Langue

Industrie minière

Articles

Un premier encouragement juridique pour les Voisins autoconvoqués de la Quebrada de Humahuaca...

... mais le combat contre les méga-mines d’uranium à ciel ouvert continue. Depuis deux ans, ceux qu'on appelle les Vecinos Autoconvocados (Voisins Autoconvoqués) de Jujuy, province du Nord de l'Argentine, luttent contre des projets des mines d'uranium à ciel ouvert dans la Quebrada de Humahuaca, lieu classé patrimoine mondial naturel et culturel de l'Unesco.

Des permis de prospection avaient été octroyés à l'entreprise Uranio del Sur, dans la vallée de Juella et Yacoraite. L'ouverture de ces mines d'uranium signifierait non seulement un désastre environnemental du fait des multiples pollutions de l'air et de l'eau, mais aussi une catastrophe sociale, en raison des déplacements des populations et de la dégradation de leur milieu de vie. De plus, l'extraction minière utilisant des milliers de litres d'eau par jour, ce serait, dans une région aussi aride que celle de la Quebrada, un désastre pour la production agricole, la destruction de l'économie locale et du milieu de vie des communautés indiennes agropastorales.

En images : Cerro de Pasco, la ville trouée

Date de publication: 
Mercredi, 31 Mars, 2010
Par: 
Irkita
Cerro de pascoCerro de pascoCélèbre pour son climat glacial, la ville de Cerro de Pasco, située dans le département de Junin au Pérou, à quelques 200 kilomètres au nord de Lima et à 4338 mètres d’altitude, héberge l’une des mines les plus hautes du monde. Cerro de Pasco, une ville ou une mine ? Les minerais – argent d’abord, puis zinc, plomb et cuivre – sont exploités à Cerro depuis plus de 400 ans. Mais si au départ leur extraction était souterraine, depuis 1956, la mine à ciel ouvert n’en finit plus de se creuser. La ville, qui repose sur les gisements, disparait peu à peu dans les entrailles du cratère géant de la compagnie minière Volcan Mining Co. Ici, comme disent les habitants en plaisantant, « la place centrale est un trou » … de 1,8 km de diamètre et de plus de 1000 mètres de profondeur.

A terme, la ville est vouée à disparaître ou, plus exactement, à être déplacée, elle et ses 80 000 habitants, à une vingtaine de kilomètre plus loin (ou plus, car plusieurs projets de « relocalisation » ont été élaborés depuis 1971). Déjà, il ne reste quasiment plus rien du centre historique de Cerro de Pasco, « ville opulente » et « ville minière », comme on peut le lire sur son blason. Une partie des habitants du centre ont migré dans la ville nouvelle, San Juan Pampa, située un peu en amont de la mine, qui, depuis, s’est rapprochée dangereusement.

Exploitation minière en Argentine : la résistance d’un procureur

Il est des procureurs plus respectables que d’autres… Celui de la province de Tucumán en Argentine, Antonio Gustavo Gómez, se bat pour que les crimes commis pendant la dictature soient punis. Il est également très impliqué dans la lutte contre les crimes écologiques. L’homme a donné, samedi au CICP, une conférence sur l’exploitation minière en Amérique Latine. Compte-rendu.

Brèves

Avis de mise en concurrence pour la demande de PERM de Kanbo dans les Pyrénées-Atlantiques

Un avis de mise en concurrence a été publié au Journal Officiel du 11 août 2015 pour une demande de permis exclusif de recherches de mines d’or et de substances connexes dans le département des Pyrénées-Atlantiques. Cette demande déposée par la société SUDMINE est appelée "Permis de Kanbo" et porte sur un périmètre de 126 km² et une durée de trois ans.

Les demandes concurrentes doivent être adressées au ministre en charge des mines avant le 9 septembre 2015 inclus.

source: http://www.mineralinfo.fr/actualites/avis-mise-en-concurrence-demande-permis-exclusif-recherche-mines-dit-permis-kanbo

avis: http://www.mineralinfo.fr/sites/default/files/upload/kanbo_avis_de_mise_en_concurrence_paru_au_jorf_le_110815.pdf

La Creuse fait grise mine (article du canard enchainé du 5 août 2015)

Où on apprend que la mine du Châtelet est la cerise sur la gâteau de Cominor.

Pour lire l'article, cliquer sur lien :www.aldeah.org/files/canard-06-08-15.jpg

Mine de Rosia Montana / Gabriel Resources attaque la Roumanie auprès de la banque mondiale : 4 milliards de dollars demandés.

La compagne canadienne Gabriel Resources poursuit l'Etat roumain auprès du Centre international pour le règlement des différends relatifs aux investissements (tribunal arbitral de la Banque Mondiale), via une filiale basée à Jersey, ce qui lui permet d'invoquer le traité d'investissement signé entre le Royaume Uni et la Roumanie. Selon l'entreprise, la Roumanie paralyse le projet de mine d'or de Rosia Montana. Elle demande 4 milliards de $ de compensation.
Lire la suite »

Consultation publique pour le PER dit « Permis Pedral » sur le territoire de Guyane

Une demande de permis exclusif de recherches de mines, PER dit « Permis Pedral » sur le territoire de Guyane, a été déposée par la Société des Mines de Saint-Elie. Cette demande concerne l’exploration pour l’or.

Cette demande est mise en consultation du public entre le 22 juin et le 8 juillet 2015 sur le site internet du ministère de l'économie, de l'industrie et du numérique.

Source: http://www.mineralinfo.fr/actualites/consultation-publique-demande-permis-exclusif-recherche-mines-dit-permis-pedral-en-guyane

présentation : http://www.economie.gouv.fr/files/files/PDF/Note_de_presentation_PER_Pedral.pdf