Langue

Résistances

Brèves

Intervention militaire à Nankints

Intervention Militaire à Nankints

On apprend à l'instant que des militaires de l'armée équatorienne ont réprimé avec une violence disproportionnée les shuar de Nankints, qui occupaient depuis hier le campement minier de la société minière EXSA. Les militaires détiennent un représentant shuar.

Quito, 22 novembre 2016

Ariège : des riverains de Couflens s'opposent à l'exploitation de la mine de Salau

L'association Couflens-Salau demain dénonce la nouvelle exploitation de la mine de Salau, dans la vallée du Haut-Salat, en Ariège. Cette mine de tungstène a fermé en 1986, suite à la mise en place du marché du tungstène chinois. Une société a déposé une demande de permis exclusif de recherches. Lire la suite »

In Salah / La mobilisation anti-gaz de schiste se poursuit pendant le Ramadhan

Par Djamila Ould Khettab | juin 25, 2015 3:07

Plus de six mois après le soulèvement populaire, le cœur de la résistance au gaz de schiste, In Salah, bat toujours. Et ce malgré le jeûne du Ramadhan, les températures caniculaires et surtout le silence des pouvoirs publics.

Lire la suite »

Documents

Mexique : Cinquième Assemblée Nationale des Victimes Environnementales

En cette année 2009, la crise économique générée par l'ambition démesurée des grands capitaux transnationaux et par l'irresponsable complicité des gouvernements coïncide avec de nombreuses autres crises politiques, sociales et environnementales qui éclatent dans les villages, les communautés, les quartiers et l'ensemble des villes de notre pays.

Au même moment, le Mexique pâtit à la fois de la sécheresse la plus grave de ces soixante dernières années et des pluies des plus torrentielles, sans que l’on soit en mesure de collecter et d'utiliser ce liquide vital pour donner à boire à la population assoiffée et sans pouvoir remédier à la destruction environnementale des campagnes, prouvant ainsi que la gestion irrationnelle que le gouvernement fait des ressources hydriques de notre pays est en train d'atteindre une limite qui pourrait signifier l'effondrement du pays tout entier. De même, le gouvernement fédéral a entrepris une agression illégale contre les électriciens du centre du pays en décrétant la dissolution de Luz y Fuerza del Centro qui annonce, entre autres, une menace pour toute organisation sociale d'être criminalisé pour s'opposer publiquement aux politiques prédatrices incarnées par Felipe Calderón et les entreprises qui gouvernent notre pays.