Langue

Lettre ouverte des collectifs français Non aux pétrole et gaz de schiste et de houille* en soutien aux opposants au méga-projet de la mine d'or en Chalcidique

Version imprimableVersion imprimableSend by emailSend by email
Date de publication: 
Vendredi, 1 Janvier, 2010
Par: 
Collectifs non aux pétrole et gaz de schiste et de houille
Le 4 novembre 2013
Contacts :
Jacqueline Balvet 0670212245
Françoise Lienhard 0954145326 
Virginie Renée Hourcade 0475904250 
A l'attention de M. Constantin CHALASTANIS 
Ambassadeur de Grèce à Paris
17, rue Auguste Vacquerie
75116 Paris 
Monsieur l'Ambassadeur,
Par la présente, les Collectifs français "NON aux pétrole et gaz de schiste et de houille" 

tiennent à manifester leur soutien aux citoyen-ne-s grec-que-s arrêté-e-s qui s'opposent pacifiquement au méga-projet minier de Calcidia : menacé-es, emprisonné-es, ils-elles sont désormais criminalisé-e-s par l'Etat grec. Sans preuves, l'Etat est en train de les accuser d'appartenir à une organisation criminelle, bien structurée et militarisée. Il est inadmissible que des personnes qui luttent pour leur dignité, la fraternité, la solidarité et l'égalité soient traité-e-s comme des criminels, réprimées brutalement par la police nationale. Nous ne pouvons tolérer que l'Etat mette sur le même plan, celui des extrêmistes, les criminels nazis d'Aube Dorée, qui tuent et menacent d'un côté et de l'autre les opposants à ce projet de 
développement dévastateur au nom d'un "sauvetage économique" du pays. 
Depuis 2 ans que les habitants de la région de Calchidique s'opposent à ce projet de mine à ciel ouvert par la multinationel Eldorado Gold, avec leurs soutiens grecs, toutes les démarches vis-à-vis des administrations concernées, toutes les tentatives de concertation, de négociation, ont été mises en oeuvre.
l en est globalement de même pour tous les opposants européens aux hydrocarbures dits non conventionnels et aux projets miniers, qui ne peuvent accepter que des entreprises utilisant des  techniques notoirement et définitivement polluantes, obtiennent une mainmise totale sur leurs ressources naturelles essentielles, et sur la qualité de leur existence. Cette prise de position vaut pour toute exploration et exploitation d’hydrocarbures non conventionnels, ou d'autres ressources naturelles.

C’est donc devant l'absence de considération des intérêts vitaux des populations, que les manifestations pacifiques, voire la désobéissance civile non violente dans certains cas, restent aujourd'hui l'unique façon de faire entendre par nos gouvernements nos craintes et notre refus de voir détruits à jamais nos territoires, de voir compromise notre santé, celles de nos enfants et de leurs descendants, de savoir les générations futures criminellement exposées aux pires difficultés climatique (**) et à des problèmes cruciaux pour l'approvisionnement en eau.C'est pourquoi nous vous prions, Monsieur l'Ambassadeur, de transmettre aux autorités grecques, et à Monsieur le Premier Ministre en particulier, les profondes préoccupations des  collectifs français dans leur ensemble concernant la liberté de manifester - principe inscrit dans les lois européennes et celles de votre pays - et de manière plus fondamentale encore, le droit de chaque être humain à vivre dignement dans un environnement sain.

Les collectifs français opposés à l'exploration et à l'exploitation des hydrocarbures de schiste et de houille tiennent à témoigner leur solidarité aux résistants de Calcidia dont ils saluent le courage et la détermination. Ils se solidarisent avec les manifestations qui seront organisées le samedi 9 novembre prochain.

Ensemble et d'une même voix, nous appelons le gouvernement grec et son pouvoir judiciaire 
  • à libérer les 2 personnes qui se trouvent en détention préventive
  • d'arrêter les poursuites judiciaires contre les activistes et de lever leurs chefs d'accusation
  • d'arrêter immédiatement l'activité de Eldorado Gold à Skouries
Vous remerciant de bien vouloir transmettre nos inquiétudes et notre détermination à lutter ensemble contre des projets miniers insupportablement polluants, nous vous prions de recevoir, Monsieur l'Ambassadeur, l'assurance de notre très haute considération.

Les Collectifs français "NON aux pétrole et gaz de schiste et de houille" NON AUX HYDROCARBURES DE SCHISTE ET DE HOUILLE, NON AUX ÉNERGIES EXTRÊMES, NI ICI NI AILLEURS, NI AUJOURD’HUI NI DEMAIN
NON A L'EXTRACTIVISME SAUVAGE ET DANGEREUX
* Collectifs citoyens opposés à l'exploration et à l'exploitation des hydrocarbures « non conventionnels », à la fracturation du sous-sol,  aux forages extrêmes et appelant à une véritable transition énergétique pérenne. 
(**http://www.lemonde.fr/planete/article/2013/09/28/par-prudence-les-experts-du-giec-auraient-sous-estime-les-effets-durechauffement_3486406_3244.html « Par prudence, le GIEC aurait sous-estimé les effets du réchauffement » LE MONDE | 28.09.2013 Par Stéphane Foucart )

Collectifs signataires :
 Isérois Stop aux GHRM (38), Stop gaz de schiste Anduze (30), Roynac (26), Garrhodstopgaz Gard Rhodanien (30), Non au gaz et pétrole de schiste et de couche IDF (75), Garrigue Vaunage (30), Causse Méjean Gaz de schiste Non (48), Basta! Gaz Alès (30), Orb Jaur non au gaz de schiste (34), Pays cigalois (30), Montpellier Littoral contre les gaz et pétrole de schiste (34), NPGDS du Bocage Gâtinais (77 – 89 – 45), Houille ouille ouille (59-62), 91 non au gaz et pétrole de schiste, Bassin de Thau (34), Sète (34), Eco'lectif Dégaze Gignac et Environs (34), GAZPART (02), Florac Non au Gaz de Schiste (48), Non Gaz La Canourgue (48), du Narbonnais (11) Non Gaz et Pétrole de Schiste, 32 Non au gaz de schiste, Briard 77, stop gaz de schiste et de couche 
Lorraine (54, 55, 57, 88), Barjac(30), les Dindons de la farce, les Taupes énervées, collectif ALDEAH (alternatives au dévelopement extractiviste et anthropocentré) 

Commentaires

 

Commenter le contenu (Soumis à modération)

Le contenu de ce champ est gardé secret et ne sera pas montré publiquement.

La newsletter de Aldeah.org

S'abonnez au bulletin d'information