Langue

Évenements

Vendredi 3 avril : Extractivisme, Spoliation et destruction de territoire "non merci" !

Dates et lieu de l'évenement
Lieu: 
Au Sans Plomb 9, rue Ernest Renan Ivry-sur-Seine, M° Mairie d’Ivry / RER C Ivry-sur-Seine
Date(s) de l'événement: 
Ve, 03/04/2015 - 19:00
Pico y Pala 2015Pico y Pala 2015
19h - La consulta inconsulta (La consultation sans consultés)
Tania Laurini / Equateur / 2013 / 21’

Ni libre, ni préalable, la « consultation préalable » des peuples indigènes qui a eu lieu lors du 11ème appel d’offres de concessions pétrolières en Amazonie est déstabilisée par une enquête d’opinion indépendante, qui révèle les irrégularités de la consultation officielle et la mise en sourdine des seuls paroles qui valent réellement : les voix clairvoyantes des populations amazoniennes d’Équateur.

Una visita inesperada (Une visite inattendue)
Caméra Shuar / Équateur / 2014 / 10’

Dans la communauté shuar San Carlos de Numpaim, des fonctionnaires de l’entreprise chinoise ECSA débarquent en plein milieu d’une assemblée. Cette entreprise est chargée de la mise en œuvre du projet de mine à ciel ouvert « Mirador », dans la cordillère du Condor, en territoire shuar. Les dirigeants shuars s’affrontent alors aux fonctionnaires chinois.

Tsunki
Caméra Shuar / Équateur / 2014 / 17’

Le mythe de Tsunki raconte l’histoire de l’origine des Shuars : un homme et sa fille survivent au déluge provoqué par Tsunki, l’esprit de l’eau. Ensemble, père et fille fonderont la génération shuar.

20h30 Mal d’Agri.
Mimmo Nardozza, Marcella Di Palo e Salvatore Laurenzana / Italie / 2014 / 24’

La Val d’Agri est une vallée splendide du sud d’Italie, dans le département de la ville de Potenza, région de la Basilicata. Située entre les montagnes de l’Apennin lucane et campane, c’est une vaste plaine destinée, depuis toujours, au secteur agroalimentaire. Mais en 1981, l’Agip (Agence générale italienne de pétrole) découvre que la Val d’Agri est le plus important champ pétrolifère sur le territoire continental d’Europe. L’agroalimentaire cède alors sa place à l’industrie pétrolière.
Le documentaire offre un portrait des malaises subis par la population locale depuis désormais plus de 15 ans : de nombreux problèmes de santé publique et des dégâts environnementaux.

21h Terre d’aucune mine (extrait)
Collectifs Aldeah et Stop Mines 23 / France / 2015 / 20’

Dans le cadre de la journée mondiale contre la méga-industrie minière en opposition à tous les permis miniers qui menacent ça et là la santé et la vie locale des populations, Le Collectif de Vigilance sur les Projets Miniers Creusois organise le festival français sur le site d’un nouveau permis accordé pour l’exploration d’or et d’autres métaux : le permis de Villeranges. Plusieurs autres demandes ont été déposées en France (Tarn, Côtes d’Armor, Morbihan, Maine et Loire, Loire-Atlantique, Tahiti, Sarthe et Mayenne). Comment expliquer ce regain d’intérêt pour les métaux dans l’Hexagone ?

21h30 Discussion avec les différents collectifs présents et les réalisateurs.

Voir tout le programme 2015 : http://picoypala.org/#/portfolio|festival/2015

L'extractivisme, outil de développement ou d'exploitation?

Dates et lieu de l'évenement
Lieu: 
École Normale Supérieure (ENS) 45 rue d'Ulm RER Luxembourg, Métro Censier-Daubenton
Date(s) de l'événement: 
Me, 25/03/2015 - 20:00
Mine à ciel ouvertMine à ciel ouverthttp://paris.demosphere.eu/rv/38741
Dans le cadre du cycle mensuel de projections-débats "Critique et Radicalité", sera projeté un film sur l'extraction minière en Equateur, mercredi 25 mars à 20H.
Lire la suite »

Réunion GPII à Montreuil

Dates et lieu de l'évenement
Lieu: 
Espace "Comme vous Émoi" 5 rue de la révolution Montreuil (93) Métro Croix-de-Chavaux ou Robespierre
Date(s) de l'événement: 
Lu, 26/01/2015 (Toute la journée)
Sivens à Montreuil"

 Les grands projets inutiles à Montreuil et ailleurs »

http://paris.demosphere.eu/rv/37387

Rencontre-débat

Sivens à Montreuil

Avec

  • Ben Lefetey, porte-parole du collectif Stop Testet
  • Geneviève Coiffard-Grosdoy, Acipa, Notre-Dame-Des-Landes

Contre les Grands projets inutiles et imposés

Alain Lennuyeux et Bernard Loup du collectif pour le Triangle de Gonesse

Lire la suite »

Tous les événements

Date(s) de l'événement
Gaz et pétrole de schiste, à nous l'avenir ? Ve, 19/04/2013 - 19:00
"L'art Branché" 16 et 17 mars sur la Plaine des Bordes à Chennevières Sa, 16/03/2013 (Toute la journée) - Di, 17/03/2013 (Toute la journée)
Les rendez-vous de l'anthropocène Ve, 15/03/2013 (Toute la journée) - Me, 15/05/2013 (Toute la journée)
14 mars: Journée Internationale d'Action pour les Rivières Je, 14/03/2013 - 11:54
Notre dame des landes : DANSONS, LA LUTTE DÉCOLLE ! concert de soutien le 15 février Ve, 15/02/2013 - 18:00 - Sa, 16/02/2013 - 02:00
Conférence-débat "Entreprises françaises en Amérique Latine : les industries extractives Je, 15/11/2012 - 19:00 - 22:00
Paradis sous Terre Me, 03/10/2012 - 19:30
Le Festival des Utopies Concrètes Je, 27/09/2012 (Toute la journée) - Di, 07/10/2012 (Toute la journée)
22 septembre, journée de mobilisation internationale contre les gaz et pétroles de schiste (no fraking day) Sa, 22/09/2012 (Toute la journée)
Après-midi débat autour de Rio+20 - samedi 9 juin 2012 à Paris Sa, 09/06/2012 - 13:30 - 18:30

Derniers communiqués

Des actes, pas des paroles ! Les Dindons disent non à la politique de l’autruche !

Des actes, pas des paroles ! Les Dindons contre la politique de l’autruche.

22 septembre 2013, 23h59. Les Dindons réussirent leur pari : montrer qu’au moment-même où la Conférence environnementale disait programmer la transition énergétique à l’horizon 2030, les pétroliers redoublaient d’efforts, en 2013, à la recherche d’hydrocarbures parmi les plus polluants ! Ce matin, le collectif des Dindons de la farce occupa, pendant plus de 5 heures, la plateforme pétrolière de la Petite-Brosse à Jouarre (Seine-et-Marne). La foreuse utilisée par l’entreprise états-unienne Hess Oil, conçue pour forer dans les schistes, fut immobilisée et décorée d’une banderole clamant « STOP FORAGES». La garde républicaine finit par déloger les Dindons de leur perchoir, mais le message eut le temps de parcourir les méandres du net, les dépêches de presse, les réseaux sociaux virtuels et physiques, même au-delà de nos frontières !

A cette heure tardive, les Dindons retournent à la ferme, mais restent plus vigilants que jamais.

Il est temps de mettre fin à la politique de l’autruche : les pétro-gaziers continuent comme si l’exploitation des sources d’énergie extrêmes était acquise, alors que le gouvernement persiste à faire semblant de ne pas le voir.

Il est l’heure de redonner un sens à la démocratie. Pendant que le Président de la République, plus haut représentant de l’Etat, déclare qu'il n’y aura pas d’exploration d’hydrocarbures non conventionnels durant son mandat, le pétrolier états-unien Hess Oil se prend pour Jules César. Il semble crier Veni, vidi, vici au nez et à la barbe de tout le monde : à celle des riverains des permis de recherche, des collectifs citoyens opposés à l’exploration et à l’exploitation des hydrocarbures extrêmes, de la population en général. Hess fore, pendant que Schuepbach entend faire annuler la loi du 13 juillet 2011. Sommes-nous dans une république bananière ? Les entreprises font-elles la loi, la pluie, et le beau temps ? Sommes-nous encore dans un régime où le peuple est souverain ? Si vous croyez que non, alors il faut réagir.

Pour la défense des droits des peuples indigènes et de la biodiversité de l'Amazonie au Pérou, patrimoine de l'humanité

France Amérique LatineFrance Amérique Latine09.06.2009
Communiqué et appel à signatures

Halte au massacre des communautés indigènes de l'Amazonie péruvienne - pour la défense des droits des peuples indigènes et de la biodiversité de l'Amazonie au Pérou, patrimoine de l'humanité

Depuis 57 jours les populations indigènes de l'Amazonie péruvienne mènent une grève générale pacifique, en réaction à onze décrets pris par le gouvernement péruvien, favorables aux Traités de Libre Commerce et attentatoires à leurs droits et à l'environnement. En réponse, le gouvernement d'Alan Garcia a lancé vendredi 5 juin à l'aube une attaque d'une violence incroyable sur les manifestants qui occupaient depuis 10 jours la route Belaunde Terri, dans l'endroit nommé la « Curva del Diablo », dans le département d'Amazonas, au nord du pays. Selon les dernières informations dont nous disposons, cette attaque a causé la mort de trente deux personnes dont 25 indigènes et 7 policiers. La police et l'armée ont lancé depuis des hélicoptères des bombes lacrymogènes et ont tiré sur les manifestants, ces derniers se sont défendus.

[Pétition]NON AUX 1000 VACHES

La Confédération paysanne entre en désobéissance civile contre la ferme des 1000 vaches

Devant le laxisme des pouvoirs publics et leur incapacité à protéger les hommes et l’environnement  de la cupidité de certains, les paysans de la Confédération paysanne n’ont eu d’autre choix que de mettre leur liberté en jeu pour dénoncer l’aberration économique, écologique et sociale de ce projet emblématique de l’industrialisation de l’agriculture.

Lire la suite »

Action urgente - non au projet d'exploitation minière d'Agua Rica à Andalgalá (Argentine)

ACTION URGENTE – Non au projet minier d’Agua Rica (Argentine)

Envoyez un message aux autorités argentines et canadiennes pour manifester votre soutien aux habitants d’Andalgala, province de Catamarca (Argentine) et dire « Non » au projet minier d’Agua Rica.

Cette première semaine de septembre marque l'expiration de l'ultimatum lancé par les habitats d'Andalgala (Province de Catamarca, Argentine) à l'entreprise canadienne Yamana Gold pour qu'elle se retire de la ville. Les habitants d'Andalgala, qui souffrent déjà des impacts de l'exploitation minière Bajo de la Alumbrera située à 35 kilomètres de la ville à vol d'oiseau, sont, dans leur grande majorité, en total désaccord avec les projets miniers en cours de lancement, dont celui d'Agua Rica (projet d'exploitation de cuivre, d'or et de molybdène, à 16 km de la ville), celui de Filo Colorado (exploitation d'uranium, à 9 km) et tous les autres projets de prospection minière qui recouvrent la quasi-intégralité de la superficie de la ville (l'un d'entre eux, dénommé Pilciao 16, se trouve sous la place principale !).