Langue

La chasse à l'or de nouveau autorisée dans le Maine-et-Loire

Version imprimableVersion imprimableSend by emailSend by email
Source de l'article de presse
Auteur de l'article de presse: 
Anne-Laure Barral, Cécile Mimaut
Date de publication: 
Jeudi, 13 Février, 2014
La France de retour à la mine ? En tout cas, la société Variscan Mines a obtenu mercredi un permis pour chercher de l'or et de l'argent dans le Maine-et-Loire. C'est le deuxième permis de ce type accordé ces derniers mois, alors qu'il n'y en avait pas eu depuis plus de 20 ans. Car, aujourd'hui, il y a un vrai regain d'intérêt des industriels pour ces métaux stratégiques.

La société Variscan Mines retourne sur les traces d'un ancien gisement d'or exploité jusque dans les années 50 sur la commune de Saint-Pierre-Montlimart, près de Cholet. 

"Le permis attribué à la société Variscan Mines, également détentrice d'un permis dans la Sarthe, lui permettra d'entreprendre, dans le périmètre d'exploration déterminé, des démarches de reconnaissance et d'acquisition de données pendant cinq ans, afin d'évaluer les ressources en or et en argent susceptibles d'être présentes", précise dans un communiqué le ministère du Redressement productif qui a accordé ce permis exclusif de recherche de mines d'or et d'argent.

Il n'y a pas que l'or qui peut rapporter

Pour Michel Bonnemaison, le directeur général de Variscan Mines, les méthodes de recherches sont bien meilleures aujourd'hui. "A l'époque, ils avaient perdu le minerai, ils ne savaient plus où il était. Aujourd'hui, on va voir si autour on n'en trouve pas d'autres". Une chasse à l'or rendue possible grâce à des "techniques de sondage et de géophysique" bien plus performantes que celles dont disposaient les mineurs d'antan, souligne-t-il. [lire la suite]

Autres langues

Pays

Entreprises

Organisations

Commentaires

 

Commenter le contenu (Soumis à modération)

Le contenu de ce champ est gardé secret et ne sera pas montré publiquement.

La newsletter de Aldeah.org

S'abonnez au bulletin d'information