Langue

Évenements

Projection Gasland au Comptoir général le 1ier avril

Dates et lieu de l'évenement
Lieu: 
Comptoir Général 80, quai de Jemmapes, 75010 Paris
Date(s) de l'événement: 
Ve, 01/04/2011 - 19:30

Gasland est un film documentaire de Josh Fox (2010). Il nous livre l'enquête que le réalisateur mène auprès des communautés d'habitants de plusieurs Etats des Etats-Unis qui souffrent des conséquences désastreuses des forages des gaz de schiste (procédé connu sous le nom de fracturation hydraulique) : pollutions de l'eau, de l'air et des sols, graves problèmes de santé et jusqu'à l'eau du robinet qui prend feu…

Projection Gasland à Villeneuve St Georges-Créteil

Dates et lieu de l'évenement
Lieu: 
Villeneuve St Georges-Créteil - Salle André Malraux (près Médiathèque),à 19 h. bus J1 à partir Gare RER, arrêt Marc Seguin
Date(s) de l'événement: 
Ve, 01/04/2011 - 19:00

nid%3D620%7Ctitle%3D%7Cdesc%3D%7Clink%3DnodeEAU POTABLE MENACEE EN  ILE DE FRANCE LA  PROSPECTION A COMMENCE
Vendredi 1er avril salle André Malraux (près Médiathèque),à 19 h. bus J1 à partir Gare RER, arrêt Marc Seguin

"A ciel ouvert" de Inès Compan au Cinéma.

Dates et lieu de l'évenement
Lieu: 
France
Date(s) de l'événement: 
Je, 31/03/2011 (Toute la journée) - Ma, 31/05/2011 (Toute la journée)

A ciel ouvert sort au cinéma (toutes les scéance sur Allocine. Dépêchez vous d'aller le voir. 

Pourquoi ? Quelques idées : 

Ici, le cinéma contrecarre l’Histoire, éveillant chez le spectateur empathie et solidarité. Le Monde – Jacques Mandelbaum

 (...) des accents du Ken Loach de « Land and freedom » ou du « Vent se lève ». Télérama – Mathilde Blottière

(…) un précieux travail sur la construction et le dévoilement de la parole et des discours… Critikat – Arnaud Hée

On peut trouver ces paysages beaux car ils le sont encore.
Iñès Compan pose sa caméra sur cette terre, apparemment sans colère, et nous maintient les yeux ouverts.  Brazil – Franck Unimon
Toutes les scéance sur Allocine

Projection Débat autour de "L’eau qui nous fait vivre" à à TOUSSON (77)

Dates et lieu de l'évenement
Lieu: 
Café la tête des trains, place de l'église, 77123 Tousson
Date(s) de l'événement: 
Me, 30/03/2011 - 19:00

Projection-débat  L’eau qui nous fait vivre, Film documentaire d’Elif Karakartal, 68 min, Pérou/France.  

A 3500 mètres d’altitude dans les montagnes du sud du Pérou, les habitants de la communauté d’Andamarca gèrent collectivement l’eau pour l'irrigation. Ce droit est garanti pour tous à condition d'en accepter les règles fixées par la communauté. Chacun à son tour, les habitants participent à l'exercice du pouvoir. Au travers d’un portrait vivant de ce village, le documentaire « L’eau qui nous fait vivre » d’Elif Karakartal nous montre comment la gestion locale de l’eau peut cesser d´être une question purement technique pour en venir à signifier un équilibre qui est non seulement source de vie mais aussi de société car l’eau structure l’ensemble des relations humaines de ce micro univers. Privée du sens unificateur que sous-tend cette gestion collective,  la communauté se transformerait en un lieu sans vie. « Pourquoi veulent-ils nous privatiser si nous ne sommes pas en train de mourir ? », demande un des responsables quand les rumeurs de privatisation de l'eau se font entendre.

Lire la suite »

Derniers communiqués

Solidaridad urgente con líderes de Azuay (Ecuador) defensores del agua.

ECUADOR: APRESADOS TRES DEFENSORES DEL AGUA POR OPONERSE A PROYECTO MINERO PARADÓJICAMENTE, EL JUEZ RECONOCE QUE SU CAUSA ES “ALTRUISTA”

ATACAN A OPOSITORES A NEW GOLD-MINERA SAN XAVIER

[ENGLISH BELOW]

Frente Amplio Opositor a minera San Xavier-New Gold
12 diciembre 2009
El viernes 11 de diciembre a las 14 horas, frente al salón ejidal ubicado en la cabecera municipal de Cerro de San Pedro, un grupo de aproximadamente 100 personas integrado mayoritariamente por empleados de New Gold-Minera san xavier, dirigidos por Narciso Alvarado Castillo ("líder" del “sindicato de minera San Xavier”) y por miembros de la familia Gutiérrez Márquez (principal grupo de choque de la MSX), atacaron con piedras y a golpes a miembros del núcleo ejidal Cerro de San Pedro y a activistas del Frente Amplio Opositor, quienes preparaban la visita de una comisión de diputados federales a la zona. 
>> ¡Envie un correo de protesta a las autoridades mexicanas y canadienses!
>> Send a letter to Mexican and Canadian authorities. Thank you for your solidarity.

 

Ile de France : NON AUX GAZ ET PETROLE DE SCHISTE

Dans un contexte d’épuisement des ressources fossiles et de croissance continue de la demande d’énergie, l’exploitation des gaz et pétroles de schiste nous est présentée comme garante d’une nouvelle indépendance énergétique. Or, les exploitations actuellement en cours aux Etats-Unis et au Canada démontrent que cette nouvelle « manne » énergétique est extrêmement et durablement polluante : l’air, les sous-sols et les cours d’eau sont contaminés ; les habitants, qui souffrent de graves problèmes de santé, doivent se faire livrer des citernes d’eau potable. A noter que l’exploration comme l’exploitation font appel au même procédé de fracturation hydraulique qui utilise de grandes quantités d’eau et de produits chimiques toxiques.

En France (Sud-Est, Centre-Sud, Sud-Ouest, Ile de France, Nord-Est …), les permis d’exploration - qui donneront lieu à l’exploitation utilisant les mêmes techniques qu’aux Etats-Unis et présentant les mêmes dangers - ont été délivrés dès mars 2010, dans la plus grande discrétion et sans concertation, ni avec les élu(e)s, ni avec des experts indépendants, ni avec les citoyens… Près de 10% du territoire français est d’ores et déjà concerné et l’Ile de France est une des régions en ligne de mire.

Minería en el Perú: el mismo modelo, el mismo libreto

Represión en Andahuaylas deja un muerto y decenas de heridos y Ministro de Energía y Minas viaja en avión de empresa minera.

Hubiéramos preferido equivocarnos, pero lamentablemente no fue así. Ayer en Andahuaylas, región Apurímac, luego de que los ministros de Agricultura Miguel Caillaux Zazzali y de Energía y Minas Carlos Herrera Descalzi retornaron a Lima sin firmar los acuerdos con la población, la policía arremetió contra la movilización y dejó un muerto, Eduardo Quino Merino de 27 años, y por lo menos 22 heridos.

 

Es decir, el mismo libreto trágicamente repetido por los gobiernos anteriores: la minería formal e informal se impone en los pueblos andinos, que buscan todos espacios para ser escuchados, hasta que se ven obligados a protestar. Recién entonces el gobierno habla de diálogo, pero no llega a acuerdos y se recurre a la represión. Es decir, quien resuelve finalmente es el ministerio del Interior. ¿Qué sigue ahora? ¿Entrará, como siempre, en escena, el aparato judicial del Estado? ¿Cuántos nuevos procesos judiciales se sumarán a los más de mil existentes en contra de defensores de las comunidades y el medio ambiente?