Langue

Répondre au commentaire

Madame Ségolène Royal, Ministre de l’Ecologie: Au nom des générations à venir, ne signez pas de nouveaux permis de recherche minière

Version imprimableVersion imprimableSend by emailSend by email
Madame Ségolène Royal, Ministre de l’Ecologie:

Au nom des générations à venir, ne signez pas de nouveaux permis de recherche minière: celui qui, entre autres, signifierait la mort d’un merveilleux “pays” de Bretagne, encore largement préservé, aujourd’hui désigné  “site de Loc Envel” pour ces machines démesurées, et transformé en centaines de millions de tonnes de granit broyé, toxique, en dépit des promesses de nouvelle technnologie “Propres” chaque fois et en vain renouvelées.

Des centaines de permis sont en train d’être déposés pour “miner” des régions entières, maintenant en France comme sur le reste de la Planète. L’économie globale est un dogme. Elle exige que nous arrachions, en un éclair à l’échelle de la Terre primordiale, et à tous prix, le peu qui reste sous le sol ou le fond des océans. Dans dix, vingt ans il ne restera rien, que la terre brûlée, empoisonnée; des dollars partis depuis longtemps en fumée alors que notre vraie richesse est notre patrimoine naturel. Que feront nous alors? Que feront nos enfants? Certes il n’y aura plus de télephones portables, faute de ce métal rare (“terre rare”) dont ils ont besoin: Il n’y aura plus rien. Il existe des alternatives parfaitement viables: cela s’appelle recyclage systématique des matériaux, gestion saine du patrimoine naturel productif, circuits courts, économies circulaires… Il FAUT stopper cette logique à courte vue, aveuglée par “l’enjeu stratégique”, en particulier ces bien nommées “Terres Rares”, plus dévastatrices encore que le Pétrole. Nous n’avons plus le choix. Aujourd’hui, “Ils” arrivent directement chez moi, comme ailleurs dans le grand Ouest, le Limousin, les Pays de Loire, toute la france, et “chez moi” sur le site dit de “Loc Envel”, dans les Côtes d’Armor, vingt cinq communes, un pays sain, vital, luxuriant sur ces collinnes, ses prairies, dans ses forêts, ses rivières. Un pays fragile. Précieux. Comme tant d’autres. Combien de temps encore, devant cette folie aveugle? http://alternatives-projetsminiers.org/wp-content/uploads/docs/ext_240914_poher_ph-cb1.pdf

Un précédent parmi tant d’autres : http://www.midilibre.fr/2015/03/02/salsigne-l-exemple-de-ce-qu-il-ne-faut-pas-faire,1129991.php

 
Information Pétition

Répondre

Le contenu de ce champ est gardé secret et ne sera pas montré publiquement.