Langue

Répondre au commentaire

Le gouvernement français accorde trois nouveaux permis d'exploration d'hydrocarbures et prolonge deux autres

Version imprimableVersion imprimableSend by emailSend by email

Le 21 septembre 2015, les ministres de l’écologie et de l’économie ont octroyé trois nouveaux permis de recherches d’hydrocarbures liquides ou gazeux (PERH) : Champfolie (Seine-et-Marne, accordé à Vermilion Energy), de Herbsheim (Bas-Rhin, société Bluebach) et d'Estheria (Marne, Lundin International SA). Ils ont également prolongé deux autres PERH jusqu'à fin 2018 : Bleue Lorraine (Moselle, accordé à EGL, visant du gaz de couche) et Juan de Nova Maritime profond (Marex Petroleum Corporation et Roc Oil Compagny Ltd,  au large des côtes de l’île de Juan de Nova).  

Le dernier bulletin du BEPH fait également état d’une attribution d’APP (autorisation de prospections préalables) offshore à Saint-Pierre-et-Miquelon accordée à la société MultiKlient Invest AS) et déclare recevables 5 nouvelles demandes de PERH (dont 3 au nom de Vermilion Rep, Gabas et Lées, dans les Landes, et Icauna, dans le Bassin Parisien).

Peu avant (15 septembre 2015), la société Vermillion Rep s’est aussi gratifiée par un arrêté préfectoral autorisant les travaux miniers sur le permis de Saint-Just-en-Brie depuis la concession de Champotran (comprise dans la superficie du permis de recherche), en Seine-et-Marne.

Répondre

Le contenu de ce champ est gardé secret et ne sera pas montré publiquement.
Refresh Type the characters you see in this picture. Type the characters you see in the picture; if you can't read them, submit the form and a new image will be generated. Not case sensitive.  Switch to audio verification.