Langue

Criminalisation

Criminalisation - Tous les contenus

Brève USA : manifestations violentes près du chantier d'un oléoduc, plusieurs blessés Dakota du Nord
Vidéo Spécial Investigation - Ecolos : Ennemis D'Etat
Communiqué L’état d’urgence, bienvenue en démocrature !
Article Invitation au premier camp international « Au delà de l’Europe » en Chalcidique, Grèce, du 18 au 25 août
Article Tia Maria : Vivre, ou mourir
Article Changer de maître, mais pas d’école ? Opération Correa en huit leçons.
Vidéo #kamyapoil : "Liberté ? mon cul !
Article Imider, cinq ans de résistance contre une mine d'argent : entretien
Article de presse Comment assimiler les écologistes aux terroristes : la leçon du Canada
Article Eloge de la ZAD
Événement MANIFESTATION à PARIS, le 8 novembre à 14h Place de la Bastille
Article Le néocolonialisme made in France de Maurel & Prom dans l’Amazonie péruvienne
Événement LA TIERRA NO SE VENDE - LA TIERRA SE DEFIENDE-Soirée de diffusion et de soutien aux prisonniers de la grève amazonienne du Pérou de 2009
Article de presse Pérou: Tentative d'expulsion et menaces de mort contre la défenseuse des droits humains, Mme Máxima Acuña de Chaupe et sa famille
Communiqué Equateur : détention arbitraire de Javier Ramirez, un des dirigeants d'Intag
Communiqué Gaz de schiste et violences policières à Barton Moss : ça suffit !
Communiqué De l'information ou de la diffamation? Faut-il en pleurer ou en rire?
Article La chasse aux sorcières
Article Ennemi de l’État : Carlos Zorrilla et la bataille pour Intag
Brève Des archives et documents sur la region centre-sud de l’amazonie équatorienne ont été volés chez des videastes

Brèves

Des archives et documents sur la region centre-sud de l’amazonie équatorienne ont été volés chez des videastes

Le collectif lluviacomunicación, créé il y a 10 ans dans la région centre-sud de l’Amazonie équatorienne, a été Lire la suite »

Roumanie (Pungesti) : répression de l'opposition au x gaz de schiste

PUNGESTI (Roumanie) - Plusieurs centaines de gendarmes sont intervenus en force lundi à l'aube contre des villageois de Pungesti (nord-est de la Roumanie) qui organisent depuis deux mois un sit-in pour empêcher la compagnie américaine Chevron de lancer l'exploration pour les gaz de schiste, a constaté un correspondant de l'AFP.
Lire la suite »

Documents

ALERTE Gaz de Schiste : Repression violente en Roumanie

Date de publication: 
Lundi, 2 Décembre, 2013
Par: 
Collectifs anti gaz et huile de schiste

Alors que les opposants au forage Chevron à Pungesti occupaient pacifiquement un camp pour manifester leur opposition, à 3h40 les choses se mettaient en place, cette nuit, pour une attaque en règle des forces de la police anti-émeute.

Voici le message reçu depuis Roumanie (6h59, D. I., transmis par Françoise L., traduction rapide) :

"Arrivée de 45 véhicules, plus de  500 policiers "anti émeute, des ambulances, des officiers de police et des gardes privés. Alors que pas plus de 100 personnes occupaient le camp de manière pacifique, la police a barricadé la zone malgré les protestations des propriétaires des terrains privés. Les routes sont coupées et la communication bloquée. La loi martiale est appliquée dans le village. Des membres de la presse ont tenté de s'approcher de la zone, mais ils ont été repoussés et renvoyés au centre du village dans un "point presse" où ils ne reçoivent aucune information.
M. Spiridon, ancien maire et leader d'opinion dans la communauté (qui avait des problèmes de santé la dernière fois), a été pris avec une ambulance, après qu'il a été sorti d'une voiture, battu et laissé dans la rue. D'autres militants ont été immédiatement isolés du reste, pris dans des fourgons de police et placés en détention sans aucune justification ! Les autorités locales sont totalement silencieuses, le porte-parole de la police anti-émeutes locale refuse de sortir avec une déclaration publique. La police anti-émeutes utilise une force militaire, ils sont équipés avec des armes, du gaz  et applique une logique de guerre.

Il est difficile de croire qu'une telle chose puisse arriver au jour d'aujourd'hui. Les gens sont déterminés à résister et sont en fait plus que jamais déterminés à mettre fin à toute exploitation dans la région. La machinerie lourde se prépare. Voici le journal local où vous pouvez trouver les mises à jour , en  Auto-traduisant la page :
http://www.vrn.ro/chevron-si-jandarmeria-au-pornit-i...

Le camp de la résistance tient bon ​​et se poursuivra , nous avons maintenant la preuve d'un mépris total des droits de l'homme et de l'Etat de droit en Roumanie. Cela pourrait tout aussi bien être le début de la fin pour le gouvernement .

L'intervention a complètement perturbé la vie de la communauté. Les enfants sont debout dans les rues avec leurs cartables , les gens sont tous nerveux et effrayés, personne ne les a informés de quoi que ce soit et ils ont tous sont alarmés mais pacifiques.

Merci pour votre soutien ! " REAGISSEZ ! ECRIVEZ A L'AMBASSADE DE LA ROUMANIE EN FRANCE (voir plus bas)