Langue

Résistances

Brèves

Gaz de schiste en Suisse : la mobilisation contre le forage de Noiraigue s’organise.

Prospection de gaz • Des habitants de Noiraigue se mobilisent pour lutter contre ce projet tandis que Les Verts envisagent de lancer une initiative cantonale contre les gaz de schiste.

Lire la suite »

La justice chilienne bloque le projet minier Pascua Lama de Barrick Gold

SANTIAGO - La justice chilienne a bloqué le projet Pascua-Lama du groupe canadien Barrick Gold, numéro un mondial du secteur aurifère, à la frontière entre le Chili et de l'Argentine, une des plus grandes mines d'or non exploitées au monde, à la suite d'un recours de communautés indigènes, a annoncé la Cour d'appel de Santiago mercredi.

Non au gaz de schiste : plus de 2500 personnes à Nantua pour dire "Non au renouvellement du permis des Moussières"

Plus de 2500 personnes (3000 ?) étaient présentes à Nantua pour dire non au renouvellement du permis de gaz de schiste de Moussières à l'appel des collectifs anti gaz et pétrole de schiste du Rhône-Alpes et du Jura.

Zone à défendre, ici aussi ! Non aux forages ni ici ni ailleurs ... pouvait-on lire sur les banderolles. 

Documents

Pour la défense des droits des peuples indigènes et de la biodiversité de l'Amazonie au Pérou, patrimoine de l'humanité

France Amérique LatineFrance Amérique Latine09.06.2009
Communiqué et appel à signatures

Halte au massacre des communautés indigènes de l'Amazonie péruvienne - pour la défense des droits des peuples indigènes et de la biodiversité de l'Amazonie au Pérou, patrimoine de l'humanité

Depuis 57 jours les populations indigènes de l'Amazonie péruvienne mènent une grève générale pacifique, en réaction à onze décrets pris par le gouvernement péruvien, favorables aux Traités de Libre Commerce et attentatoires à leurs droits et à l'environnement. En réponse, le gouvernement d'Alan Garcia a lancé vendredi 5 juin à l'aube une attaque d'une violence incroyable sur les manifestants qui occupaient depuis 10 jours la route Belaunde Terri, dans l'endroit nommé la « Curva del Diablo », dans le département d'Amazonas, au nord du pays. Selon les dernières informations dont nous disposons, cette attaque a causé la mort de trente deux personnes dont 25 indigènes et 7 policiers. La police et l'armée ont lancé depuis des hélicoptères des bombes lacrymogènes et ont tiré sur les manifestants, ces derniers se sont défendus.

Information Pétition