Langue

Répondre au commentaire

"No a la mina" à Esquel, Argentine

Version imprimableVersion imprimableSend by emailSend by email
Date de publication: 
Lundi, 1 Décembre, 2008
Par: 
Aldeah

Esquel (Chubut) est une ville de la Patagonie argentine menacée par la construction d’une mine d’or à sa proximité immédiate (6 km). En mars 2003, la population de Esquel se pronnonce à 81% contre le projet minier, porté par l’entreprise transnationale Meridian Gold.


Ce plébiscite n’empêche cependant pas aux gouvernements national, provincial et municipal de donner le feu vert au projet minier. Les "Voisins Autoconvoqués d'Esquel" (Vecinos Autoconvocados de Esquel) ont alors crée un site Internet www.noalamina.org, pour le coup une vraie « mine » d’information sur les dégâts des industries extractives et les mouvements de résistance qui défient l’industrie et les gouvernements pour sauvegarder l’environnement et défendre leurs droits. Ce site se veut également un outil d’information et de communication pour toutes ces organisations et mouvements de lutte.« Les habitants d’Esquel, nous luttons avec dignité et connaissances scientifiques, l’amour de la vie et de la nature, contre le saccage de notre pays que promeuvent les lois minières ».      

www.noalamina.org : de nombreuses informations sur les conflits miniers en Argentine et autres pays d’Amérique latine, vidéos didactiques et reportages, dernières nouvelles… En Espagnol. Certains articles sont en anglais.   

       

       

       

        www.noalamina.org/index.php?module=pagemaster&PAGE_u... : la lutte contre le projet minier à Esquel
       

       



Répondre

Le contenu de ce champ est gardé secret et ne sera pas montré publiquement.