Langue

Hydrocarbures

Brèves

Hydrates de méthane : le nouveau gaz de schiste ?

Les hydrates de méthane figurent parmi les ressources qui intéressent de près les industries pétrolières. L'écorce terrestre en renferme de très grandes quantités, mais elles restent particulièrement difficiles à extraire et représentent une menace potentielle pour le climat.

Soutien gouvernemental à la fracturation hydraulique en Espagne

Soutien gouvernemental à la fracturation hydraulique en Espagne : Le conseil des ministres a adopté le 15 mars un projet de loi qui vise, entre autres dispositions, à encadrer les techniques de recherche d'hydrocarbures non conventionnels par fracturation hydraulique en les soumettant aux procédures d'évaluation d'impact environnemental. Ce faisant, le gouvernement comble un certain flou juridique et confirme en parallèle son soutien à l'application de cette technologie en Espagne.

Equateur : Chevron condamné en appel pour pollution

QUITO - Un tribunal équatorien a confirmé en appel le jugement rendu en février 2011 condamnant le groupe pétrolier américain Chevron à payer 9,5 milliards de dollars pour des années de pollution sans contrôle en Amazonie, a-t-on appris mardi de source judiciaire.

Documents

Collectifs anti hydrocarbures de schiste au sujet du permis de Chateau-Thierry

Information Communiqué
Date de publication: 
Jeudi, 28 Novembre, 2013
Par: 
Collectifs du pays fertois et Carmen

Communiqué de Presse des Collectifs anti-gaz de schiste du Permis de Château-Thierry
Philippe Martin, Ministre de l’Ecologie, a fait savoir publiquement le 28 novembre, qu'il ne signera pas les arrêtés de mutation de sept permis du Bassin Parisien dont celui de Château-Thierry, 
au profit de la société Hess Oil. Nous saluons cette prise de position courageuse relevant du bon sens. 
Le Ministre a accepté d'examiner les éléments et les arguments juridiques que les collectifs lui ont apporté lors des réunions de concertation, organisées les 08 et 18 novembre, en présence des Elus. 
Un certain nombre de permis, dont le Permis de Château-Thierry ont été explicitement reconnus 
par le Ministre comme étant des “permis dont les objectifs initiaux étaient incontestablement et exclusivement d'explorer des huiles et gaz de schiste”.
La notion d'intérêt général l'a emporté sur les intérêts particuliers des lobbies pétroliers américains.
La sauvegarde de nos territoires, de notre culture, de notre patrimoine culturel et touristique, 
de notre économie locale, pour laquelle les collectifs de citoyens se sont mobilisés depuis trois ans,  a primé sur des projets désastreux qui mènent tout droit à une faillite environnementale et sociétale.