Langue

Répondre au commentaire

Energie: un rapport propose de doper l'hydrogène en France

Version imprimableVersion imprimableSend by emailSend by email
PARIS - Un rapport parlementaire publié mardi propose de doper l'hydrogène comme source d'énergie en France, via un soutien accru de l'Etat, notamment pour alimenter des voitures électriques à plus grande portée et l'injecter dans le réseau gaz.
Ce rapport de l'Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques (Opecst) suggère des mesures à même de permettre à la France de rattraper son retard sur les deux pays en pointe en la matière, l'Allemagne et le Japon.
Les auteurs, le sénateur socialiste du Tarn, Jean-Marc Pastor, et le député socialiste de la Moselle, Laurent Kalinowski, proposent notamment de défiscaliser intégralement la production d'hydrogène (sauf à partir d'hydrocarbures) en détaxant notamment l'électricité utilisée pour le produire.
Appelant à un positionnement clair du gouvernement en faveur de cette énergie, ils suggèrent également d'élargir le système du bonus écologique aux véhicules utilitaires à pile à combustible consommant de l'hydrogène.
Lors d'un déplacement lundi dans le Tarn, le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, avait affiché son soutien et promis une feuille de route d'ici quelques semaines pour la filière hydrogène.
L'hydrogène a l'immense avantage de ne pas émettre de gaz à effet de serre lorsqu'il dégage de l'énergie. Seul de l'eau (H2O) est produite, lorsqu'il se combine avec l'oxygène. Il peut notamment être utilisé dans des véhicules électriques équipés de piles à combustible, qui l'utilisent pour produire de l'électricité, ce qui permet aussi d'augmenter la portée souvent faible d'une voiture électrique.
Mais un des obstacles principaux à son essor est qu'il ne se trouve pas ou peu dans la nature sous sa forme utile du dihydrogène, et qu'il est actuellement quasi intégralement produit à partir d'hydrocarbures fossiles (gaz, pétrole, charbon, etc.) polluants.
Toutefois, il peut également être produit via des catalyseurs d'eau consommant de l'électricité renouvelable (éolien, photovoltaïque...) ou en extrayant l'hydrogène du biogaz, qui peut lui aussi être obtenu à partir de ressources renouvelables (fumiers, déchets, etc). Mais ces solutions ne sont pas encore compétitives.
(©AFP / 21 janvier 2014 14h31)
http://www.romandie.com/news/n/_Energie_un_rapport_propose_de_doper_l_hydrogene_en_France84210120141434.asp

Répondre

Le contenu de ce champ est gardé secret et ne sera pas montré publiquement.
Refresh Type the characters you see in this picture. Type the characters you see in the picture; if you can't read them, submit the form and a new image will be generated. Not case sensitive.  Switch to audio verification.