Langue

Lettre à Vermillon - Collectif citoyen Ile-de-France NON aux gaz et pétroles de schiste !

Fichiers attachés

Fichier attachéDateTaille
File lettre_vermilion.pdf06/05/11 11:33 pm52.44 Ko
Version imprimableVersion imprimableSend by emailSend by email
Date de publication: 
Mardi, 3 Mai, 2011
Par: 
Collectif citoyen Ile-de-France NON aux gaz et pétroles de schiste !

nid%3D683%7Ctitle%3D%7Cdesc%3D%7Clink%3DnodeVermilion REP SAS 
District Seine-et-Marne CD 215
77720 Saint-MérySiège social. No. 5 Route de Pontenx

40161 Parentis-en-Born Cedex

 

Paris, le 03 mai 2011
Collectif citoyen Ile-de-France NON aux gaz et pétroles de schiste !


Mesdames et Messieurs les dirigeants de Vermilion REP SAS,

Nous sommes de « simples » citoyens inquiets. Inquiets pour notre santé, pour notre eau, pour l’avenir de nos territoires. Inquiets aussi pour l’avenir de nos enfants. Depuis plusieurs mois, nous sommes nombreux à nous être réunis au sein des collectifs de vigilance citoyenne face aux projets d’exploitation des gaz et des pétroles de schiste (ou « hydrocarbures de roche-mère »). Avec d’autres, votre société est engagée dans ces projets.

Une proposition de loi visant à interdire ces activités sera bientôt examinée par le pouvoir législatif, et, nous l’espérons, votée. Toutefois, tant que nous n’avons pas obtenu l’arrêt effectif des opérations mises en cause et le retrait définitif des permis attribués, tant que la lumière ne sera pas faite sur l’ensemble des technologies utilisées et leurs impacts, nous avons la certitude que la vigilance citoyenne doit se poursuivre.

Parallèlement au travail de la mission conjointe menée par le CGIET et le CGEDD « afin d’éclairer le gouvernement sur les enjeux économiques, sociaux et environnementaux des hydrocarbures de roche-mère (gaz et huiles de schiste) », nous souhaitons aussi, de notre côté, pouvoir « éclairer » le gouvernement et surtout les citoyens sur les dangers environnementaux et sociaux liés à l’exploration et à l’exploitation des gaz et pétroles de schiste. Dangers que les organismes cités ci-dessus risquent de ne pas suffisamment mettre en lumière.

Face aux déclarations contradictoires concernant la dangerosité et les produits utilisés dans l’exploitation des ressources contenues dans la roche-mère, nous vous demandons de nous apporter des réponses précises aux questions que nous vous posons ci-dessous. Nous considérons, vous le comprendrez certainement, que c’est aux populations concernées de débattre en premier lieu de l’opportunité et des risques de ces exploitations.  

En vous remerciant par avance pour la transparence et pour la considération que vous porterez à notre demande, nous vous prions de bien nous répondre dans les meilleurs délais.

Le collectif citoyen Ile-de-France NON aux gaz et pétroles de schiste !

IDF-non-gaz-petrole-de-schiste@aldeah.org

  1. Quel est le nombre total des puits où votre société a réalisé des opérations de fracturation (ou stimulation) hydraulique, depuis 2000 ? Lors de la réunion d’information à Vaudoy-en-Brie, le jeudi 21 avril, vous avez avancé le chiffre 17. Merci de nous fournir la liste complète des numéros de code et des coordonnées géographiques exactes de ces puits.

  1. Quels sont les quantités et la nature de produits chimiques utilisés lors de ces fracturations ? Merci de nous fournir la liste complète.
  1. Pour chacun de ces puits :
    1. Quels sont les deux puits (numéros de code et coordonnées géographiques exactes) en Seine-et-Marne qui produisent moins de 10m3 d’huile de roche-mère par jour? D’autres puits en France produisent-ils déjà des hydrocarbures de roche-mère ?
    1. Lors de la phase d’exploitation des hydrocarbures de roche-mère:
      • http://aldeah.org/themes/aldeah/menu-leaf.gif); background-attachment: initial; background-origin: initial; background-clip: initial; background-color: transparent; background-position: 1px 0.35em; background-repeat: no-repeat no-repeat;">quels seront les produits chimiques utilisés (liste et quantités) ?
      • http://aldeah.org/themes/aldeah/menu-leaf.gif); background-attachment: initial; background-origin: initial; background-clip: initial; background-color: transparent; background-position: 1px 0.35em; background-repeat: no-repeat no-repeat;">quels volumes d’eau seront utilisés ?
      • http://aldeah.org/themes/aldeah/menu-leaf.gif); background-attachment: initial; background-origin: initial; background-clip: initial; background-color: transparent; background-position: 1px 0.35em; background-repeat: no-repeat no-repeat;">où l’eau utilisée sera-t-elle prélevée ?
      • http://aldeah.org/themes/aldeah/menu-leaf.gif); background-attachment: initial; background-origin: initial; background-clip: initial; background-color: transparent; background-position: 1px 0.35em; background-repeat: no-repeat no-repeat;">que deviendra l’eau laissée sous terre ?
      • http://aldeah.org/themes/aldeah/menu-leaf.gif); background-attachment: initial; background-origin: initial; background-clip: initial; background-color: transparent; background-position: 1px 0.35em; background-repeat: no-repeat no-repeat;">comment seront traitées les eaux résiduelles ?
    • http://aldeah.org/themes/aldeah/menu-leaf.gif); background-attachment: initial; background-origin: initial; background-clip: initial; background-color: transparent; background-position: 1px 0.35em; background-repeat: no-repeat no-repeat;">quels volumes d’eau ont été nécessaires ?
    • http://aldeah.org/themes/aldeah/menu-leaf.gif); background-attachment: initial; background-origin: initial; background-clip: initial; background-color: transparent; background-position: 1px 0.35em; background-repeat: no-repeat no-repeat;">où cette eau a-t-elle été prélevée ?
    • http://aldeah.org/themes/aldeah/menu-leaf.gif); background-attachment: initial; background-origin: initial; background-clip: initial; background-color: transparent; background-position: 1px 0.35em; background-repeat: no-repeat no-repeat;">quels volumes d’eau ont été laissés sous terre lors des fracturations ?
    • http://aldeah.org/themes/aldeah/menu-leaf.gif); background-attachment: initial; background-origin: initial; background-clip: initial; background-color: transparent; background-position: 1px 0.35em; background-repeat: no-repeat no-repeat;">qu’est devenue l’eau laissée sous terre?
    • http://aldeah.org/themes/aldeah/menu-leaf.gif); background-attachment: initial; background-origin: initial; background-clip: initial; background-color: transparent; background-position: 1px 0.35em; background-repeat: no-repeat no-repeat;">qu’est devenue l’eau résiduelle (remontée en surface) ?
    • http://aldeah.org/themes/aldeah/menu-leaf.gif); background-attachment: initial; background-origin: initial; background-clip: initial; background-color: transparent; background-position: 1px 0.35em; background-repeat: no-repeat no-repeat;">quelles études de la qualité de l’eau  – avant et après – des aquifères environnants ont été conduites ? quels sont les résultats de ces études?
    • http://aldeah.org/themes/aldeah/menu-leaf.gif); background-attachment: initial; background-origin: initial; background-clip: initial; background-color: transparent; background-position: 1px 0.35em; background-repeat: no-repeat no-repeat;">la liste exhaustive des incidents survenus

Enfin, nous souhaitons également:

  1.  
    1.  
      1. Pouvoir réaliser des inspections des sites concernés par des commissions de vigilance désignées par les collectifs citoyens faisant partie de la coordination nationale des collectifs,
      1. Recevoir des copies de l’ensemble de vos déclarations d’activité auprès du BEPH depuis 2000.

Commentaires

 

Commenter le contenu (Soumis à modération)

Le contenu de ce champ est gardé secret et ne sera pas montré publiquement.

La newsletter de Aldeah.org

S'abonnez au bulletin d'information