L’état d’urgence, bienvenue en démocrature !