Langue

Gaz et pétrole (huile) de schiste

Gaz et pétrole (huile) de schiste - Tous les contenus

Communiqué Communique de presse de soutien aux habitants et paysans de Zurawlow - Grabowiec en lutte contre Chevron
Brève Le Texas a soifŠ mais d'eau, plus de pétrole
Vidéo The Sky Is Pink DOC VOSTFR
Article de presse Forages pétroliers en Seine-et-Marne : 7 arrêtés préfectoraux interdisant les forages horizontaux dans la roche-mère
Brève Les anti gaz et pétrole de schiste argentin lance le site internet "Argentine Libre du Fraking"
Brève Roumanie: des milliers de personnes manifestent contre les gaz de schiste
Article de presse Argentine, nouvelle frontière des gaz de schiste
Brève La région de Cantabrie (Espagne) interdit la fracturation hydraulique
Vidéo Gaz et pétrole de schiste en Argentine par Diego di Risio (Observatorio Petrolero Sur)
Brève Alliances de recherche française et espagnole dans le domaine de l'énergie
Brève Soutien gouvernemental à la fracturation hydraulique en Espagne
Communiqué Message des collectifs de la coordination du Nord de la Loire aux collectifs anti gaz et pétrole de schiste rassemblés à Nantua
Brève Non au gaz de schiste : plus de 2500 personnes à Nantua pour dire "Non au renouvellement du permis des Moussières"
Campagne Gaz et pétrole de schiste : le 22 mars, invitez-vous à la rencontre privée du groupe pétrolier HESS !
Article de presse Algérie : feu vert pour les gaz de schiste
Communiqué BASSIN PARISIEN : Les compagnies pétrolières préparent le terrain pour le pétrole de schiste...
Communiqué Non à la participation de la France à la recherche et à l'exploitation des hydrocarbures offshore en Grèce
Brève Berlin veut autoriser l'extraction de gaz de schiste, sous conditions
Communiqué Dans le Pays Fertois, le pétrole de schiste, ce n’est pas fini
Article de presse Reponse des collectifs anti-gaz et petrole de schiste aux propos de Philippe chalmin dans marianne du 11 fevrier 2013.

Brèves

La région Ile-de-Franc e "déterminée" contre les hydrocarbures de schiste - Lagazette.fr

Le président PS du Conseil régional d'Ile-de-France Jean-Paul Huchon a affirmé ce vendredi 22 novembre la "détermination" de l'exécutif de gauche à "faire échec à la fracturation hydraulique" dans d'éventuelles recherches d'hydrocarbures de schiste sur le territoire francilien.
Lire la suite »

Le Parc du Luberon rejette un projet de prospection d'hydrocarbures

Le parc régional du Luberon, qui regroupe 77 communes dans ce massif montagneux du sud du Vaucluse, a adopté une motion rejetant tout projet de prospection d'hydrocarbures, notamment le gaz de schistes, a-t-on appris mercredi 1er octobre auprès de ses responsables.

Lire la suite »

Pétrole et gaz de schiste : les majors font le pari de l’Argentine

Le pétrolier français Total et les anglo-saxons Chevron et Shell accélèrent leurs investissements en Argentine. Le pays est le plus gros producteur d’ hydrocarbures de schiste en dehors des Etats-Unis et du Canada.

Documents

Communiqué de Presse - Gaz de Schiste : Un risque sanitaire

Information Communiqué
Date de publication: 
Mercredi, 2 Mars, 2011
Par: 
Le Réseau Environnement Santé

Le Réseau Environnement Santé fait part de son opposition aux projets d’exploration des gaz de schiste en raison du risque sanitaire qu’ils induisent :

  • Pollution de l’eau : la technique de l’hydrofracturation sous forte pression utilisée pour extraire les gaz de schiste à de très grandes profondeurs (2-3000m) emploie de l’eau, du sable et des produits chimiques. Sur les 944 produits chimiques identifiés utilisés comme acides, bactéricides, fragmenteurs, stabilisateurs d’argile, réducteurs de corrosion, moussants, anti-moussants, agents de soutènement.... la composition complète n’est connue que dans 14% des cas, mais,  sur cet échantillon, près de la moitié des substances chimiques composant ces produits sont des perturbateurs endocriniens et autres  produits classés CMR (Cancérigène, Mutagène Reprotoxique)[1]. Le risque de contamination des nappes phréatiques est réel, puisque 40% de l’eau injectée est perdue et que des problèmes de fuites ont déjà été mis en évidence aux USA, où ces procédés sont utilisés depuis une dizaine d’années. L’Etat de New-York a d’ailleurs demandé un moratoire par crainte d’une pollution irréversible de l’eau potable qui alimente New York. Il vient d’être révélé que des minerais radioactifs présents dans les couches profondes pouvaient être entrainés dans les eaux de forage récupérées[2].