Langue

PLATEAU DE SACLAY - PALAISEAU MENACES SUR LA VILLE !

Version imprimableVersion imprimableSend by emailSend by email

Le Plan Local d’Urbanisme (PLU) voté en 2006 par le Conseil Municipal prévoyait de porter la population de Palaiseau à 32.000 habitants. Il a subi trois modifications successives, et une quatrième majeure pour Palaiseau sera soumise au vote du Conseil Municipal, le 26 juin prochain.

La démocratie et la citoyenneté bafouées

Le projet du Grand Paris, décidé par Nicolas SARKOZY et repris par le gouvernement actuel, prévoit la réalisation d’un grand Pôle Scientifique (cluster) sur le Plateau de Saclay, regroupant laboratoires, centres de recherche, entreprises privées et logements. Il est dirigé et piloté par l’état avec la complicité de nombreux élus locaux. Imposé contre l’avis des différents acteurs, associations, syndicats, populations locales et salariés de la recherche publique ou des entreprises concernées, ce projet prétend créer des synergies en rapprochant « Recherche – Entreprises privées – Université ». En réalité, il va livrer la recherche à la concurrence en la mettant au service des grandes entreprises privées pour leurs seuls profits, et développera la concurrence entre régions au seul profit de l’Ile-de-France.

Cette nouvelle révision du PLU a pour but de mettre en œuvre ces objectifs sans prendre en compte ni l'avis des citoyens,  ni la vie des palaisiens !
Dimanche 23 juin 2013

Manifestons pour la démocratie
Exigeons un moratoire de cette révision du PLU
10h départ de la gare RER de Palaiseau vers le marché place de la Victoire
pour démarrer à 11h une consultation citoyenne
 
Mercredi 26 juin 2013
Rassemblons nous devant la mairie à 20h45, pour l’ouverture du Conseil Municipal Exigeons des élus de mettre en place dans l'urgence une réelle concertation citoyenne
La municipalité tente de dépasser l’opposition au projet en diffusant une lettre sur l’ensemble de la ville.
Un premier recul sur la hauteur des bâtiments est une bonne nouvelle, mais cela ne remet pas en cause notre opposition sur l'essentiel du projet. Cette hauteur avait pourtant été défendue bec et ongles par la Maire lors de la réunion publique du 13 mai dernier. Cela a dû surprendre les Palaisiens, car pourquoi n’avoir pas fait plus tôt une information globale et un vrai travail sur toute la ville ?!

Ce projet va bouleverser profondément notre cadre de vie local
La participation de toutes et tous est indispensable pour construire ensemble un projet répondant aux besoins humains en matière de logement, d’emploi, de recherche, de services publics, de terres agricoles, d’équilibre écologique, d’aménagement et d’équité des territoires…

Il ne s’intègre pas dans les fondamentaux de notre ville du fait de la refonte du PADD (Plan d’Aménagement  et Développement Durable):

• Logements : on ne peut ignorer le besoin en logements, notamment en logements sociaux. Mais ce projet de ville haute correspondil vraiment aux besoins de nos populations ? Cette révision autorisera la densification d’habitations à l’ouest de Polytechnique mais qu'en est-il du respect de l'environnement et de la qualité de vie des habitants actuels et à venir ? Exigeons une commission de suivi du logement pour la prise en compte des besoins réels (type de logement, besoins familiaux, sociaux, …)
• Transports : les routes sont déjà saturées, entraînant embouteillages, pollution et stationnements sauvages. L'urgence est à
l'amélioration du RER B et des liaisons plateau-vallées ! Faut-il ajouter 25 000 salariés et 10 000 habitants sur le Plateau ?
• La recherche publique sera livrée aux appétits du privé comme le prévoit la loi sur l’enseignement supérieur et la recherche qui favorise le transfert prioritaire des résultats de la recherche publique vers les grands groupes au détriment des PME, alors même que les entreprises privées françaises renoncent à développer leurs propres projets de recherche et sont parmi celles au monde qui dépensent le moins pour la recherche.
• Emploi : contrairement à ce qui nous est annoncé, il n’y aura pas de réelles créations d’emplois, mais des transferts, souvent même des suppressions de postes. Ainsi, l’installation sur le Plateau du centre de recherche et de formation d’EDF, refusé par les salariés, provoquera la fermeture de centres de province et de la région parisienne, contribuant au développement de la pauvreté par la désertification des zones concernées.
• Zones agricoles, forestières et naturelles : alors que de plus en plus de voix s’élèvent pour s’inquiéter de la disparition des terres agricoles et pour affirmer la nécessité de développer l’agriculture de proximité, on s’apprête à bétonner et supprimer des terres  agricoles d’une grande richesse écologique et parmi les plus fertiles d’Europe. Le non respect des espaces naturels sensibles protégés par le département de l'Essonne est un très mauvais signal quant au respect de la loi. 
• Spéculation immobilière en IdF : cet agrandissement et densification du (trop) Grand Paris en direction de notre plateau de Saclay va s'accompagner de spéculation immobilière incontrôlée pour des loyers et du foncier déjà bien au-dessus d’autres capitales européennes et hors de portée des salaires des jeunes.

Ensemble construisons un projet de ville partagé
Nos élus doivent entendre cet appel à la démocratie. Ils sont là pour répondre aux besoins des habitants. Citoyens et habitants de Palaiseau, quelle que soit la diversité de nos conceptions concernant l’avenir du Plateau, Ce n’est que par un travail démocratique associant tous les acteurs concernés que pourra s’élaborer un projet nous sommes tous concernés par le devenir de la ville et de ses environs ! répondant aux besoins réels des populations, des salariés… Au présent et au futur. 

Tous ensemble, participons aux actions du dimanche 23 juin (Marche et Consultation Citoyenne) et 26 juin (Conseil Municipal)

LA DÉMOCRATIE, RIEN QUE LA DÉMOCRATIE. EXIGEONS UN MORATOIRE DU PROJET EN COURS
Premiers soutiens : Europe Ecologie les Verts (EELV) – Palaiseau Autrement (PA) – Parti de Gauche (PG) – Fédération pour une Alternative Sociale et Écologique (FASE) – Collectif de la Gauche Anti Libérale Unie (GALU) – Parti Pour La Décroissance (PPLD) – Les Indignés – Palaiseau Démocrate (Modem) 

Autres langues

Pays

Conflit

Organisations

Commentaires

 

Commenter le contenu (Soumis à modération)

Le contenu de ce champ est gardé secret et ne sera pas montré publiquement.

La newsletter de Aldeah.org

S'abonnez au bulletin d'information