Langue

Gaz et pétrole (huile) de schiste

Gaz et pétrole (huile) de schiste - Tous les contenus

Communiqué Collectif STOP PETROLE DE SCHISTE 77 COMMUNIQUE DE PRESSE du 21 mars 2011
Événement Projection-débat : Gaz-land de Josh-fox - Les vendredis de la Teinturerie
Article de presse Gaz de schiste: dur lendemain de veille pour les entreprises gazières québécoises
Événement Projection Gasland à Pontoise (Utopia)
Vidéo Un Collectif … Milles collectifs anti gaz et pétroles de schiste. Une arme : la diffusion de GASLAND (46mn)
Article Gaz et pétrole de schiste : lettre ouverte à Nathalie (NKM)
Communiqué Communiqué de Presse - Gaz de Schiste : Un risque sanitaire
Vidéo De Villeneuve de Berg à Doue : NO GAZARAN
Communiqué NON AU SACCAGE DE NOS TERRITOIRES ET DE NOS VIES POUR QUELQUES GOUTTES DE PETROLE!
Événement Rassemblement à DOUE (Seine et Marne), SAMEDI 5 MARS 2011 : STOP PETROLE DE SCHISTE
Article de presse Gaz de schiste: et en plus, c'est radioactif !
Vidéo No pasaran ! 20 000 NON aux gaz, pétroles et huiles de schiste à Villeneuve de Berg
Article de presse Gaz de schiste : L’étude québécoise qui éclate la bulle
Communiqué Ile de France : NON AUX GAZ ET PETROLE DE SCHISTE
Vidéo "La facturation hydraulique c'est 99% d'eau et 1% de produits chimiques ..."
iPaper PÉRIMÈTRES DES TITRES MINIERS D’HYDROCARBURES au 1ièr janvier 2010
Petition Gaz et pétrole de schiste ? Non, non, non et non ! Trois pétitions et une cyberaction...
Événement Projection-débat : Gaz-land de Josh-fox
Article de presse Gaz de schiste : révolution énergétique, menace écologique

Brèves

In Salah : Vers une «radicalisation»

In Salah. Sahat Essoumoud. Il est 20h passé ce mercredi 21 janvier et la «place de la Résistance», baptisée ainsi par les manifestants anti-gaz de schiste, est en ébullition.  Des airs de pré-émeute plombent les lieux et l’ambiance. «Tassiid, tassiid» (escalade, escalade), clament à plein poumons les dizaines de protestataires campant depuis vingt et un jour à même l’esplanade de la daïra.

Lire la suite »

In Salah en liesse, In Salah triomphante. La présidence aurait émis une décision en faveur du gel des forages de gaz de schiste à In Salah.

In Salah en liesse, In Salah triomphante. La présidence aurait émis une décision en faveur du gel des forages de gaz de schiste à In Salah.

L’information a été confirmée par Abdelhamid Slimani, membre du comité de coordination de la protestation des habitants d’In Salah qui affirme que « l’arrêt du projet de gaz de schiste a été décidé, le président Bouteflika a tranché en faveur des habitants ».

Documents

Lettre ouverte à Arnaud Montebourg

Information Communiqué
Date de publication: 
Mardi, 28 Janvier, 2014
Par: 
Collectifs français anti gaz et pétrole de schiste et de couche

LETTRE OUVERTE DES COLLECTIFS FRANÇAIS NON AUX PÉTROLE ET GAZ DE SCHISTE ET DE HOUILLE*
À ARNAUD MONTEBOURG
Ministre du Redressement productif

GAZ DE SCHISTE : RÉFLÉCHISSONS ENSEMBLE DE MANIÈRE RÉELLEMENT RAISONNABLE

Le 28 janvier 2014       

Monsieur le Ministre,

C'est avec une grande indignation que nous avons entendu vos propos sur les "gaz de schiste", le 23 janvier dernier sur Europe 1 (1).

Alors que, par ces propos, vous reconnaissez l'existence d'un problème environnemental et affirmez qu' "aux Etats-Unis les dégâts sont très importants", vous préconisez à nouveau la recherche des hydrocarbures dits de schiste dans notre pays, et ce malgré la loi qui interdit l'usage de la fracturation hydraulique. Vous voulez donc que l'on y "réfléchisse ensemble de manière raisonnable". Mais qu'est-ce qui est "raisonnable" pour vous ?
Est-ce raisonnable de vouloir extraire des hydrocarbures en utilisant des techniques dont on sait pertinemment qu'elles impactent inévitablement et irrémédiablement le sous-sol, l'eau, le sol et l'air?
Est-ce raisonnable d'extraire ces hydrocarbures "de la fin des haricots", alors qu'ils impactent très négativement le climat ?
Est-ce raisonnable de faire passer les intérêts des industriels avant ceux des populations qui y perdront leur santé, leur tranquillité, leurs moyens de subsistance, voire leurs droits et libertés élémentaires?
Est-ce raisonnable de faire la sourde oreille à toutes les études médicales, géologiques, hydrologiques, toxicologiques, radiologiques, et même économiques qui montrent qu'à court, voire à moyen terme, les forages utilisant la fracturation hydraulique (ou autres) pour extraire ces hydrocarbures non-conventionnels sont une catastrophe ?