, jusqu'à ce jour, inconnus, compte tenu du nombre d’assassinats de leaders, de militants, de syndicalistes et de paysans en Amérique Latine, la crainte est forte que la mort de José Tendetza soit en relation avec ses activités militantes. Cherchait-on à l’empêcher de parvenir jusqu'au lieu de la réunion, puis de voyager au Pérou (Lima) pour y dénoncer les méfaits de l'exploitation minière à l’occasion du Tribunal International des Droits de la Nature, comme il avait l’intention de le faire? Cet assassinat est-il lié à l'expansion du front extractif dans la Cordillère du Condor (Amazonie équatorienne) ?
Si cela s’avérait être le cas, alors José Tendetza viendrait ajouter son nom à la longue liste d’assassinats d’opposants à l’extractivisme sous toutes ses formes : en novembre 2013, Freddy Taish, Shuar de la communauté de San José de Piunts est abattu par l'armée en Equateur ; au Nord du Pérou (Cajamarca) ; la répression de la lutte contre le projet minier Conga a déjà fait plus de cinq morts, en 2005, 32 personnes ont été torturées par des employés (vigiles) de l'entreprise minière Monterrico Metals, à Ayabaca (Province de Piura) ; au Mexique et en Colombie, les morts sont tellement nombreux que plus personne ne parvient à tenir à jour la liste macabre. Selon un rapport publié par l’ONG Global Witness, au moins 908 « défenseurs de la terre et de l’environnement » ont été tués entre 2002 et 2013 dans le monde, dont au moins 760 en Amérique latine, sachant que ce décompte ne comptabilise que les cas les plus connus. En France, le 26 octobre dernier, Rémi Fraisse a été tué par une grenade lancée par un gendarme alors qu'il protestait contre la construction d’un barrage à Sivens (Tarn), projet tout aussi « inutile » (sauf pour ceux à qui il rapporte) et dévastateur que les mines dans la Cordillère du Condor.

Ici et là-bas, la machine capitalo-extractiviste broie les territoires et tue leurs habitants.