Langue

Industrie minière

Articles

"No a la mina" à Esquel, Argentine

Date de publication: 
Lundi, 1 Décembre, 2008
Par: 
Aldeah

Esquel (Chubut) est une ville de la Patagonie argentine menacée par la construction d’une mine d’or à sa proximité immédiate (6 km). En mars 2003, la population de Esquel se pronnonce à 81% contre le projet minier, porté par l’entreprise transnationale Meridian Gold.


Ce plébiscite n’empêche cependant pas aux gouvernements national, provincial et municipal de donner le feu vert au projet minier. Les "Voisins Autoconvoqués d'Esquel" (Vecinos Autoconvocados de Esquel) ont alors crée un site Internet www.noalamina.org, pour le coup une vraie « mine » d’information sur les dégâts des industries extractives et les mouvements de résistance qui défient l’industrie et les gouvernements pour sauvegarder l’environnement et défendre leurs droits.

Intag, Equateur : non à la mine de cuivre à ciel ouvert

Rio IntagLa zone d’Intag (environ 1680 km²) correspond à deux-tiers du canton Cotacachi, lui-même appartenant à la province d’Imbabura, située dans le nord-ouest de l’Equateur. Cette région, un réservoir de biodiversité unique au monde est également riche en cuivre. Depuis le milieu des années 1990, pour préserver leur terre et pouvoir décider eux-mêmes de leur avenir, les habitants d’Intag font front aux compagnies minières étrangères. L’exploration minière est dans un premier temps conduite par une filiale de Mitsubishi (Bishi Metals). En 1997, la résistance de la population pousse les Japonais à abandonner leur projet, mais dès 2004 l’entreprise canadienne Ascendant Copper Corporation rachète les concessions.

 

Les politiques de dérégulation des années 1990 et notamment le projet de "développement minier et de contrôle environnemental", financé par un prêt de la Banque mondiale et des donations étrangères, facilitent l'installation des multinationales. La nouvelle Loi Minière met en place des conditions pour "attirer les investissements privés" et transforme les ressources naturelles en objets de spéculation. 

A prix d’or…

Combien « coûte » vraiment une alliance ou un bijou en or ? L’industrie extractive aurifère contamine l’eau potable, nuit à la santé des mineurs et des personnes vivant près des zones d’exploitation et cause de graves dégâts à l’environnement. Comme toutes les industries extractives, elle est aussi source d'importants conflits sociaux, résultats de déplacements de populations et d’expropriation de terres.

  • Vidéo «Conséquences des mines d’or à ciel ouvert », par Noalamina (en espagnol) :

Industrie minière - Tous les contenus

Vidéo “Ils l’ont tabassé, ils lui ont brisé les os, avant de le jeter dans le fleuve” Domingo Ankuash
Communiqué Assassinat de José Tendetza, opposant à l'industrie minière à grande échelle en Équateur
Article de presse Sous pression, la Société générale se retire d’Alpha Coal, un projet minier destructeur
Vidéo Imider: 30 novembre 2014
Article de presse Chalcidique: Le brouillard de gaz lacrymogènes enveloppe la montagne à Skouries
Communiqué ALTERNATIVES – PROJETS MINIERS -
Article de presse 09/09/2014 : Canada, l’industrie minière accusée après un désastre écologique
Article de presse Association Alternatives projets miniers. Créée co ntre l'exploration minière (c) Le Télégramme
Brève Bretagne en danger : Le permis de Merléac est octroyé (3 novembre 2014)
Page Lettre d'information du collectif Aldeah - septembre 2014 -
Communiqué Campagne Bang! Ban Cyanide ! Stop ! Interdisons le cyanure !
Communiqué Appel à projets alternatifs autour de Lussat contre la relance minière en Creuse
Brève Projet d'attribution de nouveaux permis de recherche d'hydrocarbures, comme s'il en pleuvait !
Article Le néocolonialisme made in France de Maurel & Prom dans l’Amazonie péruvienne
Vidéo Non aux mines en Creuse (ni ailleurs)
Article CONGA, La lutte , La mine et Les élections
Événement MANIFESTATION CONTRE LES MINES EN CREUSE suivie d'une conférence de presse
iPaper Pièce de théâtre : Gratter les fonds
Brève Pollution minière en France, un webdoc de RFI
Communiqué Terre d’aucune mine

Brèves

Variscan mines renonce au permis de recherche de Dompierre

08/01/2017 à 09:10 par Brigitte Beaumert
Le projet minier abandonné
Il n'y aura pas de recherche minière dans le pays de Fougères. Tout au moins pas dans l'immédiat. La société Variscan mines a renoncé à sa demande de permis.=> http://www.lachroniquerepublicaine.fr/2017/01/08/recherches-minieres-le-perm-dompierre-abandonne

 

Consultation publique sur la demande de permis exclusif de recherches de mines dit « Permis Couflens »

Publié sur le site mineralinfo.fr (BRGM) le 15/04/2016 :

Une consultation du public est ouverte, du 15 au 30 avril 2016, sur la demande de permis exclusif de recherches de mines dit « Permis Couflens », déposée par la société Variscan Mines. Le permis sollicité a pour objet le tungstène, l’étain, le bismuth, le molybdène, le zinc, le plomb, le cuivre, l’or, l’argent et les substances connexes, notamment le niobium et le tantale. Le périmètre demandé couvre 42 km² sur une partie de la commune de Couflens, dans le département de l’Ariège. L’engagement financier annoncé par le demandeur s’élève à 25 millions d’euros sur une période de 5 ans.

Prospection minière. Les opposants aux mines déboutés

Saint-Brieuc  - Publié dans Ouest France le 24/03/2016 à 16:17

Le tribunal de grande instance de Saint-brieuc a débouté, ce jeudi, les quatre associations et 21 particuliers qui avaient demandé la fin des opérations de prospection géophysique aérienne menées par l'entreprise Variscan Mines à Loc-Envel.

Depuis le feu vert du Gouvernement autorisant trois permis exclusifs de recherches de mines à la société Variscan mines, la riposte s'organise. Des collectifs sont vent debout : Vigil'Oust à Merléac, Douar Didoull à Loc-Envel... Ce dernier invite les habitants à refuser aux entreprises de pénétrer dans leur propriété. « À Loc-Envel, tous ont refusé », assure un opposant. Des associations de défense de l'environnement et des élus montent aussi au créneau.