Langue

Industrie minière

Industrie minière - Tous les contenus

Communiqué PROJET DE FLUORINE D’ANTULLY / REUNION 29 MAI 2015
Article de presse Antully - Non à la destruction de la forêt de Planoise ! Non à la mine Garrot-Chaillac ni ici, ni ailleurs !
Brève Exploitation minière. L'ultimatum de Douar Didoull
Brève Attribution d’un permis exclusif de recherche de mines dit « Permis de Beauvoir » (Allier et Puy-de-Dôme) à la société IMERYS (15 mai 2015)
Brève Avis de mise en concurrence pour la demande de PERM de Penlan dans le Finistère
Brève Permis de Loc-Envel : salle comble pour le collectif Douar Didull
Brève Le PERM de Beaulieu (Loire-Atlantique) est accordé (30 avril 2015) à Variscan
Article Tia Maria : Vivre, ou mourir
Article La justice chilienne ordonne la démolition du plus grand réservoir minier d’Amérique latine (Caimanes)
Brochure L'Europe mine l'Afrique (A propos de la Banque européenne d’investissement)
Vidéo Terre d'aucune Mine - 50 mn (Festival opposition projet minier)
Article Tia Maria, l’extractivisme contre-attaque
Article de presse La « mine responsable » n'est pas pour demain
Brève Injustice d'Etat à Imider
Article de presse Grèce : les citoyens de Chalcidique préfèrent la vie à l’or
Brève Grèce: des milliers manifestent à Thessalonique contre un projet de mine d'or d'Eldorado Gold
Brève Vidéo : L’arrivée du matériel de fracturation provoque la colère à In Salah
Glossaire Lixiviation par cyanuration
Événement L'extractivisme, outil de développement ou d'exploitation?
Petition Madame Ségolène Royal, Ministre de l’Ecologie: Au nom des générations à venir, ne signez pas de nouveaux permis de recherche minière

Brèves

Mine de Salau: ite missa est !

Huit cents Couserannais à la réunion publique
Publié le 21/03/2016 à 03:48, Mis à jour le 21/03/2016 à 07:46

Mine de Salau


L'annonce d'une éventuelle réouverture de la mine de Salau a mobilisé les Couserannais./Photo DDM.  


Lire la suite »

CONGA: nouvelles préocupantes

Le maire de Celendin, l’une des provinces directement touchées par le projet minier Conga[i], Coco Urquía (du MAS, le parti au pouvoir dans la región Cajamarca, parti de Gregorio Santos) se vantait pendant sa campagne électorale d’être un “défenseur de l’eau” et s’est fait élire grace à cette position. Récemment, il a déclaré qu'il “n’allait plus manifester pour l’eau puisqu’il était maintenant un membre du gouvernement” !!! Membre du gouvernement de Ollanta Humala qui a fait assassiner les 5 martyres de cette lutte, blessé des dizaines de personnes et poursuivi une centaine au moins de personnes?

Coulée de boue au Brésil : les entreprises minières sont responsables

Les entreprises minières doivent "prendre leurs responsabilités" dans le drame minier du sud-est du Brésil et se verront infliger une amende immédiate de 67 millions de dollars, a déclaré jeudi la présidente du Brésil, Dilma Rousseff.

"Nous voulons d'abord faire prendre leurs responsabilités aux responsables. Qui est responsable? Une entreprise privée, la Samarco, une grande entreprise avec des partenaires comme Vale et BHP Billiton", a souligné la chef de l'Etat après un survol de la région dévastée dans l'Etat de Minas Gérais (sud-est).

Lire la suite »

Documents

Ecrivez à Christina Kirchner pour dire non aux mines d'uranium dans la province de Jujuy (Argentine)

Le collectif « d'un plateau à l'autre » appelle à écrire à la présidente d'Argentine pour s'opposer au développement de l'industrie minière à ciel ouvert dans la province de Jujuy.

Les communautés indigènes de la Puna et de la Quebrada (Jujuy) ont appris il y a quelques mois qu'une compagnie minière canadienne a déposé des demandes de permis d'exploration sur leurs territoires et qu'il existe un projet de construction d'une mine d'uranium à ciel ouvert. Le schéma semble classique : une entreprise minière junior qui va se charger de préparer le terrain (y compris mater la résistance locale) avant l'arrivée des majeurs. Un groupe de «Vecinos Autoconvocados » s'est formé pour s'opposer au projet, en faisant notamment pression sur le gouvernement (provincial et national) pour que l'industrie minière à ciel ouvert soit interdite dans la province. Les Vecinos Autoconvocados, comités de voisins qui se sont constitués dans de nombreuses localités concernés par les projets miniers, ont déjà obtenu l'interdiction des mines à ciel ouvert dans 6 provinces, la bataille n'est donc pas perdue d'avance.
Pour appuyer la résistance de ces communautés indigènes, une campagne de lettres a été lancée. Si vous voulez y participer, imprimez la lettre en pièce jointe (vous pouvez aussi la modifier et la compléter) et envoyez-là à l'adresse suivante :
% Attac France, Campagne Niger/ Argentine
66-72 rue Marceau 93100 Montreuil.
Par la suite, ces lettres seront remises à l'ambassade de l'Argentine par une délégation du collectif «d'un plateau à l'autre ».

Plus d'information : communiqué de la Red Puna y Quebrada

Information Pétition