Langue

Industrie minière

Articles

"No a la mina" à Esquel, Argentine

Date de publication: 
Lundi, 1 Décembre, 2008
Par: 
Aldeah

Esquel (Chubut) est une ville de la Patagonie argentine menacée par la construction d’une mine d’or à sa proximité immédiate (6 km). En mars 2003, la population de Esquel se pronnonce à 81% contre le projet minier, porté par l’entreprise transnationale Meridian Gold.


Ce plébiscite n’empêche cependant pas aux gouvernements national, provincial et municipal de donner le feu vert au projet minier. Les "Voisins Autoconvoqués d'Esquel" (Vecinos Autoconvocados de Esquel) ont alors crée un site Internet www.noalamina.org, pour le coup une vraie « mine » d’information sur les dégâts des industries extractives et les mouvements de résistance qui défient l’industrie et les gouvernements pour sauvegarder l’environnement et défendre leurs droits.

Intag, Equateur : non à la mine de cuivre à ciel ouvert

Rio IntagLa zone d’Intag (environ 1680 km²) correspond à deux-tiers du canton Cotacachi, lui-même appartenant à la province d’Imbabura, située dans le nord-ouest de l’Equateur. Cette région, un réservoir de biodiversité unique au monde est également riche en cuivre. Depuis le milieu des années 1990, pour préserver leur terre et pouvoir décider eux-mêmes de leur avenir, les habitants d’Intag font front aux compagnies minières étrangères. L’exploration minière est dans un premier temps conduite par une filiale de Mitsubishi (Bishi Metals). En 1997, la résistance de la population pousse les Japonais à abandonner leur projet, mais dès 2004 l’entreprise canadienne Ascendant Copper Corporation rachète les concessions.

 

Les politiques de dérégulation des années 1990 et notamment le projet de "développement minier et de contrôle environnemental", financé par un prêt de la Banque mondiale et des donations étrangères, facilitent l'installation des multinationales. La nouvelle Loi Minière met en place des conditions pour "attirer les investissements privés" et transforme les ressources naturelles en objets de spéculation. 

A prix d’or…

Combien « coûte » vraiment une alliance ou un bijou en or ? L’industrie extractive aurifère contamine l’eau potable, nuit à la santé des mineurs et des personnes vivant près des zones d’exploitation et cause de graves dégâts à l’environnement. Comme toutes les industries extractives, elle est aussi source d'importants conflits sociaux, résultats de déplacements de populations et d’expropriation de terres.

  • Vidéo «Conséquences des mines d’or à ciel ouvert », par Noalamina (en espagnol) :

Industrie minière - Tous les contenus

Brève Attribution d’un permis exclusif de recherches de mines dit « Permis Vendrennes »
Brève Lancement de consultation publique sur la demande de Permis Kanbo
Communiqué Lettre aux députés - réforme du code minier
Communiqué Projets miniers ou le retour des colonies ? Abandon du permis de Dompierre par Variscan
Brève Attribution du PER-M de Couflens (Salau)
Brève Le « Permis Bonneval » est attribué (Haute-Vienne et Dordogne)
Brève Consultation publique sur la demande de permis exclusif de recherches de mines dit « Permis Lopérec 2 »
Brève Consultation publique sur la demande de permis exclusif de recherches de mines dit « Permis Penlan »
Brève Consultation publique sur la demande de permis exclusif de recherches de mines dit « Permis Vendrennes »
Brève Consultation publique sur la demande de permis exclusif de recherches de mines dit « Permis Olivet »
Brève Variscan mines renonce au permis de recherche de Dompierre
Article de presse Etats-Unis: des milliers d'oies sauvages se tuent en se posant sur les eaux toxiques d'une ancienne mine
Communiqué Déclaration d'Imider (eng + fr )
Vidéo Nous ne vendrons pas notre avenir
Communiqué Festival No mines’land 2016 –Des rencontres en or à Lussat
Événement 23 juillet 2016 – Festival StopMines – journée mondiale contre la méga industrie minière
Article de presse Rio Tinto à Madagascar : Une mine détruit la biodiversité unique de la zone littorale de Fort-Dauphin
Brève Consultation publique sur la demande de permis exclusif de recherches de mines dit « Permis Bonneval »
Article Dossier : « Extraction minière, ni ici, ni ailleurs »
Communiqué Communiqué de presse STOPMINES : "NOS TERRITOIRES NE SONT PAS «MINABLES» !"

Brèves

Mise en concurrence de la demande de PER-M de Bonneval en Dordogne et Haute-Vienne

Un avis de mise en concurrence a été publié au Journal Officiel du 8 octobre 2015 pour une demande de permis exclusif de recherches de mines d’or, d’argent, d’antimoine et de substances connexes dans les départements de la Haute-Vienne et de la Dordogne. Cette demande déposée par la société Cordier Mines SAS est appelée « Permis de Bonneval" et porte sur un périmètre de 301 km² et une durée de cinq ans. Les demandes concurrentes doivent être adressées au ministre en charge des mines avant le 7 novembre (Source: www.mineralinfo.fr/actualites/avis-mise-en-concurrence-demande-permis-exclusif-recherche-mines-dit-permis-bonneval).

Le PERM de Beaulieu (Loire-Atlantique) est accordé (30 avril 2015) à Variscan

JORF n°0125 du 2 juin 2015 page 9096

texte n° 24



ARRETE

Arrêté du 30 avril 2015 accordant un permis exclusif de recherches de mines d'étain, tungstène, or, argent, niobium, tantale, molybdène, lithium, indium, germanium et substances connexes dit « Permis de Beaulieu » à la société Variscan Mines, dans le département de la Loire-Atlantique

NOR: EINL1510617A

ELI: http://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2015/4/30/EINL1510617A/jo/texte

Le gouvernement accorde à Variscan Mines les permis exclusifs de recherche de Loc-Envel et de Silfiac (Bretagne)

Pour en savoir plus :

Arrêté du 14 septembre 2015 accordant un permis exclusif de recherches de mines de tungstène, molybdène, cuivre, zinc, plomb, étain, or, argent et substances connexes dit « permis de Loc-Envel » à la société Variscan Mines, dans le département des Côtes-d'Armor : http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=9B6739C8CFBF1A390C6D7D065F6D6C20.tpdila08v_2?cidTexte=JORFTEXT000031218299&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id&idJO=JORFCONT000031218106

Grèce: Arrêt temporaire du projet minier de Skouries

Suite à l'annulation par le ministre de l'Environnement et de l'Energie grec d'approbation d'études techniques portant sur les travaux des mines de Skouries et Olympias, en Chalcidique (ce qui équivaut à un "arrêt temporaire des travaux"), Eldorado Gold menace de suspendre toutes ses activités dans le nord de la Grèce. Selon l'entreprise, 2000 emplois seraient menacés (chiffres non vérifiés). A noter que la décision du gouvernement ne s'applique pas aux activités de la mine d'argent, plomb et zinc à Stratoni qu'exploite aussi l'entreprise (on nous n'avons pas la connaissance d'autres sites miniers en fonctionnement). Nous sommes en attente d'informations supplémentaires.