Langue

Grands Projets Inutiles Imposés

Articles

TRAFIC RALENTI DANS LA ROYA : NOUS RECOMMENCERONS, ENCORE ET ENCORE.

Date de publication: 
Mardi, 31 Mai, 2016
Par: 
Sauvons la Roya

Hier, le 30 mai 2016, face à la sourde oreille des autorités, des habitants de la vallée de la Roya (Alpes Maritimes) ont mené une action de désobéissance civile dans la rue principale de Tende (RD6204), à proximité des travaux du doublement du tunnel du col de Tende, qui relie la France et l’Italie et dont l’achèvement entraînera une augmentation catastrophique du trafic routier, notamment celui des poids lourds transportant des marchandises sur de longues distances, pendant que la ligne de train est délaissée par les Etats français et italien . Pendant 1h30, des voitures sont restées garées en double file, ralentissant le trafic, et une quarantaine de personnes ont pu ainsi interpeller passants et conducteurs. « Personne ici ne veut voir la Roya transformée en autoroute à camions.  Et puisque personne ne nous écoute, que faire?   Déjà, perturber le cours des choses…. », – pouvait-on lire sur un tract distribué à l’occasion : « Ce que nous demandons: avant tout que l’avis de la population soit entendu et compris. Et pas par n’importe qui. Au moins par le Ministre des transports, en attendant mieux. Sinon nous recommencerons, encore et encore. ».

Texte du tract : http://sauvons-la-roya.fr/2016/05/sauvons-la-roya-bl...

Noyez cette adresse : http://sauvons-la-roya.fr/

Des habitants des Alpes-Maritimes campent contre l’augmentation du trafic routier

Depuis le 11 juillet, le collectif des habitants de la vallée de la Roya, dans les Alpes-Maritimes, a créé un camp de résistance. Ils sont cinquante à se relayer pour lutter contre le doublement du tunnel de Tende, qui multiplierait les passages de voitures et de poids lourds dans la vallée.

Suite à de nombreuses marches, réunions, et manifestations, le collectif des habitants de la vallée de la Roya (Alpes-Maritimes) a choisi de s’organiser en campement d’occupation. Un moyen d’informer la population et de se faire entendre des pouvoirs publics, muets face à leurs revendications. Revendications de longue date puisque le projet date de 2007. Des habitants de tout âge et de toute profession se relaient ainsi autour de la Chapelle de la visitation, à quelque cinq kilomètres du tunnel.

Les travaux du tunnel franco-italien de Tende ont commencé en juillet 2014. Il s’agissait alors de poser des drains dans le tunnel existant afin de le purger des infiltrations d’eau. Mais cela fait environ un mois que le percement du tunnel a débuté. C’est à la dynamite que les entreprises italiennes à qui ont été confiés les travaux forent le deuxième tube du tunnel. L’objectif : en faciliter et en sécuriser l’accès.

Armé d’une tronçonneuse, le milicien FNSEA hurle : « Ta gueule, salope » 6 mars 2015 / Marine Vlhahovic et Isabelle Rimbert (Reporterre)

Des pro-barrages venus de loin et ignorant le dossier. Des injures et des tronçonneuses. Des menaces envers les agriculteurs opposés au barrage. Des gendarmes bien polis avec les miliciens de la FNSEA. Récit de la journée du 5 mars. Bienvenue à Sivens.

- Lisle-sur-Tarn (Tarn), reportage

« Votre carte de presse ! » En ce jeudi après-midi, ce n’est pas auprès de gendarmes mobiles mais d’agriculteurs qu’il faut montrer patte blanche pour accéder à la ZAD du Testet. Postés à l’entrée de Barrat, décorée pour l’occasion de drapeau FNSEA, un petit groupe de pro-barrages filtre le passage. Le ton est péremptoire. Moi et mon confrère nous exécutons. « Il faudra penser à changer la couleur du véhicule parce qu’ici ça ne passe pas, ça fait ’baba-cool’ », nous avise-t-on avant de nous laisser filer. Pourquoi ce conseil ? La camionnette de mon collègue photographe a le malheur d’être verte. La route d’accès principale est encombrée de voitures de pro-barrages. Une soixantaine d’entre eux sont rassemblés à quelques mètres seulement des premières barricades de la ZAD, retenus par un cordon de gendarmes mobiles.

Grands Projets Inutiles Imposés - Tous les contenus

Brèves

Roybon : la région refuse de soutenir le projet de Center Parcs

En Rhône-Alpes, 87 conseillers régionaux sur 156 ont rejeté, ce vendredi, le texte présenté par le groupe Union de la droite et du centre, décrié par les «zadistes».
La région Rhône-Alpes a rejeté vendredi un vœu de soutien au Center Parcs controversé en Isère, présenté par la droite, tandis que son président Jean-Jack Queyranne (PS) appelait à «revoir» le projet avant de lui accorder une subvention votée par la collectivité en 2009.

NDDL : le tribunal ordonne l’expulsion immédiate de la ferme de Bellevue

La ferme de Bellevue, occupée depuis fin janvier par les paysans et opposants à l’aéroport, a été jugée expulsable immédiatement par le tribunal d’instance de Saint-Nazaire. Cette ferme dont le sort devait être tranché le 20 février  se trouve à l’ouest de la ZAD et est en parfait état de conservation.