Langue

Industrie minière

Articles

"No a la mina" à Esquel, Argentine

Date de publication: 
Lundi, 1 Décembre, 2008
Par: 
Aldeah

Esquel (Chubut) est une ville de la Patagonie argentine menacée par la construction d’une mine d’or à sa proximité immédiate (6 km). En mars 2003, la population de Esquel se pronnonce à 81% contre le projet minier, porté par l’entreprise transnationale Meridian Gold.


Ce plébiscite n’empêche cependant pas aux gouvernements national, provincial et municipal de donner le feu vert au projet minier. Les "Voisins Autoconvoqués d'Esquel" (Vecinos Autoconvocados de Esquel) ont alors crée un site Internet www.noalamina.org, pour le coup une vraie « mine » d’information sur les dégâts des industries extractives et les mouvements de résistance qui défient l’industrie et les gouvernements pour sauvegarder l’environnement et défendre leurs droits.

Intag, Equateur : non à la mine de cuivre à ciel ouvert

Rio IntagLa zone d’Intag (environ 1680 km²) correspond à deux-tiers du canton Cotacachi, lui-même appartenant à la province d’Imbabura, située dans le nord-ouest de l’Equateur. Cette région, un réservoir de biodiversité unique au monde est également riche en cuivre. Depuis le milieu des années 1990, pour préserver leur terre et pouvoir décider eux-mêmes de leur avenir, les habitants d’Intag font front aux compagnies minières étrangères. L’exploration minière est dans un premier temps conduite par une filiale de Mitsubishi (Bishi Metals). En 1997, la résistance de la population pousse les Japonais à abandonner leur projet, mais dès 2004 l’entreprise canadienne Ascendant Copper Corporation rachète les concessions.

 

Les politiques de dérégulation des années 1990 et notamment le projet de "développement minier et de contrôle environnemental", financé par un prêt de la Banque mondiale et des donations étrangères, facilitent l'installation des multinationales. La nouvelle Loi Minière met en place des conditions pour "attirer les investissements privés" et transforme les ressources naturelles en objets de spéculation. 

A prix d’or…

Combien « coûte » vraiment une alliance ou un bijou en or ? L’industrie extractive aurifère contamine l’eau potable, nuit à la santé des mineurs et des personnes vivant près des zones d’exploitation et cause de graves dégâts à l’environnement. Comme toutes les industries extractives, elle est aussi source d'importants conflits sociaux, résultats de déplacements de populations et d’expropriation de terres.

  • Vidéo «Conséquences des mines d’or à ciel ouvert », par Noalamina (en espagnol) :

Industrie minière - Tous les contenus

Vidéo Territoire et autonomie. Domingo Ankuash, une voix du peuple shuar.
Événement Les luttes des peuples contre l'exploitation minière, alternatives de résistance face à l'extractivisme
Communiqué Alerte : Urgent à IMIDER
Article de presse Résistance berbère : La mine d’Imider (Maroc)
Communiqué Craintes pour la sécurité de militants écologistes en Équateur
Article Sauver Skouries : lutte contre les mines d'or en Grèce
Brève France - fin de la "consultation du public" sur les demandes de permis de recherches de mines "Saint-Pierre" et "Beaulieu"
Page Sources et ressources
Article de presse AUDIO : L’extractivisme près de chez vous : l’extraction de lignite fait disparaître des villages en Allemagne
Article Conférence du Professeur Rafael Correa à la Sorbonne : faire prendre des vessies pour des lanternes
Livre Paradis sous terre Comment le Canada est devenu la plaque tournante de l'industrie minière mondiale
Article de presse CÔNE SUD - Le modèle extractiviste rejeté par la rue
Brève Roumanie : nouveau revers pour un projet canadien de mine d'or
Article de presse L’industrie minière reine du Canada
Communiqué Depuis Intag. La politique minière de Correa est une tragédie
Article Le vrai coût des politiques sociales de Rafael Correa
Événement Samedi, 9 Novembre, 2013: Appel international pour la solidarité avec la lutte contre l’exploitation minière d’or en Chalcidique
Brève Indonésie : le nickel d'Eramet
Vidéo A propos du retour de l'activité minière industrielle en France. Interview de William Sacher.
Article de presse « Les pollutions engendrées par l’industrie minière représentent un danger pour les décennies à venir »

Brèves

Mine de Salau: ite missa est !

Huit cents Couserannais à la réunion publique
Publié le 21/03/2016 à 03:48, Mis à jour le 21/03/2016 à 07:46

Mine de Salau


L'annonce d'une éventuelle réouverture de la mine de Salau a mobilisé les Couserannais./Photo DDM.  


Lire la suite »

CONGA: nouvelles préocupantes

Le maire de Celendin, l’une des provinces directement touchées par le projet minier Conga[i], Coco Urquía (du MAS, le parti au pouvoir dans la región Cajamarca, parti de Gregorio Santos) se vantait pendant sa campagne électorale d’être un “défenseur de l’eau” et s’est fait élire grace à cette position. Récemment, il a déclaré qu'il “n’allait plus manifester pour l’eau puisqu’il était maintenant un membre du gouvernement” !!! Membre du gouvernement de Ollanta Humala qui a fait assassiner les 5 martyres de cette lutte, blessé des dizaines de personnes et poursuivi une centaine au moins de personnes?

Coulée de boue au Brésil : les entreprises minières sont responsables

Les entreprises minières doivent "prendre leurs responsabilités" dans le drame minier du sud-est du Brésil et se verront infliger une amende immédiate de 67 millions de dollars, a déclaré jeudi la présidente du Brésil, Dilma Rousseff.

"Nous voulons d'abord faire prendre leurs responsabilités aux responsables. Qui est responsable? Une entreprise privée, la Samarco, une grande entreprise avec des partenaires comme Vale et BHP Billiton", a souligné la chef de l'Etat après un survol de la région dévastée dans l'Etat de Minas Gérais (sud-est).

Lire la suite »