Langue

Évenements

Produit intérieur doux : reconsidérer l’idée même de richesse

Dates et lieu de l'évenement
Date(s) de l'événement: 
Me, 19/03/2008 - 09:30 - Sa, 29/03/2008 - 09:00
Europe - France - Paris (St Ouen), du 19 au 29 mars 2008

 

« A partir du printemps 2008 et tout au long de l'année, des
conférences/débats, des projections de films, des spectacles vivants,
des expositions, des ateliers pédagogiques, sont proposés comme autant
de rencontres publiques sur un thème commun : la Richesse ».

Voir le site - voir le programme

Lire la suite »

Produit intérieur doux : reconsidérer l’idée même de richesse

Dates et lieu de l'évenement
Date(s) de l'événement: 
Me, 19/03/2008 (Toute la journée) - Sa, 29/03/2008 (Toute la journée)

« A partir du printemps 2008 et tout au long de l'année, des conférences/débats, des projections de films, des spectacles vivants, des expositions, des ateliers pédagogiques, sont proposés comme autant de rencontres publiques sur un thème commun : la Richesse ».
Voir le site - voir le programme

Derniers communiqués

Appel à converger!

Convergence citoyenne pour une Transition énergétique
Les Taillades, route des Grottes 30140 MIALET
site web : http://www.convergenceenergetique.org

Chèr(e)s ami(e)s,

A l'initiative des collectifs contre l'exploration et exploitation des gaz et huile de schiste, le premier rassemblement de Convergence citoyenne pour une Transition énergétique s'est déroulé du 26 au 28 août 2011à Lézan. Il a dépassé toutes les espérances. Plus de 15 000 personnes ont répondu présent.

Les débats ont été riches et intenses. Ils ont débouché sur « la Déclaration de Lézan » adoptée le dimanche 28 août en assemblée plénière au terme d'une démarche de démocratie directe. Ce texte pose les bases d'une nouvelle société, sobre en énergie, respectueuse de la terre-mère, inventive, autogérée et relocalisée. Il indique les objectifs des futures mobilisations.

Annonce du verdict historique dans le Cas Sarayaku contre l’état équatorien

Les tambours du Peuple Kichwa de Sarayaku retentissent dans la forêt Amazonienne Annonce du verdict historique dans le Cas Sarayaku contre l’état équatorien : la Cour Interaméricaine condamne l’état équatorien pour violation des droits du peuple kichwa de Sarayaku. Les peuples autochtones devront être consultés pour tous projets suceptibles d’affecter leurs droits.

Oui à l'eau, Non à l'or

Aux quatre coins du globe, la lutte pour l’eau et la défense de l’environnement forment aujourd’hui un axe central de résistance contre les modes de vie contraires à la vie-même.

Répondant aux pressions des intérêts financiers et donnant raison aux entreprises minières extractivistes, le gouvernement péruvien d’Ollanta Humala a donné le feu vert au projet minier Conga.

En refusant de publier la « base des données des peuples indigènes »1, en transformant en simple formalité les exigences de protection du patrimoine archéologique2, en fixant un délai de 100 jours pour l’approbation de l’Etude d’Impact Environnemental, en formant une équipe de cadres et gestionnaires devant se charger de donner suite à la mise en œuvre des projets d’investissement, en permettant l’accélération de l’accès aux terres pour les travaux de construction d’infrastructures (grâce à une récente loi qui sépare l’acte d’expropriation du versement d’un juste prix), entre autres mesures récentes, le gouvernement péruvien s’est clairement engagé sur la voie de l’extractivisme, en passant outre la volonté du peuple et la défense de l’environnement, se montrant prêt à sacrifier la santé et les modes de vie des populations locales.