Langue

Résistances

Brèves

Dépot de 5500 signatures en Bretagne contre les projets miniers

1654 signatures sur la pétition papier, 292 sur la lettre modèle de Douar didoull, 3500 sur la pétition internet, près de 5500 personnes, sans compter celles qui ont écrit directement au ministère, ont dit NON aux projets miniers de Variscan sur les zones de Loc-Envel et de Silfiac.
Douar didoull les a postées le 8 juin.

Exploitation minière. L'ultimatum de Douar Didoull

Ultimatum lancé aux élus du territoire, annonce de nouvelles mobilisations : le collectif Douar Didoull qui s'oppose au projet d'extraction minière dit de Loc-Envel, fait monter la pression.

Permis de Loc-Envel : salle comble pour le collectif Douar Didull

 
Trois membres creusois du collectif Stop mines 23 (et j’en vois un sur la photo à droite étaient présents pour témoigner, samedi, à la journée d'information organisée par Douar Didoull. »
Les élus constitués en collectif….
Lire la suite »

Injustice d'Etat à Imider

Omar - ImiderOmar - ImiderLundi 30 mars 2015, la cour d'appel de Ouarzazate a confirmé le verdict prononcé par la chambre criminelle du tribunal de 1ère instance de la même ville contre Mustapha Faska et OmarMustapha FaskaMustapha Faska Hourane, militants du Mouvement Sur la Voie de 96 - IMIDER (MSV96): une lourde peine de 3 ans de prison ferme chacun.

Documents

Pour la défense des droits des peuples indigènes et de la biodiversité de l'Amazonie au Pérou, patrimoine de l'humanité

France Amérique LatineFrance Amérique Latine09.06.2009
Communiqué et appel à signatures

Halte au massacre des communautés indigènes de l'Amazonie péruvienne - pour la défense des droits des peuples indigènes et de la biodiversité de l'Amazonie au Pérou, patrimoine de l'humanité

Depuis 57 jours les populations indigènes de l'Amazonie péruvienne mènent une grève générale pacifique, en réaction à onze décrets pris par le gouvernement péruvien, favorables aux Traités de Libre Commerce et attentatoires à leurs droits et à l'environnement. En réponse, le gouvernement d'Alan Garcia a lancé vendredi 5 juin à l'aube une attaque d'une violence incroyable sur les manifestants qui occupaient depuis 10 jours la route Belaunde Terri, dans l'endroit nommé la « Curva del Diablo », dans le département d'Amazonas, au nord du pays. Selon les dernières informations dont nous disposons, cette attaque a causé la mort de trente deux personnes dont 25 indigènes et 7 policiers. La police et l'armée ont lancé depuis des hélicoptères des bombes lacrymogènes et ont tiré sur les manifestants, ces derniers se sont défendus.

Information Pétition