Langue

Hydrocarbures

Hydrocarbures - Tous les contenus

Communiqué CP des Collectifs anti gaz et pétrole de schiste suite Réunion Nationale Lyon 22 23 nov 2014
Brève ALERTE !! PELAGOS ET PORT CROS, etc. : La Zone de protection écologique devenue Zone économique exclusive... ce qui ouvre le champ aux projets d'exploitation aux larges de la Corse.
Événement "Mine noire" au théâtre Victor Hugo de Bagneux // Un spectacle engagé sur l'exploitation du pétrole
Brève Le Parc du Luberon rejette un projet de prospection d'hydrocarbures
Communiqué Lettre Ouverte à S.Royal en réaction à la signature prochaine d’une douzaine de nouveaux permis de recherche d’hydrocarbures
Brève Alerte ! La France relance la recherche d'hydrocarbures sur son sol
Article Le néocolonialisme made in France de Maurel & Prom dans l’Amazonie péruvienne
Brève 21 mai : Journée internationale contre chevron
Article de presse Russie : la fin de l’impunité pour les compagnies pétrolières ?
Communiqué Gaz de schiste et violences policières à Barton Moss : ça suffit !
Brève Le réveil d'un virus géant pris dans les glaces lors d'un forage pétrolier ? [Arctique]
Communiqué "Gaz de schiste" : NON ! La fracturation n'est pas une technique propre Questions et réponses à Jean-Louis Sch ilansky
Communiqué Hydrocarbure non conventionnel : Lettre ouverte aux autorités européennes signée par 370 gropupes et ONG
Brève Le pétrolier Vermilion demande sa 8e concession
Communiqué Violente répression policière contre les opposants à un forage CHEVRON visant du gaz de schiste à PUNGESTI en Roumanie
Communiqué Collectifs français anti gaz et huile de schiste et de houille : Lettre ouverte à Philippe Martin
Brève Roumanie (Pungesti) : répression de l'opposition au x gaz de schiste
Brève GDF-Suez obtient une licence dans le gaz de schiste au Brésil
Communiqué Collectifs anti hydrocarbures de schiste au sujet du permis de Chateau-Thierry
Article Conférence du Professeur Rafael Correa à la Sorbonne : faire prendre des vessies pour des lanternes

Brèves

Gaz de schiste: le Conseil constitutionnel tranchera le 11 octobre

[AFP] PARIS - Le Conseil constitutionnel, saisi par une compagnie américaine, se prononcera le 11 octobre sur la légalité de l'interdiction de la fracturation hydraulique votée en 2011 pour fermer la porte aux gaz et pétrole de schiste en France.
Lire la suite »

Equateur et Pérou luttent contre une marée noire en Amazonie

La rupture d’un oléoduc est à l’origine d’une importante marée noire en Amazonie. A la suite de la rupture d’un oléoduc, la rivière Coca, affluente du fleuve Napo, qui alimente lui-même l’Amazone, a  été contaminée par l’équivalent de  près de 10.000 barils de pétrole brut, privant 32 communautés indigènes d’eau potable.
Lire la suite »

Seine-et-Marne (Ile de France) : pollution aux hydrocarbures après une fuite sur un puits nouveau

MELUN - Une fuite sur un puits de pétrole a entraîné une pollution aux hydrocarbures samedi sur un site d'extraction de la société Vermilion, à Champeaux (Seine-et-Marne), a-t-on appris dimanche auprès de la gendarmerie.

L'alerte a été donnée samedi vers 07H00, après la découverte d'une fuite localisée au niveau d'une tête de puits, a-t-on précisé. Un mélange d'eau (95%) et de pétrole (5%) s'est répandu au sol, avant de se déverser en partie dans un petit cours d'eau, le ru d'Ancoeur.
Lire la suite »

Documents

Violente répression policière contre les opposants à un forage CHEVRON visant du gaz de schiste à PUNGESTI en Roumanie

Information Communiqué
Date de publication: 
Lundi, 2 Décembre, 2013
Par: 
Collectifs français anti gaz et pétrole de schiste et de houille

COMMUNIQUE DE PRESSE DES COLLECTIFS FRANÇAIS NON AUX PETROLE ET GAZ DE SCHISTE ET DE HOUILLE* - Le 2 décembre 2013 - LA GUERRE DU GAZ DE SCHISTE AURAIT-ELLE COMMENCÉ EN EUROPE ?

Ce 2 décembre, en pleine nuit, plusieurs centaines de policiers anti-émeute, venus de toute la Roumanie ont envahi le camp de résistance à Pungesti, camp installé sur des terrains privés pour lutter contre un forage de la compagnie Chevron visant du gaz de schiste. Ils ont arrêté ou chassé les occupants, y compris femmes, vieillards et enfants, avec une extrême violence, qui a nécessité des hospitalisations et semé la frayeur dans le camp et le village. Relâchés dans la matinée, les manifestants ont écopé d’amendes. Des charges pénales pèsent sur deux d'entre eux, selon nos dernières informations.

Les routes sont bloquées, la zone est déclarée "zone spéciale d'intervention", interdisant à tout journaliste d'y accéder. Comme les faits se sont passé nuitamment, il a été difficile pour les occupants du camp de filmer afin de rapporter la violence de ces faits (1) et (2).
Pendant ce temps la police fait un travail de désinformation, criminalisant les opposants à ce forage, et permettant l'installation sur place du matériel de forage, sous haute garde.

Pourquoi un tel déploiement guerrier, qui fait suite à un précédent assaut, le 16 octobre dernier - lequel avait déjà fait plusieurs blessés parmi les habitants du village - et à la décision de Chevron de suspendre ses activités sur le site, sous la pression internationale ? Tout simplement parce que cette multinationale, première responsable des émissions mondiales de gaz à effet serre (3), veut faire quelques bénéfices supplémentaires en forant des puits de gaz de schiste à Pungesti et que les habitants ne l'entendent pas ainsi. De quel droit cette multinationale violente-t-elle ainsi les habitants, avec le soutien du gouvernement d’un pays membre de l’Europe ? N'ont-ils plus le droit de vivre parce qu'ils habitent sur des réserves supposées d'hydrocarbures ? Les quelques futurs bénéfices de Chevron valent-ils plus que les vies de tous les habitants de la région ?