Langue

Évenements

Rassemblement contre le projet de méga-centrale à biomasse à Gardanne

Dates et lieu de l'évenement
Lieu: 
Place de la Mairie à Gardanne
Date(s) de l'événement: 
Di, 05/10/2014 - 10:30

Un projet controversé de production d’électricité à partir de biomasse est sur le point de se concrétiser à Gardanne (Bouches-de-Rhône), avec entre autres conséquences un risque à terme pour les espaces boisés de nos régions. Les collectifs SOS Forêt appellent les citoyens et les élus à exprimer leur préoccupation en se rassemblant à Gardanne le dimanche 5 Octobre.

Théâtre : LOLO LA PETITE GOUTTE D' EAU

Dates et lieu de l'évenement
Lieu: 
Théâtre de la Reine Blanche 2 bis passage ruelle 75018 Paris
Date(s) de l'événement: 
Je, 25/09/2014 - 15:00 - Sa, 18/10/2014 - 15:00

Si vous avez des enfants, des petits enfants, des neveux, des nièces, des filleuls, des voisins des voisines qui ont  entre 3 et 8 ans, Venez avec eux voir Lolo la petite goutte d'eau. Si vous n'avez pas ça dans vos besaces, pensez à vos amis, tous vos amis sans chercher qui peut être concerné, et demander à vos amis de faire passer à leurs amis qui eux feront passer aux amis de vos amis etc.....

 

 

MANIFESTATION CONTRE LES MINES EN CREUSE suivie d'une conférence de presse

Dates et lieu de l'évenement
Lieu: 
Place de Lussat (Creuse)
Date(s) de l'événement: 
Me, 27/08/2014 - 11:00

Manifestation le 27 aout à Lussat (23) - 11h - sur la place

Festival international contre l’exploitation minière - NO MINES LAND Le samedi 26 juillet 2014 à Lussat (Creuse)

Dates et lieu de l'évenement
Lieu: 
Lieu-dit la nouzière, Commune de Lussat, Département Creuse
Date(s) de l'événement: 
Sa, 26/07/2014 - 12:00 - 23:59

Lussat, Centre de la FranceLussat, Centre de la FranceFestival international contre l’exploitation minière
<< NO MINES LAND >>
Le samedi 26 juillet 2014 à Lussat (Creuse)

Faire la fête pour en finir avec l’exploitation minière !

Dans le cadre de la journée mondiale contre la méga-industrie minière, en opposition à tous les permis miniers qui menacent ça et là la santé et la vie locale des populations, le Collectif de vigilance sur les projets miniers creusois accueille le festival sur le site d’un nouveau permis accordé pour l’exploration de l’or et autres métaux : Permis de Villeranges (Lussat, Creuse).

Nous nous opposons aux grands groupes industriels, colons foreurs, et leur monde.

 

Voir également : Journée mondiale contre la méga-industrie minière

Derniers communiqués

No al complejo petroquimico en la peninsula de Paraguana (Venezuela)

Caracas, 07 de Enero de 2010.

El movimiento ambientalista, colectivos sociales, ONG’s, activistas por los derechos humanos, estudiantes universitarios y sectores académicos, queremos hacer del conocimiento público nuestra preocupación ante el anuncio publicado en diversos medios de comunicación que el pasado 06 de enero de 2011, donde la Estatal de industrias petroquímicas Venezolanas PEQUIVEN, ratifica la intención del Gobierno Venezolano de instalar un complejo industrial en la península de Paraguana, estado Falcón, con apoyo del gobierno de la Republica Federal de Brasil.

Appel à converger!

Convergence citoyenne pour une Transition énergétique
Les Taillades, route des Grottes 30140 MIALET
site web : http://www.convergenceenergetique.org

Chèr(e)s ami(e)s,

A l'initiative des collectifs contre l'exploration et exploitation des gaz et huile de schiste, le premier rassemblement de Convergence citoyenne pour une Transition énergétique s'est déroulé du 26 au 28 août 2011à Lézan. Il a dépassé toutes les espérances. Plus de 15 000 personnes ont répondu présent.

Les débats ont été riches et intenses. Ils ont débouché sur « la Déclaration de Lézan » adoptée le dimanche 28 août en assemblée plénière au terme d'une démarche de démocratie directe. Ce texte pose les bases d'une nouvelle société, sobre en énergie, respectueuse de la terre-mère, inventive, autogérée et relocalisée. Il indique les objectifs des futures mobilisations.

Annonce du verdict historique dans le Cas Sarayaku contre l’état équatorien

Les tambours du Peuple Kichwa de Sarayaku retentissent dans la forêt Amazonienne Annonce du verdict historique dans le Cas Sarayaku contre l’état équatorien : la Cour Interaméricaine condamne l’état équatorien pour violation des droits du peuple kichwa de Sarayaku. Les peuples autochtones devront être consultés pour tous projets suceptibles d’affecter leurs droits.

Oui à l'eau, Non à l'or

Aux quatre coins du globe, la lutte pour l’eau et la défense de l’environnement forment aujourd’hui un axe central de résistance contre les modes de vie contraires à la vie-même.

Répondant aux pressions des intérêts financiers et donnant raison aux entreprises minières extractivistes, le gouvernement péruvien d’Ollanta Humala a donné le feu vert au projet minier Conga.

En refusant de publier la « base des données des peuples indigènes »1, en transformant en simple formalité les exigences de protection du patrimoine archéologique2, en fixant un délai de 100 jours pour l’approbation de l’Etude d’Impact Environnemental, en formant une équipe de cadres et gestionnaires devant se charger de donner suite à la mise en œuvre des projets d’investissement, en permettant l’accélération de l’accès aux terres pour les travaux de construction d’infrastructures (grâce à une récente loi qui sépare l’acte d’expropriation du versement d’un juste prix), entre autres mesures récentes, le gouvernement péruvien s’est clairement engagé sur la voie de l’extractivisme, en passant outre la volonté du peuple et la défense de l’environnement, se montrant prêt à sacrifier la santé et les modes de vie des populations locales.