Langue

Gaz de couche (France)

Articles

En Lorraine, des boues de gaz de houille disparaissent… - mais on les a retrouvées !

Forage de gaz de couche avec boue en LorraineForage de gaz de couche avec boue en Lorraine

Un chantier de forage de gaz de houille se déroule en Moselle. Elle produit des boues que des camions convoient vers une destination… inconnue. Des habitants, plus qu’inquiets, adressent une lettre ouverte à Philippe Martin, ministre de l’Ecologie.

Mais selon des informations recueillies par Reporterre, les boues iraient à la station d’épuration de Faulquemont.


Actualisation d’information : Suite à la parution de l’article ci-dessous, paru le 20 décembre, un habitant de Faulquemont a appelé Reporterre le 22 décembre pour indiquer que les boues rejetées par la société EGL partent dans une station d’épuration gérée par le district urbain de Faulquemont. Les boues y sont analysées. Elles ne contiennent pas de métaux toxiques ou de produits chimiques hors normes, sans quoi elles ne seraient pas acceptées. Toujours selon cette source, qui a voulu rester anonyme, les boues épurées sont ensuite ré-utilisées comme engrais agricole.

Il aurait été plus simple que les autorités répondent directement aux Collectifs qui leur ont posé la question. Et il serait plus simple qu’elles confirment officiellement ce qu’un citoyen de base a expliqué à Reporterre.[...

La route des forages (voyage en Lorraine)

Date de publication: 
Vendredi, 1 Novembre, 2013
Par: 
Stop Gaz de Schiste Lorraine

La Lorraine avant le gaz de coucheLa Lorraine avant le gaz de coucheUne promenade en campagne... plus pour très longtemps, semble-t-il !

Après la route des vins, après la route du lait, voici la route des forages !.

Sur un circuit de 75 km, vous pourrez visiter les différents sites de forage de gaz en couche de charbon passés, en cours,ou à venir. Bien entendu, il s'agit de forages d'exploration....pour l'instant.

Situé en Moselle Centre, territoire campagnard, pittoresque avecFuite de gaz de coucheFuite de gaz de couche ses champs, ses petits bosquets, ses villages éparpillés, le circuit va de LOUPERSHOUSE-HOSTE à DIEBLING en passant par FREYBOUSE, PONTPIERRE, TRITTELING-REDLACH et FOLSCHVILLER. Il s'agit là d'un ordre chronologique inversé. DIEBLING étant le premier puits foré en 2007 et LOUPERSHOUSE-HOSTE, le dernier prévu durant cette tranche de forage. Il est important de voir l'avant et l'après, afin de bien mesurer l'évolution d'un tel forage. Le bucolique devient très vite de l'industriel.

Documents

Communiqué de presse STOPMINES : "NOS TERRITOIRES NE SONT PAS «MINABLES» !"

Date de publication: 
Vendredi, 15 Avril, 2016
Par: 
Collectifs STOPMINES, Collectifs Anti Gaz et pétrole de schiste et de couche, inter collectifs

Communiqué de presse STOPMINES
stopmines@lists.riseup.net

 

 
NOS TERRITOIRES NE SONT PAS «MINABLES» !

Alors que les projets d'extraction minière pullulent, la contestation s'amplifie et s'organise :  en Bretagne, en Ariège, dans le Morvan, au Pays Basque, dans la Sarthe, dans la Creuse ou encore en Haute-Vienne et en Guyane, les permis de recherches sont imposés par l'État, mais aussitôt dénoncés par les citoyens et les collectivités, attaqués en justice par les associations et rejetés en masse par les agriculteurs et les propriétaires des terrains concernés. 

De la désinformation des populations :

Le ministère de l'Industrie et les sociétés de l'industrie minière ont mis en place une stratégie visant à convaincre l'opinion publique que les projets miniers sont  aujourd'hui  «responsables». Ils s'apprêtent à dévoiler ce printemps, le contenu d'un «livre blanc» des bonnes pratiques minières ainsi qu'une convention «d'engagement volontaire» de l'industrie minière. Des associations de protection de l'environnement (France Nature Environnement, Les Amis de la Terre) et l'association Ingénieurs sans Frontières ont refusé de servir de caution à cette mascarade.