Langue

Répondre au commentaire

USA : manifestations violentes près du chantier d'un oléoduc, plusieurs blessés Dakota du Nord

Version imprimableVersion imprimableSend by emailSend by email
Standing Rock.

Des manifestations ont pris un tour violent près du chantier controversé d'un oléoduc dans le Dakota du Nord dans la nuit de dimanche à lundi, la police utilisant gaz lacrymogènes, balles en caoutchouc et canons à eau par une température glaciale contre les manifestants. Les organisateurs de ces manifestations ont affirmé que 167 personnes avaient été blessées, dont trois aînés amérindiens. Selon eux sept personnes ont dû être hospitalisées pour des blessures sérieuses à la tête.

Les autorités ont estimé qu'il y avait environ 400 manifestants. Selon le journal Bismarck Tribune, citant le bureau du shérif, des manifestants ont lancé des cailloux et des bouts de bois sur les policiers. Une personne a été arrêtée. La tribu sioux de Standing Rock considère que l'oléoduc menace ses sources d'eau potable et plusieurs sites où sont enterrés ses ancêtres. Elle avait demandé à Barack Obama d'intervenir pour faire arrêter ce chantier et lancer une enquête sur les exactions des forces de l'ordre sur le site. La semaine passée, le gouvernement américain a ordonné le gel de ce chantier, dans un souci d'apaisement, estimant que davantage d'analyses et de débats étaient nécessaires.

Répondre

Le contenu de ce champ est gardé secret et ne sera pas montré publiquement.
Refresh Type the characters you see in this picture. Type the characters you see in the picture; if you can't read them, submit the form and a new image will be generated. Not case sensitive.  Switch to audio verification.