Des archives et documents sur la region centre-sud de l’amazonie équatorienne ont été volés chez des videastes