Langue

Gaz et pétrole (huile) de schiste

Gaz et pétrole (huile) de schiste - Tous les contenus

Article Réforme du code minier : revue d'info (janvier 2017)
Brève L'Assemblée vote l'interdiction d'exploiter les hydrocarbures non conventionnels... un simple effet d'annonce?
Événement Camp Lorraine à Volmerange-lès-Boulay
Communiqué Communiqué de presse STOPMINES : "NOS TERRITOIRES NE SONT PAS «MINABLES» !"
Brève Pétrole : l’Ufip reproche au gouvernement ses mesures "anti-compétitivité"
Petition GAZ DE SCHISTE : Après le rassemblement de Barjac du 28 février 2016
Communiqué Total récupère le permis de Montélimar
Événement Les révoltés d’In Salah, en Algérie
Événement Atelier "le schiste ce n'est pas fini", à Montreuil les 5 et 6 décembre
Petition Pétition : STOP FRACTURATION IRLANDE
Vidéo Gaz de couche en Lorraine : Videos Conseil municipal 23 Octobre 2015 à Longeville-les-Saint-Avold
Brève Le gouvernement français accorde trois nouveaux permis d'exploration d'hydrocarbures et prolonge deux autres
Brève Listes des villes et des Etats "anti-fracking" aux USA
Brochure Gaz et huile de schiste, testez vos connaissances sur les hydrocarbures de roche mère
Brève Définition des hydrocarbures non conventionnels dans le Journal Officiel
Petition L'extraction c'est toujours non (cyber action N° 729)
Article de presse Traduction: Des documents choquants révèlent que le département de la santé de la Pennsylvanie a tiré le rideau sur les signalements d'effets sanitaires du fracking
Événement Frackanpada - festival
Article de presse Comment le pétrole de schiste américain s’adapte à la chute des cours
Brève In Salah / La mobilisation anti-gaz de schiste se poursuit pendant le Ramadhan

Brèves

L'heptafluoropropane, nouveau nom de la pierre philosophale ?

Comme les alchimistes du moyen âge cherchaient, sans succès, la « pierre philosophale » permettant de transformer le plomb en or, Monsieur Montebourg cherche la substance qui permettrait de transformer le gaz de schiste en carburant écologique. Le dernier avatar de ce produit miracle serait l’heptafluoropropane, CH3F7 pour les intimes, gaz qui, une fois liquéfié, remplacerait l’eau […]

Lire la suite »

Moins d'un quart des Français favorables au développement du gaz de schiste

source: romandie.com

PARIS - Moins d'un quart (24%) des Français sont favorables au développement du gaz de schiste comme source d'énergie en France, soit 11 points de moins que l'an passé, selon un sondage publié mercredi.

Cette enquête montre aussi que le soutien des Français à toutes les formes d'énergies décline, même si les énergies renouvelables sont encore plébiscitées.

Lire la suite »

Documents

Lettre ouverte à Arnaud Montebourg

Information Communiqué
Date de publication: 
Mardi, 28 Janvier, 2014
Par: 
Collectifs français anti gaz et pétrole de schiste et de couche

LETTRE OUVERTE DES COLLECTIFS FRANÇAIS NON AUX PÉTROLE ET GAZ DE SCHISTE ET DE HOUILLE*
À ARNAUD MONTEBOURG
Ministre du Redressement productif

GAZ DE SCHISTE : RÉFLÉCHISSONS ENSEMBLE DE MANIÈRE RÉELLEMENT RAISONNABLE

Le 28 janvier 2014       

Monsieur le Ministre,

C'est avec une grande indignation que nous avons entendu vos propos sur les "gaz de schiste", le 23 janvier dernier sur Europe 1 (1).

Alors que, par ces propos, vous reconnaissez l'existence d'un problème environnemental et affirmez qu' "aux Etats-Unis les dégâts sont très importants", vous préconisez à nouveau la recherche des hydrocarbures dits de schiste dans notre pays, et ce malgré la loi qui interdit l'usage de la fracturation hydraulique. Vous voulez donc que l'on y "réfléchisse ensemble de manière raisonnable". Mais qu'est-ce qui est "raisonnable" pour vous ?
Est-ce raisonnable de vouloir extraire des hydrocarbures en utilisant des techniques dont on sait pertinemment qu'elles impactent inévitablement et irrémédiablement le sous-sol, l'eau, le sol et l'air?
Est-ce raisonnable d'extraire ces hydrocarbures "de la fin des haricots", alors qu'ils impactent très négativement le climat ?
Est-ce raisonnable de faire passer les intérêts des industriels avant ceux des populations qui y perdront leur santé, leur tranquillité, leurs moyens de subsistance, voire leurs droits et libertés élémentaires?
Est-ce raisonnable de faire la sourde oreille à toutes les études médicales, géologiques, hydrologiques, toxicologiques, radiologiques, et même économiques qui montrent qu'à court, voire à moyen terme, les forages utilisant la fracturation hydraulique (ou autres) pour extraire ces hydrocarbures non-conventionnels sont une catastrophe ?